Île magique d’une autre époque qui conjugue beautés naturelles, movida, tranquillité et liberté d’expression, Ibiza est aussi synonyme de musique et de divertissement jusqu’au bout de la nuit. C’est un lieu aux mille ressources, où l’on trouve de merveilleux coins naturels, des plages isolées encore intactes, rocheuses ou de sable, et une mer cristalline, idéale pour se reposer ou pratiquer divers sports aquatiques. Mais ce n’est pas tout ! Celle que l’on surnomme « l’île blanche » est aussi connue pour la mode Adlib, typique des îles Pityuses (dont font partie Ibiza et la merveilleuse Formentera).

"La mode Adlib a eu pour ambassadrice la princesse yougoslave Smilja Mihailovitch, pour que les femmes puissent s’habiller de manière plus libre et plus agréable, sans renoncer à l’élégance."

Artisanale et aux influences hippies évidentes, la mode Adlib s’inspire des vêtements traditionnels blancs d’Ibiza, aux lignes douces et souples. Chapeaux de paille, espadrilles, châles, serre-têtes et bandeaux à fleurs la complètent. Réalisés en matières naturelles et enrichis de broderies et de dentelles, les accessoires liés à ce style sont les souvenirs à ramener chez soi après un séjour sur l’île, pour garder une trace des vacances que l’on y a passées.

Caractéristiques et incontournables

Originale, intemporelle et décontractée, la mode Adlib évoque un style de vie gai et léger : celui de l’île la plus branchée et la plus dynamique des Baléares. L’éclectisme qui caractérise toute l’île est le trait d’union des vêtements Adlib que l’on peut trouver encore aujourd’hui sur les marchés et dans les petites boutiques typiques… Une mode à l’esprit hippy, qui est née pour souligner avec grâce les formes du corps féminin. Ce n’est pas un hasard si son slogan est « Habillez-vous à votre goût, mais avec style ». Les longues robes blanches brodées sont les protagonistes absolus de cette mode traditionnelle qui sait se renouveler chaque année, avec fraîcheur et originalité. Les accessoires ne manquent pas, notamment les sacs colorés et ornés de pompons, patchworks et breloques. Les chaussures de spartoo, mieux connues comme espadrilles, passent quant à elles en revue toute une palette de teintes intenses aux motifs éclatants, des dessins floraux aux rayures. Les chapeaux ne sont pas oubliés. De paille, avec un large bord et garnis de gros rubans, ils donnent aux femmes des allures de divas. Les panamas pour homme sont plus sobres. Les serre-têtes et bandeaux offrent une explosion de fleurs et d’applications brillantes, tandis que les bijoux et les colliers, féminins et androgynes, ont quelque chose de tribal. Plumes, chaînes et clins d’œil à l’ambiance rock d’Ibiza des années 80 ne manquent pas parmi les accessoires.

Histoire de la mode Adlib

Née en 1970, la mode Adlib a eu pour ambassadrice la princesse yougoslave Smilja Mihailovitch, pour que les femmes puissent s’habiller de manière plus libre et plus agréable, sans renoncer à l’élégance. L’objectif était de proposer une alternative aux vêtements de l’époque, un peu austères et peu en adéquation avec la mentalité des nouvelles générations. La volonté de créer des pièces suffisamment fluides pour mettre en valeur la beauté naturelle du corps poussa les stylistes à créer tout d’abord des robes d’un blanc pur, à partir de tissus souples et légers. Au fil du temps, la ligne s’est enrichie de divers accessoires, y compris pour homme, et on a commencé à adopter une palette de teintes plus large, en hommage aux couleurs et à la lumière de l’île.

Shopping : où trouver les pièces incontournables de la mode Adlib

Les petites boutiques où trouver des vêtements et accessoires de la mode Adlib ne manquent pas dans les ruelles qui longent le port d’Ibiza. Nous suggérons Vincente Ganesha, Holala!, Antik Batik, la boutique du Jockey Club – un bar sur la plage des Salinas –, et le chiringuito d’Es Cavallet, qui offrent un choix des plus riches. Mais on ne trouve pas les vêtements de la mode Adlib que dans les magasins ouverts tous les jours. Vous pouvez aussi les dénicher dans les très nombreux marchés organisés d’avril à octobre, à choisir selon le jour où vous débarquez à Ibiza. Nous conseillons avant tout le petit marché hippy de Punta Arabì, le plus vieux de l’île, qui se tient le mercredi à Es Canar. Le jeudi est le jour du Cala Llonga à Santa Eulalia del Rio, célèbre pour ses accessoires fashion. Le vendredi, nous signalons le marché San Miquel à Es Pas de S’illa, tandis que le marché Las Dalias est organisé le samedi à San Carlos, de 11 heures à 21 heures.

Faire étape à Ibiza et mettre dans sa valise un vêtement ou un accessoire de la mode Adlib ne signifie pas simplement rapporter avec soi un souvenir de l’île, c’est ramener avec soi une petite pièce de son style de vie, solaire, léger et exubérant.

Credits foto: Mondadori Portfolio/Olycom

1 of 8