Grâce au gommage, synonyme d'exfoliation, ce traitement permet d'éliminer les cellules mortes de la peau.

"Ce rituel ancestral n'a cessé de se perfectionner au fil des siècles avec la découverte de nouveaux ingrédients, de nouvelles formules et de nouvelles méthodes qui ont permis d'améliorer ses bienfaits. En fin de compte, c'est la seule méthode qui permet de changer de peau, non ?"

L'HISTOIRE DU GOMMAGE

Le gommage trouve son origine dans les traditions du Moyen-Orient, avec le rituel du hammam, lieu où l’on pratique des bains de vapeur. Avant d’être un traitement de bien-être, il s’agissait d’un moment de purification, qui avait un sens religieux. En effet, avant leurs prières à Dieu, les musulmans se devaient d’être propres et se rendaient à cet effet dans ces lieux de détente. Le terme gommage, ou « scrub » en anglais, signifie « frotter ». Il évoque la méthode d’exécution ancestrale de cette pratique. La technique n’a d’ailleurs pas beaucoup évolué : la peau doit être frottée avec un gant fabriqué en cellulose végétale (Kassa ou Ramia) à la texture particulièrement exfoliante. Depuis l’Orient avec ses parfums d’épices et ses sonorités envoûtantes, le gommage est arrivé en Occident, où il a été agrémenté de propriétés drainantes et nutritives.

QUESTION TECHNIQUE

Comment le gommage fonctionne-t-il ? Il existe différentes manières de « gommer » le visage et le corps : avec des gants en tissu rugueux, avec des brosses en fibres naturelles, en utilisant des cosmétiques composés de microgranules plus ou moins gros… À chacun sa méthode ! Vous avez une préférence pour le gant classique (crin ou loofah) ? Baignez-vous pendant au moins cinq minutes, appliquez le savon et frottez énergiquement des chevilles à la taille et le long des bras. Si vous préférez une brosse en fibres naturelles, sachez qu’elles conviennent mieux à un usage « à sec », c’est-à-dire avant la douche. Quant aux produits cosmétiques à microgranules, ils s’utilisent avant un bain moussant, sur la peau tout juste tiède. Quel est le bon mouvement à adopter pour effectuer un gommage ? Vous devez effectuer des mouvements circulaires, du bas vers le haut et des parties externes du corps vers le coeur. Ces mouvements permettront de réactiver la circulation en améliorant le retour veineux. Vous ne devez toutefois pas appuyer trop fort, au risque de provoquer des irritations. N’oubliez pas de vous hydrater après un gommage. En effet, l’exfoliation altère le film hydrolipidique qui protège la peau, vous devez donc le recréer grâce à une bonne dose de crème ou d’huile.

DES FORMULES DE POINTE

En plus des granules lissants, les nouveaux produits exfoliants contiennent des huiles végétales qui, selon leur type, offrent différents bienfaits à la peau. L’huile d’argan, riche en antioxydants, possède des propriétés anti-âge, les huiles d’avocat et d’abricot nourrissent et assouplissent la peau, tandis que l’huile d’amande douce exerce une action drainante. De plus, les huiles végétales sont complémentaires au gommage. En effet, tandis que les microsphères éliminent les impuretés, l’huile restitue à la peau les nutriments dont elle a besoin pour être douce et éclatante de santé.

LES BIENFAITS DU GOMMAGE

L’exfoliation sert à redonner à la peau toute sa douceur et son éclat, en affinant son grain et en illuminant sa couleur. C’est un soin que nous devrions nous accorder au moins deux fois par semaine, en hiver, mais surtout avant et pendant l’été, quand arrivent les beaux jours. Libérée de ses impuretés, la peau est en effet plus réceptive et permet aux traitements amincissants ou anti-cellulite d’agir plus en profondeur. C’est donc un soin idéal à pratiquer avant d’enfiler son maillot de bain ! Même si vous avez du mal à y croire et pensez que le gommage « efface » le bronzage, au contraire, sachez qu’il permet notamment de le rendre plus homogène. Ne vous inquiétez pas, le bronzage ne concerne pas seulement les couches superficielles de la peau, il se trouve également sur les couches plus profondes. C’est pour cela qu’en éliminant les cellules mortes, la couleur de votre bronzage retrouve tout son éclat. Toutefois, nous vous recommandons d’éviter de pratiquer un gommage juste avant ou juste après une exposition au soleil. Dans l’idéal, attendez trois à quatre jours. Vous limiterez ainsi le risque d’irriter votre peau.

LES SYNONYMES

Le terme « gommage » est souvent associé au peeling. En réalité, ces termes ne sont pas tout à fait synonymes. Il s’agit bel et bien d’exfolier la peau, mais les méthodes utilisées sont différentes. Le gommage est pratiqué par une action mécanique : les cellules mortes sont éliminées par des massages au moyen de gants ou de produits cosmétiques. Il peut aussi être doux. Effectué avec des produits cosmétiques contenant des microsphères, il peut parfaitement convenir à une utilisation sur le visage. Le peeling, en revanche, est effectué par une action chimique, avec l’application de crèmes et de lotions concentrées en acides de fruits.

DES GOMMAGES RÉGÉNÉRANT À BORD

Des traitements spécifiques pour le corps et le visage vous attendent à bord des navires Costa, pour des vacances encore plus relaxantes. L’un des traitements les plus appréciés est l’Exotic Lime and Ginger Massage, un gommage à base d’huiles chaudes, de citron vert, de gingembre et de sel qui est appliqué sur l’ensemble du corps avec une légère friction, pour une sensation d’hydratation extrême, renforcée par un massage final personnalisé qui assouplit et adoucit la peau en profondeur. Lorsque vous aurez découvert les pouvoirs magiques du gommage, vous ne pourrez plus vous en passer, même à la maison ! Le Frangipani Monoi Salt Glow sera le produit idéal à glisser dans votre valise au retour : délicatement parfumé par des notes envoûtantes de fleur de frangipanier et d’hibiscus, il vous rappellera les moments les plus relaxants de vos vacances.