Fraîches, saines et très savoureuses, les cerises flattent le palais comme peu d’autres fruits savent le faire. En fonction de leur variété, nous les trouvons sur les étals des marchés de mi-juin à fin juillet. C’est pour cette raison que nous ne pouvons que les associer à l’été, aux vacances et à toutes les pensées positives qui en découlent. Voici 5 choses à savoir pour se préparer à faire bombance en toute allégresse.

"Les cerises sont considérées comme l’emblème de la passion, un symbolisme favorisé par la couleur rouge vif, synonyme d’amour, et par une forme qui rappelle souvent celle d’un cœur"

Attention à la botanique

Le fruit que nous nommons communément « cerise » naît d’un arbre appartenant à la famille des rosacées: le Prunus avium, également appelé cerisier des oiseaux. La plante ne doit pas être confondue avec le plus petit Prunus cerasus, qui donne des griottes et des amarelles, plus connues comme cerises acides.

Les cerises au fil de l’histoire

L’histoire raconte que les cerises sont originaires du Moyen-Orient, mais certains témoignages historiques affirment qu’elles étaient déjà consommées et appréciées des Égyptiens (VIe siècle avant notre ère) et des Grecs (IIIe siècle avant notre ère). Le mérite de leur diffusion revient quant à lui aux Romains: Pline l’ancien (Ier siècle de notre ère) raconte dans son ouvrage Naturalis Historia que le fruit fut apporté en Italie par Lucius Licinius Lucullus de retour à Rome après la campagne victorieuse contre Mithridate le Grand, roi du Pont (actuelle Anatolie nord-orientale). Aujourd’hui les cultures s’étendent dans le monde entier, même si 75 % des récoltes proviennent d’Europe.

Un remède miracle pour la santé

La pulpe de cerise possède nombre de qualités bénéfiques reconnues : elle est en effet tout à la fois un diurétique, un antistress, un revitalisant pour l’épiderme du visage (à utiliser en masque également), un allié contre l’insomnie (elle contient de la mélatonine naturelle). Plusieurs études ont montré ses propriétés anti-inflammatoires, de par son contenu élevé en anthocyanines, des pigments appartenant à la famille des flavonoïdes: voilà pourquoi le jus de cerises est particulièrement indiqué pour atténuer les douleurs musculaires après une intense activité physique.

Cœur rime avec cerise et amour

Les cerises sont considérées comme l’emblème de la passion, un symbolisme favorisé par la couleur rouge vif, synonyme d’amour, et par une forme qui rappelle souvent celle d’un cœur. Au Japon, les fleurs des cerisiers sont très appréciées pour leurs qualités ornementales: offrir à une personne aimée une branche fleurie au printemps signifie évoquer bonheur et affection.

La table du goût

Le fruit se consomme frais bien sûr, mais il s’utilise aussi dans la préparation des confitures, sirops, glaces et liqueurs (la plus appréciée étant la griotte, comme dans le marasquin et le ratafia). Cependant, les cerises ont également toute leur place dans des recettes plus insolites: revenues avec le poulet pour un plat aux doux accents, grillées sur une plancha avec des courgettes, mariées à un assortiment de légumes crus pour apporter du brio à une salade estivale. C’est pourtant dans le mariage classique avec le chocolat noir, fondu ou râpé, que les cerises donnent le meilleur d’elles-mêmes: l’alliance du sucré, de l’acide et de l’amer crée en effet un feu d’artifice de sensations en mesure de satisfaire n’importe quel palais, même les plus exigeants et gourmands.

Credits photo: Mondadori portfolio/age fotostock