Du milieu du printemps à la fin de l’été, les myrtilles viennent colorer nos tables et nous offrent leur parfum de fruits des bois. De couleur noire, bleue ou rouge, ces petites baies sont toujours succulentes et bienfaisantes. Elles poussent surtout dans les climats tempérés et froids de l’hémisphère nord mais on les trouve aussi dans certaines zones tropicales comme à Hawaï, à Madagascar et à Java, ce qui en fait un petit délice présent un peu partout dans le monde.

"Parmi ses nombreux bienfaits, l’un des plus importants est par conséquent le ralentissement du vieillissement des cellules, qui contribue à l’amélioration de la mémoire."

Les myrtilles font du bien

Les myrtilles contiennent de grandes quantités d’antioxydants et d’acides organiques, ce qui les rend efficaces dans la prévention des pathologies cardiovasculaires et des tumeurs, ainsi que dans le ralentissement du vieillissement. Et leurs effets bénéfiques, plus ou moins prononcés selon leur couleur, ne s’arrêtent pas là…

Les bienfaits des myrtilles noires ou brunes

Le fruit le plus sombre contribue plus particulièrement au renforcement du système sanguin et, en premier lieu, des capillaires. Sa consommation favorise la microcirculation oculaire et la régénération de la rétine. Elle contribue ainsi à améliorer la vision nocturne et diminue la fatigue visuelle dans des conditions où la lumière est faible.

Les bienfaits des myrtilles rouges

Le renforcement des parois des capillaires est un bienfait commun à toutes les myrtilles et les variétés de couleur rouge sont celles qui sont les plus indiquées afin de lutter contre la couperose. Les myrtilles rouges sont aussi un véritable remède miracle dans la prévention et le traitement des infections des voies urinaires et contribuent à soulager les troubles intestinaux.

Les bienfaits des myrtilles bleues

La baie bleue agit plus que les autres sur la neutralisation des radicaux libres. Parmi ses nombreux bienfaits, l’un des plus importants est par conséquent le ralentissement du vieillissement des cellules, qui contribue à l’amélioration de la mémoire, ainsi qu’à l’équilibre et à la coordination du corps.

Risotto aux myrtilles

Les myrtilles sont délicieuses consommées fraîches, mais on peut aussi les laisser sécher dans un lieu ombragé et ventilé, et les apprécier alors telles quelles ou dans de l’eau-de-vie. Utilisées en salade de fruits, dans une coupe de glace ou en tartes, par exemple avec d’autres fruits des bois, elles peuvent aussi permettre de réaliser des recettes salées, comme le risotto aux myrtilles. Si vous voulez vous lancer dans cette recette originale, faites tout d’abord revenir un demi-oignon émincé à feu doux dans de l’huile auquel vous ajoutez une noix de beurre et préparez un bouillon de légumes. Quand l’oignon commence à dorer, ajoutez le riz (six poignées pour quatre personnes) et remuez bien. Quand le riz est translucide, ajoutez deux poignées de myrtilles et un demi-verre de vin blanc, cette fois à feu vif pour le laisser évaporer. Ajoutez alors le bouillon de légumes peu à peu et mélangez délicatement sans vous arrêter jusqu’à obtenir une consistance crémeuse. Laissez reposer le risotto cinq minutes et servez-le dans des assiettes garnies de myrtilles fraîches. Le résultat sera haut en couleur, un mariage sucré-salé délicatement équilibré.

Credits photo: MONDADORI PORTFOLIO/AGE FOTOSTOCK