Vous avez besoin de vous échapper un instant du quotidien, de « nourrir » votre esprit d’une manière inhabituelle ? Cinq minutes de coloriage d’espaces vides pré-imprimés suffisent pour se relaxer. C’est l’un des meilleurs moyens pour libérer le cerveau des préoccupations liées aux tâches de tous les jours.

"Un livre de coloriage et une boîte de pastels suffisent pour être immédiatement en vacances."

Le coloriage : de la détente à la méditation

L’art de colorier avec des pastels des dessins déjà réalisés consiste simplement à créer une image harmonieuse en faisant attention à ne pas déborder. On peut le pratiquer partout, chez soi, dans le train ou l’avion, dans une salle d’attente… un livre de coloriage et une boîte de pastels suffisent pour être immédiatement en vacances. Car cette activité est vraiment un petit plaisir qui, pendant quelques minutes (ou même une heure), offre la possibilité à notre esprit de vagabonder. Et si vous le souhaitez, le coloriage peut même se transformer en une véritable technique de méditation : les pensées se détachent de la réalité extérieure et on se concentre seulement sur des mandalas, ces dessins circulaires et complexes typiques de la tradition hindouiste et bouddhiste, dans lesquels se répètent, sans continuité, des géométries sophistiquées. Certains affirment que le premier à avoir eu l’intuition du pouvoir relaxant du coloriage de mandalas a été Carl G. Jung, le père de la psychologie analytique.

Un phénomène éditorial

Jung ne pouvait pas imaginer le succès que le coloriage rencontrerait une centaine d’années après son intuition. Ces dernières années, les livres à colorier sont devenus de vrais best sellers. Jardin secret, un ouvrage de Johanna Basford qui propose des motifs floraux à colorier, a ainsi longtemps été en tête des meilleures ventes sur le site d’Amazon. Aujourd’hui, dans les librairies et en ligne, on trouve des cahiers de coloriage pour tous les goûts : mandalas, fleurs, animaux, schémas architecturaux et bien d’autres encore.

Bienfaits des formes et des couleurs

Existe-t-il une explication aux vertus si relaxantes du coloriage d’espaces vides ? Choisir les couleurs et les associer, reconnaître lignes et formes, coordonner l’œil et la main ou encore ordonner le processus de coloration sont des opérations qui suffisent pour « oublier » le quotidien pendant tout le temps consacré à cette activité. Les couleurs exercent une influence directe sur notre cerveau : les tons chauds comme le rouge et ses différentes nuances influencent positivement l’humeur et ont même des effets sur certains paramètres physiologiques comme la fréquence cardiaque et l’activité musculaire, en procurant sérénité et gaieté, tandis que les tons froids, comme les différentes variantes chromatiques du bleu, contribuent à réduire l’anxiété.

Mieux seul ou en compagnie ?

Colorier des mandalas est considéré par les psychologues comme un moyen de progression personnelle et intime, en donnant forme au chaos intérieur et en passant du désordre des pensées à l’ordre des dessins et des couleurs. La forme du cercle et les symétries des images crée l’harmonie : dans le silence et complétement détendus, nous nous mettons à l’écoute des émotions enfouies au plus profond de nous, nous nous réservons un petit espace de vacances dans la frénésie du quotidien. En même temps, se consacrer avec son conjoint ou ses enfants au coloriage – en choisissant de grands dessins adaptés à plusieurs personnes – permet d’apprendre à partager l’espace et de découvrir la valeur du travail d’équipe. Après des tensions, c’est très utile pour retrouver la sérénité, comme une véritable forme de thérapie artistique ou comme activité de groupe. Le coloriage stimule en effet les mécanismes positifs sur l’humeur qui sont offerts par une activité réalisée ensemble et par la participation à la réalisation d’un objectif commun.

Credits foto: Alamy / IPA