Le mot echinacea est de plus en plus présent parmi les ingrédients et les principes actifs de médicaments, de produits homéopathiques et de préparations d’herboristerie. Mais que sont les échinacées et d’où viennent-elles ? Découvrons leurs origines et leurs propriétés.

"Les échinacée sont des propriétés antivirales, antibactériennes et immunostimulantes grâce aux polysaccharides et aux glycoprotéines qu’elles contiennent. "

Origines et utilisations ancestrales

Echinacea provient du grec échinos, « épine », car le disque central de la fleur est recouvert de pointes piquantes, qui le font ressembler à un oursin. Les échinacées sont originaires d’Amérique du Nord et du Mexique. Les Amérindiens s’en servaient déjà pour soigner non seulement les plaies et les blessures de la peau ou les morsures de serpents, mais aussi comme remède contre la variole, la rougeole et l’arthrite. La plante fleurit pendant l’été. Ses fleurs d’un beau rose intense ont de longs pétales et des pistils jaunes.

Quand et comment utiliser l’echinacea ?

Les échinacée sont des propriétés antivirales, antibactériennes et immunostimulantes grâce aux polysaccharides et aux glycoprotéines qu’elles contiennent. Des recherches scientifiques encore en cours ont en outre relevé les propriétés antioxydantes et antitumorales de cette plante incroyable. Parmi les espèces existantes, les plus utilisées sont les trois suivantes : Echinacea purpurea : indiquée pour renforcer les défenses immunitaires, dans le cas d’infections des voies respiratoires ou des voies urinaires et comme cicatrisant pour les blessures ; __Echinacea angustifolia : __utile contre les infections de type bactérien ; Echinacea pallida : indiquée pour combattre les états fébriles les plus courants. On peut utiliser l’échinacée sous différentes formes, selon l’action recherchée. Les remèdes élaborés à partir de la plante sont faciles à trouver en pharmacie, en herboristerie et dans les magasins bios. Si vous voulez renforcer vos défenses immunitaires, vous pouvez boire chaque jour une ou deux tasses d’infusion d’échinacée, ou 30 gouttes de teinture-mère diluées dans de l’eau deux fois par jour, pendant deux semaines de suite. Pour soigner des infections, vous pouvez prendre 40 gouttes de teinture-mère diluées dans de l’eau trois fois par jour, pendant deux semaines consécutives. Enfin, pour soigner des blessures externes, diluez quelques gouttes de teinture-mère dans de l’eau, deux ou trois suffisent, et baignez directement la zone à soigner.

Credits photo: Age/Mondadori Portfolio