Grâce à la loi Gadda, en vigueur depuis 2016, qui autorise la collecte et la redistribution des excédents alimentaires à des oeuvres sociales, chaque vendredi soir précédent l’arrivée du navire à Savone, le personnel en cuisine du Costa Diadema conserve toute la nourriture qui a été préparée et qui n’a pas été servie aux passagers.

"Cette initiative constitue une véritable première dans le secteur maritime et le monde des croisières."

Pâtes au four, viande, poisson, légumes et légumineuses, mais également biscuits pour le petit déjeuner et plus encore : le menu est celui des restaurants du Costa Diadema. Le surplus de nourriture, préparé mais non servi, est ensuite récupéré et remis à la fondation l’Ancora Onlus de Varazze (SV), qui gère un foyer accueillant une vingtaine de mineurs et assure une aide alimentaire à plus de 280 personnes en difficulté. Résultat de l’un des nombreux projets mis en place pour encourager le développement durable, cette initiative est née de la volonté de Costa de mieux gérer les excédents alimentaires, d’autant plus lorsque ceux-ci présentent une très grande valeur qualitative et nutritionnelle.

Cette fois, nous avons choisi de travailler avec la fondation Banco Alimentare Onlus, dont la mission et une grande partie des activités sont consacrées à la collecte alimentaire. Après huit mois de travail avec ce partenaire de renom et grâce à la collaboration de l’agence des Douanes et des monopoles et de la santé de la marine pour la mise au point des procédures d’attribution, Costa est parvenue à concrétiser les opportunités offertes par la loi italienne no 166/2016, dite loi Gadda, en lançant une première initiative à laquelle pourront venir se greffer d’autres acteurs du secteur maritime.

L’initiative a vu le jour à Savone avec le navire amiral du Costa Diadema, mais l’objectif affiché est que d’autres navires et d’autres ports en Italie et dans le bassin méditerranéen rejoignent le mouvement. Le projet, qui est pleinement soutenu par les institutions gouvernementales, et plus particulièrement par le ministère des Politiques agricoles et alimentaires, connaît un véritable succès, grâce à l’enthousiasme de l’équipage du Costa Diadema et de l’ensemble de la compagnie, qui apprécient de participer à une action de solidarité et de lutte contre la pauvreté.

Cette initiative s’inscrit également dans une démarche de sensibilisation à la réduction du gaspillage et au don de nourriture, qui est un puissant outil de dialogue et de travail avec les jeunes, comme l’a souligné le directeur de la fondation L’Ancora Onlus. Les premiers dons ont été effectués le 22 juillet dernier, en présence d’Andrea Olivero, vice-ministre des Politiques agricoles, alimentaires et forestières, de Maria Chiara Gadda et des plus hautes autorités de la région de Ligurie.