Scientifiquement, se trouver face au bleu intense d’une étendue infinie d’eau fait du bien au cerveau et rend plus heureux. La mer détient en effet un pouvoir extraordinaire sur l’esprit humain : certaines recherches ont démontré qu’elle agit comme un antidépressif et stimule la bonne humeur. Sans parler des bénéfices qu’elle apporte à l’appareil respiratoire, l’appareil cardiovasculaire et à l’épiderme.

"L’eau fait partie des caractéristiques de l’être humain: avant même la naissance, il se trouve dans cet environnement liquide, il s’y forme et grandit jusqu’au moment où il naît. "

Les études montrant les potentialités de cet environnement naturel et les effets positifs de la mer sur l’organisme sont en effet nombreuses. Et pourquoi s’en étonner? Ne sommes-nous pas faits de 75% d’eau?

Un vecteur naturel de bien-être

Une recherche de 2010 dirigée par la Korean Society of Radiology a montré que rester près de la mer stimule le cerveau, qui répond positivement à la présence de l’eau en produisant de la sérotonine, de la dopamine et de l’ocytocine, les substances qui diffusent et déterminent la sensation de bien-être et de satisfaction générale que nous pouvons ressentir. De plus, l’étude a prouvé que les paysages marins activent les zones du cerveau qui correspondent au positif, à la remémoration des souvenirs heureux et à l’équilibre émotionnel. L’eau fait partie des caractéristiques de l’être humain: avant même la naissance, il se trouve dans cet environnement liquide, il s’y forme et grandit jusqu’au moment où il naît. Il est par conséquent naturel que le fait de retourner vers notre élément originel déclenche toute une série de mécanismes émotionnels positifs, comme si nous nous sentions alors, pour ainsi dire, «chez nous».

Une concentration améliorée

Elle n’apporte pas seulement du soulagement et du repos, elle est aussi concentration. Une expérience de 1995 publiée sur Environmental Psychology le révèle et elle est rapportée dans l’ouvrage du biologiste britannique Wallace J. Nichols, «Blue Mind: The Surprising Science That Shows How Being Near, In, On, Or Under Water Can Make You Happier, Healthier, More Connected, And Better At What You Do». L’étude, qui consistait à soumettre différentes images à un groupe d’étudiants, a révélé que les élèves qui avaient pu observer des photos de la mer obtenaient au test de meilleures notations par rapport à ceux qui avaient à leur disposition uniquement des clichés de paysages urbains.

Une détente pour l’organisme

Il est courant d’entendre que les paysages marins ont pour effet de calmer et tranquilliser. Les études (comme celle de 2009 dirigée par l’University of British Columbia) le confirment, affirmant que le bleu, dans toutes ses nuances, génère en effet un effet de détente sur l’esprit humain. C’est sans doute pour cette raison qu’il est la couleur la plus aimée au monde: cela a été démontré par un projet de recherche de 2003, cité à nouveau par Nichols, mené sur des personnes provenant de nombreux pays, à qui il a été demandé d’indiquer leur couleur préférée.

Un soin pour l’appareil respiratoire

Mens sana in corpore sano, disaient les Latins: le secret du bonheur est donc également de bénéficier d’une bonne santé. Ici aussi, la mer vient nous aider. L’iode présente dans l’eau et celle qui s’évapore dans la brise marine est une médecine naturelle qui aide à soulager les problèmes respiratoires, mais aussi à débloquer les organismes les plus paresseux. C’est d’autant plus vrai pour le climat océanique: les rayons ultraviolets très intenses pendant toute l’année et la présence quasi constante de vent accentuent les effets positifs de la mer contre les maladies et les gênes respiratoires. Les études de climatothérapie de l’Université des Études de Milan l’ont démontré.

Des vagues qui rééquilibrent

Selon le professeur William Dorfman de la Nova Southeastern University, les vagues auraient un effet équilibrant sur le corps humain. Le bruit des vagues qui se brisent sur le rivage et qui se reforment de manière circulaire et répétée produirait en effet d’importants bénéfices sur le cerveau comme sur tout l’organisme. Et plus précisément, la «musique» des vagues serait en mesure de rétablir les niveaux optimums des substances chimiques qui génèrent des sensations de bien-être et bonheur, dont la dopamine et la sérotonine.

Un don de vitamine D

De très grande importance pour notre organisme, la vitamine D aide le calcium à se fixer sur les os. Elle est par conséquent un élément clé lors de chaque phase de notre vie. Un régime alimentaire cohérent n’en apporte que 20% à notre corps: la meilleure manière de lui en apporter plus est de s’exposer aux rayons du soleil. Et la mer est le meilleur environnement pour cela.

Credits photo: Olycom