Recherchez la croisière

Gérer les urgences

Procédure en cas d'incendie ou d'avarie à bord1

En cas d'incendie ou d'avarie à bord, la procédure est répartie en 3 phases :

  1. Une fois le problème vérifié et si celui-ci ne peut être pris en charge par le seul personnel de garde (pompier, sécurité) ou du personnel en poste sur les lieux, un signal codé est transmis (pour éviter tout mouvement de panique). Il est suivi d'un signal sonore bien distinct permettant à l'équipage uniquement de gérer le problème.
  2. Si le problème est tel qu'il pourrait provoquer l'abandon du navire (phase 3), tout l'équipage agit en fonction. Les membres de l'équipage mettent leur vie de côté pour rassembler tous les passagers où qu'ils soient. Ils les dirigent ensuite vers les Master Stations et les rassurent avant l'ordre éventuel d'abandon du navire.
  3. Après avoir vérifié que la situation est véritablement critique et représente un risque pour les passagers et l'équipage, l'ordre d'abandon du navire est donné.
En cas d'urgence, les officiers dirigent les équipes d'urgence composées du reste de l'équipage.

Tous les membres de l'équipage ont des tâches spécifiques en cas d'urgence. Ils ont été formés et choisis sur la base de leurs compétences propres.

Le lancement de chaque phase incombe exclusivement au Commandant2.

1 Les communications d'urgence à bord des bateaux sont définies par des lois internationales

2 Seule la première phase anti-incendie, et dans des situations particulièrement graves, peut être lancée par l'Officier de garde sur le pont avant même l'arrivée du Commandant sur le pont ou son autorisation par radio ou téléphone.