Imaginez une étendue bleue interrompue uniquement par des langues de sable blanc et immaculé et de vertes forêts, les seuls éléments qui vous permettront de distinguer où le ciel finit et où la mer commence. Rejoindre les Caraïbes en bateau est une émotion pour les yeux et pour l’esprit que peu d’expériences offrent, mais la magie ne s’arrête pas là pour autant car, une fois à terre, un doux parfum incomparable se répand, un parfum en mesure d’intensifier la sensation de paix, de bien-être et de vacances : le parfum des frangipaniers. Les fleurs de frangipanier, que l’on trouve non seulement dans les Caraïbes mais aussi au Mexique, en Amérique centrale et à Hawaï, sont extrêmement parfumées et charnues, avec des pétales à la forme arrondie, blanches, roses et jaunes. Elles ont un pouvoir particulier : leur fragrance sans égale plonge immédiatement l’âme et le corps dans les atmosphères paradisiaques de ces lieux tropicaux et fait naître une profonde et suave sérénité intérieure.

"En Polynésie, la fleur est portée par les femmes sur l’oreille droite si elles sont libres et à la recherche d’une relation sentimentale, sur la gauche si ce n’est pas le cas."

L’histoire du frangipanier : la légende de Charles Plumier

Le nom latin de la plante, plumeria, est un hommage au botaniste français Charles Plumier, qui fut le premier à collecter et à étudier un grand nombre de plantes de la zone caribéenne à la fin du XVIIe siècle. D’après la légende, un voyant prédit au chercheur que pour devenir riche, il devait trouver « une fleur aux couleurs de la nouvelle lune et au parfum faisant chavirer l’âme ». Malgré ses nombreux voyages, Plumier ne parvint pas à trouver une fleur se rapprochant de cette description. Mais, un beau jour, au cours d’une traversée vers les Indes occidentales et à proximité de l’île d’Antigua, il demanda à une femme connue pour sa sagesse, si elle connaissait une telle fleur. Celle-ci lui répondit que pour trouver des richesses dépassant l’entendement, il devrait rejoindre une certaine église par une nuit de pleine lune, s’approcher des branches de la plante grimpant sur ses murs et en agiter les feuilles. Le botaniste suivit les conseils à la lettre et, une fois sur le lieu indiqué, il vit un petit arbre luxuriant, qu’il secoua vigoureusement en faisant tomber une infinité de fleurs au parfum enivrant, brillantes comme des pièces d’or. Plumier découvrit le frangipanier et réalisa dans le même temps les richesses véritables de la vie : la douce sensualité de la nuit, la fragrance délicate des fleurs et la paix que celles-ci communiquaient à son âme. Ce n’est pas un hasard si Antigua est l’une des destinations les plus belles d’une croisière dans les Caraïbes : plonger dans ses eaux cristallines, se détendre sur ses plages paradisiaques et apprécier un bon punch à base de rhum local permettent de goûter pleinement cette sensation de tranquillité et de béatitude totales que Plumier avait éprouvées, avec le doux parfum des frangipaniers berçant les vacances.

Les frangipaniers dans le monde

Les frangipaniers sont très étroitement liés à l’Amérique centrale et aux îles caribéennes, mais on les trouve aussi en Italie, en Sicile, où ils embellissent les balcons de la région de Palerme et sont offerts aux jeunes mariées comme gage de fertilité. Le frangipanier pousse également en Orient. En Inde par exemple, on le place dans les temples comme offrande et il est planté à proximité des édifices sacrés et dans les cimetières, pour faire en sorte que son parfum enivrant accompagne les cérémonies religieuses hindouistes. En Polynésie, la fleur est portée par les femmes sur l’oreille droite si elles sont libres et à la recherche d’une relation sentimentale, sur la gauche si ce n’est pas le cas. Symbole de loyauté, de fidélité et d’amitié, le frangipanier est aussi une marque d’hospitalité. Le typique collier de ses fleurs est généralement offert aux voyageurs lorsqu’ils arrivent dans un pays tropical, en signe d’accueil chaleureux, et procure immédiatement le sentiment d’être « chez soi ».

L’utilisation du frangipanier en cosmétique

Du point de vue olfactif, l’arôme du frangipanier rappelle celui de la fleur d’oranger, du gardénia et du chèvrefeuille. En cosmétique, il est généralement associé au jasmin, au bigaradier, aux polyanthes tubéreuses et à l’ylang-ylang, pour la production de parfums, savons et huiles essentielles. Lors de votre croisière dans les Caraïbes, vous pourrez trouver de nombreux souvenirs à base de frangipanier à rapporter chez vous. La plante est en effet utilisée dans divers produits de beauté ou de soin, par exemple des crèmes pour le visage et le corps, des huiles de massage hydratantes ainsi que des parfums et des essences pour l’entretien de la maison, qui ont le pouvoir d’évoquer immédiatement les lieux enchanteurs d’où ils viennent. Ils transforment ainsi chaque moment consacré à soi en un voyage vers les tropiques, à la redécouverte de la sérénité, du calme et de la paix intérieure. Et à bord des navires, les hôtes adeptes des soins de beauté peuvent trouver au spa des traitements hydratants pour le corps à base d’extraits de frangipanier, pour un moment de détente absolue et merveilleusement parfumé durant leur croisière.

Credits foto: Shutterstock

1 of 4