Lors d’une fête d’anniversaire ou pour toute autre réunion entre amis ou en famille, la classique chasse au trésor offre un bon moment de divertissement à partager sans modération. Appropriée aux enfants de tous âges, elle peut amuser aussi les adultes, surtout lors de sa conception. Pour organiser une chasse inoubliable, la créativité, l’envie de se mettre à l’épreuve et 5 principes fondamentaux sont de mise.

"Le véritable intérêt réside dans la chasse plus que dans le trésor, qui n’a qu’une valeur somme toute symbolique. Pour les plus jeunes, une boîte de friandises peut suffire, éventuellement des pièces d’or en chocolat, et quelques gadgets en souvenir comme des petites voitures, des médailles ou des poupées. "

1 – Définir un thème

Pour impliquer les chasseurs, il est important de donner un sens narratif à la chasse, et de tenir compte de l’âge des joueurs. Le choix du thème peut faire le succès du jeu et bien y réfléchir avant de se lancer dans les préparatifs peut s’avérer judicieux, surtout si l’on tient compte des passions communes aux jeunes participants. La plus classique est celle entre pirates, mais il n’y aucune raison de s’y limiter : vous pouvez choisir une bataille galactique sur le thème Guerre des étoiles (Sith contre Jedi), ou bien un thème d’horreur (zombies contre vampires), ou encore une compétition de couleurs (les rouges contre les bleus), ou garçons contre filles.

2 – Planifier les étapes et les énigmes

Définir les différentes étapes et leurs épreuves, puis les organiser en une séquence correcte devient un défi exigeant du temps et de la concentration. Le bon nombre d’épreuves varie entre 8 et 10 (si les participants ont entre 4 et 6 ans, 5 peuvent suffire). Elles doivent être variées et amusantes : une combinaison équilibrée comprend un questionnaire mathématique, quelques jeux de lettres et devinettes, une récitation ou un chant, un jeu d’équilibre physique (par exemple marcher avec une petite cuillère supportant une balle dans la bouche). De nombreuses épreuves freinent l’enthousiasme des enfants : la chasse au trésor est un jeu au rythme intense, sa durée idéale pour les petits va de 20 à 30 minutes. Lors de l’élaboration du parcours, mieux vaut partir du trésor et remonter jusqu’au point de départ. Utilisez des petits billets à disséminer sur les différents points et établissez un plan des étapes sur une feuille, pour ne pas risquer de vous tromper dans l’ordre.

3 – Préparer la carte

Une carte est incontournable pour la bonne réussite du jeu. Elle est l’élément clé de toute chasse au trésor. En fonction du thème, il peut s’agir du plan de la maison ou de l’immeuble, ou bien une feuille reproduisant la zone où vous vous trouvez, en vous inspirant des anciennes cartes au trésor des pirates. Imprimez-en plusieurs exemplaires, un par équipe et un pour les meneurs du jeu. Après avoir établi le thème, les énigmes et la carte, la préparation est terminée et vous pouvez passer directement au jeu.

4 – Former des équipes équilibrées

Une bonne partie du succès d’une chasse au trésor réside dans l’équilibre des équipes de jeu. Les former est un moment délicat : il y a toujours un joueur qui se plaint ou qui demande à rester avec ses amis. Une méthode inattaquable consiste à utiliser des feuillets de deux couleurs différentes et les faire tirer au sort par les joueurs, pour que le hasard décide de la répartition des deux groupes. Quelques ajustements pour maintenir l’équilibre des équipes sont autorisés. Chaque équipe, surtout si elles se composent de participants très jeunes, doit comporter un adulte qui la supervisera en expliquant comment aborder les étapes et en vérifiant que le jeu se déroule en toute sécurité. Voici venu, carte en main, le moment de l’action.

5 – Remise du trésor

Le véritable intérêt réside dans la chasse plus que dans le trésor, qui n’a qu’une valeur somme toute symbolique. Pour les plus jeunes, une boîte de friandises peut suffire, éventuellement des pièces d’or en chocolat, et quelques gadgets en souvenir comme des petites voitures, des médailles ou des poupées. Une bonne idée sera de les mettre dans une boîte dont le décor rappellera un coffre-fort, en jeu pour l’équipe gagnante. Pour ne décevoir personne, définissez également des prix spéciaux, sous forme de cocarde à porter sur la poitrine, afin de récompenser les efforts des membres de l’équipe adverse (par exemple, pour chaque vainqueur d’étape, pour le concurrent le plus jeune ou pour le groupe le plus uni). Enfin, délivrez les récompenses en apportant toute la solennité indispensable à ce moment, après avoir vérifié la bonne exécution des épreuves.

Credits: Olycom