Le 8 mai l’Italie, les États-Unis et de nombreux autres pays célèbrent la Fête des Mères : une journée pensée pour rendre un hommage public à la maternité et au rôle essentiel des mamans au sein d’une société. Voici 7 curiosités à ce propos (et que vous ne connaissez peut-être pas).

"Le premier Mother’s Day eut lieu en 1908 et devint tellement populaire que le président d’alors Woodrow Wilson l’institutionnalisa en 1914."

Il était une fois…

Le culte de la maternité a des origines qui se perdent dans la nuit des temps: les populations polythéistes honoraient la Terre Mère et les divinités liées à la renaissance du printemps à travers des rites et des cérémonies qui, même si elles sont fort éloignées de notre Fête des Mères, glorifiaient la vie et la fertilité.

Je rentre à la maison maman!

Entre le XVIIe et le XVIIIe siècle, la Grande Bretagne célébrait une fête religieuse dénommée «Mothering Sunday» et correspondant au quatrième dimanche du Carême: c’était l’occasion pour des jeunes qui étaient partis étudier ou apprendre un métier loin de chez eux de revenir dans leur famille et rendre hommage à leur maman avec une fleur ou un petit présent.

Une origine historique

L’actuelle fête des mères est née aux États-Unis sous l’égide de la militante Anna M. Jarvis (1864-1948). Au début du XXe siècle, elle inaugura une journée dédiée aux mamans et aux idéaux d’amour et de paix. Le premier Mother’s Day eut lieu en 1908 et devint tellement populaire que le président d’alors Woodrow Wilson l’institutionnalisa en 1914.

Des tonalités de rouges

En l’honneur de sa maman, qui adorait les œillets, Anna M. Jarvis choisit ces fleurs-là comme emblème de sa Fête des Mères: rouges pour les mamans en vie, blancs pour celles qui ne l’étaient plus. Le rouge, couleur connotant aussi l’amour, l’emporta et devint la couleur symbole de cette manifestation.

Quelques dates

La fête a été introduite en Suisse en 1917, en Finlande en 1918, en Norvège et en Suède en 1919, en Allemagne en 1923 puis en Autriche en 1924. Après 1950, la Fête des Mères s’est répandue un peu partout: la France par exemple l’a inscrite officiellement sur son calendrier cette année-là, tandis que l’Italie ne l’a fait qu’en 1958.

En mai, mais pas seulement

Si dans de nombreux pays, dont l’Italie, les États-Unis, le Brésil, l’Allemagne et l’Afrique du Sud la Fête des Mères est célébrée le deuxième dimanche du mois de mai, ce n’est pas la même chose partout: en France, on la fête le dernier dimanche de mai, en Argentine le troisième dimanche d’octobre, au Maroc le 21 mars, en Indonésie le 22 décembre. Mais ce ne sont que des conventions, car au fond, chaque jour se vaut pour montrer à toutes les mamans combien elles sont importantes!

Comment lui faire plaisir

La fête est désormais très répandue et elle est devenue l’occasion parfaite pour offrir un gentil cadeau à sa maman, générant une véritable chasse au cadeau dans les magasins. Mais pour faire de cette journée une journée bien spéciale, de petits gestes d’affection suffisent: une petite carte comportant un poème d’amour ou une simple fleur, pourvu que tout soit rigoureusement rouge. Si vous souhaitez par contre lui faire une surprise, pensez à des cadeaux personnalisés, éventuellement que vous aurez fabriqués vous-même, comme des savonnettes faites à la maison en utilisant les moules des glaces ou des biscuits, ou bien un porte-tablette confectionné dans une ancienne planche à découper: il vous suffira de fixer un tasseau horizontal pour y poser l’appareil et d’y fixer un support triangulaire au dos, pour qu’il tienne debout : vous permettrez à une maman branchée mais sensibilisée à l’environnement de consulter les infinies recettes d’internet pour ses créations gourmandes en cuisine.

Credits photo: MONDADORI PORTFOLIO/AGE