L’arrivée de l’automne ne signifie pas obligatoirement devoir renoncer aux activités au grand air : en voilà quatre adaptées à la saison, pour s’amuser et prendre soin de soi.

"L’automne est une saison idéale pour les balades à cheval. "

La marche sportive : une activité aussi sociale

Il s’agit d’une promenade à un rythme soutenu, qui peut être pratiquée partout et, encore mieux, en groupe : les relations avec d’autres ont des vertus psychophysiques supplémentaires. On marche à grandes enjambées, deux fois plus amples que d’habitude, en accentuant la pression du pied au sol. C’est utile pour consommer des calories et stimuler le système cardiovasculaire. Il est conseillé de procéder par étapes, en s’entraînant une dizaine de minutes pour commencer, avant de marcher ensuite une demi-heure à ce rythme, si possible trois fois par semaine.

La trottinette : des jambes fortes et souples

En plus d’être un moyen de locomotion ludique et adapté aux déplacements en ville, la trottinette est un formidable engin pour se maintenir en forme. Sa pratique permet de tonifier les jambes et le fessier tout en faisant travailler l’ensemble des muscles du corps. Un truc utile consiste à alterner la poussée d’une jambe et de l’autre tous les 5 à 10 foulées.

L’équitation : pour tonifier le corps et l’esprit

L’automne est une saison idéale pour les balades à cheval. Entrer en relation avec cet animal est un antistress au même titre que la zoothérapie et, du point de vue physique, monter à cheval muscle le dos et les abdominaux, ainsi que le fessier et les jambes, si l’on adopte une position correcte. Comme il s’agit d’une activité qui augmente la consommation d’oxygène par le corps, la respiration et le système cardiovasculaire sont aussi stimulés de manière positive.

Le yoga au grand air : un antistress naturel

Coordination, équilibre et souplesse musculaire sont à la base du yoga, qui est aussi une activité extraordinairement bénéfique pour l’humeur. Pratiquer le yoga au grand air peut être doublement régénérateur car une grande sensation de détente se mêle alors aux bienfaits propres à cette activité qui améliore la posture, stimule la respiration et évacue le stress. Comme il est assez facile de se distraire dans les parcs publics, il est préférable de trouver un coin peu fréquenté et, de manière générale, de faire des exercices qui n’exigent ni une immobilité totale ni une concentration absolue.

Credits photo: Age/Mondadori Portfolio