Vous êtes horrifié à l’idée d’une soirée karaoké ou d’une leçon de salsa et de merengue ? Bien sûr, chacun ses goûts, vous pouvez donc exclure tout ce que bon vous semble, mais ne renoncez pas à chanter et danser, car c’est bon pour la santé. Les vertus du chant et de la danse sont désormais une vérité scientifique. Nombre d’études confirment que chanter à tue-tête sous la douche, ou se défouler dans une danse déchainée est bon pour le cerveau et pour le corps, de vrais médicaments naturels pour nous défendre contre les tracas de la vie quotidienne. Voyons en détail les raisons de ces bienfaits.

"Comme pour le chant, écouter votre musique préférée et danser en rythme favorise la libération d’endorphines et contribue grandement à l’amélioration de notre humeur. "

Pourquoi le chant fait-il du bien?

On le sait, chanter plait plus ou moins à tout le monde et dégage un sentiment de bonne humeur générale. Est-ce uniquement le mérite des notes? Leur contribution est indéniable, mais à cela s’ajoutent les vertus de l’acte même de chanter qui favorise la libération d’endorphines et de sérotonine, les molécules dites «de plaisir et de bonne humeur», produites par notre cerveau. Il semble que chanter en augmente la production avec une action légèrement euphorisante. Si d’un côté, endorphines et sérotonine augmentent, et avec elles la bonne humeur, de l’autre, le chant aide à la diminution, pendant le laps de temps où vous chantez, du cortisol, une hormone qui est produite par notre organisme dans des conditions de stress ou de situations dangereuses. Ce sentiment général de relaxation est enfin accru ultérieurement par la respiration: en chantant, nous sommes obligés de respirer profondément en bougeant le diaphragme et en augmentant l’oxygénation du sang. Fondamentalement, pendant que vous chantez, non seulement vous vous amusez, mais vous pouvez vous détendre, beaucoup, non seulement avec la tête, mais aussi avec le corps parce que, comme le disait Luciano Pavarotti, «ce qu’il faut, c’est avoir la musique dans la tête et chanter avec le corps».

Pourquoi la danse fait-elle du bien?

Comme pour le chant, écouter votre musique préférée et danser en rythme favorise la libération d’endorphines et contribue grandement à l’amélioration de notre humeur. La danse joue précisément son meilleur rôle sur les émotions, car elle endosse nos sentiments pour les restituer ensuite à l’extérieur. Souvent utilisée pour démêler les blocages émotionnels ou encourager l’acceptation de soi, puisque ceux qui dansent doivent nécessairement entrer en contact avec leur corps, la danse dissout les inhibitions et les obstacles émotionnels en procurant un sentiment précieux de liberté d’expression de soi et de libération de notre charge émotionnelle. En plus d’agir sur les émotions, la danse agit sur le corps: bouger en rythme non seulement brûle des calories (surtout si la danse est pratiquée comme une activité aérobic, comme la zumba) mais favorise aussi la coordination et le maintien d’articulations souples, assurant ainsi une plus grande fluidité des mouvements du corps et une meilleure perception de ce dernier par rapport à l’espace dans lequel il évolue.

L’occasion fait le larron… de chant et de danse!

Toutes les occasions sont bonnes pour chanter et danser, que ce soit seul (par exemple, en suivant des vidéo tutoriels en ligne), ou, mieux encore, avec d’autres personnes. Et les contextes dans lesquels vous pouvez chanter et danser sont si nombreux: danses sur la plage, karaokés en plein air, soirées dansantes et kermesses de villages, sans compter les nombreuses fêtes et divertissements organisés (parfois avec entraîneur professionnel) à bord d’une croisière. Vous chantiez déjà? J’en suis fort aise. Eh bien dansez aussi maintenant, et pourquoi pas, rencontrez des gens avec qui vous amuser!

Credits photo: Olycom