Le 1er avril est le jour consacré aux blagues : la tradition de faire de gentilles farces, connue dans de nombreux pays sous le nom de “Poisson d’avril”, se retrouve en Europe et dans plusieurs autres endroits du monde, mais son origine est pour le moins incertaine et liée à différentes légendes. Il s’agit en bref d’une journée de la bonne humeur, à fêter avec le sourire aux lèvres et qui marque emblématiquement le passage de l’hiver au printemps, symbole de renaissance, joie et vitalité. Le premier avril 1957, la Bbc réalisa un documentaire factice (selon certains, l’un des meilleurs faux jamais réalisé) dans lequel on explique que les spaghettis poussent sur des arbres cultivés dans le « canton du Tessin ».

"Le premier avril 1957, la BBC réalisa un documentaire factice (selon certains, l’un des meilleurs faux jamais réalisé) dans lequel on explique que les spaghettis poussent sur des arbres cultivés dans le « canton du Tessin »."

Quand et comment est née la tradition

L’une des hypothèses la plus vraisemblable est que cette fête, dans le sens moderne du terme, est née dans la deuxième moitié du XVIe siècle en France, pour s’affirmer ensuite sur le reste du continent européen. Avant l’application de l’édit de Roussillon (1564) et l’introduction du calendrier grégorien (1582), le Jour de l’An tombait entre le 25 mars et le 1er avril : le glissement du premier jour de l’année au premier janvier ne fut toutefois pas assimilé par tous les peuples, si bien que certains continuèrent à s’échanger des cadeaux à la date de l’« ancien Nouvel An ». Les traditionnalistes devinrent ainsi la cible des plus farceurs, qui avaient pour habitude de faire une blague, selon la légende, en offrant des paquets vides. D’où la coutume de se faire des farces le jour du Poisson d’avril.

Des poissons, mais pas seulement

Si en France et en Italie la tradition est appelée Poisson d’Avril/Pesce d’Aprile – peut-être en référence à la facilité avec laquelle les poissons mordent à l’hameçon – en Allemagne on fête l’Aprilscherz (la « Farce d’Avril ») alors que dans les pays anglophones on utilise l’expression « April fool’s day » (« le jour de l’idiot d’avril »). En Ecosse, le premier avril s’appelle Gowkie Day (de l’écossais gowk, c’est-à-dire « coucou ») et dure 48 heures: le deuxième jour (Taily Day), on a pour habitude d’accrocher dans le dos des victimes une affichette portant l’inscription « Kick me » (donnez-moi un coup de pied).

Quelques exemples de farces mémorables

Le premier avril 1957, la BBC réalisa un documentaire factice (selon certains, l’un des meilleurs faux jamais réalisé) dans lequel on explique que les spaghettis poussent sur des arbres cultivés dans le « canton du Tessin ». Le 1er avril 1857, on enregistre une farce qui se répétera plusieurs fois durant les décennies suivantes: à Londres, on organisa une cérémonie pour le « lavage des lions » de la Tour de Londres, un rendez-vous qui attire régulièrement une foule de (vrais ou faux) naïfs. Ces dernières années, Internet a été le théâtre de Poissons d’Avril mémorables : La Nasa déclarant avoir trouvé des vers géants sur Mars (2011); YouTube montrant les vidéos renversées pour obliger les internautes à retourner leurs écrans (2009); Google lançant le service Translate for Animals pour traduire toute forme de langage animalier (2010).

Joyeux Poisson d’Avril à toutes et tous !