Les plats racontent l’histoire et même le présent d’un lieu, ils expriment leurs origines à travers les recettes et le goût. Nous vous proposons alors un itinéraire riche en curiosités, pour tous ceux qui ne craignent pas de voyager à table. De Lisbonne à Cadix en passant par Gibraltar : le mot d’ordre est l’expérimentation. Venez les découvrir à nos côtés en croisière.
Trois villes différentes mais unies par l’amour du poisson et l’art de réinterpréter le street food.

La simplicité joue le premier rôle

Lisbonne à table se présente simplement, colorée et créative. Le plat principal est bien sûr la morue : on dit qu’il en existe 365 recettes, une pour chaque jour de l’année. La plus simple prévoit l’ajout de pommes de terre, œufs et olives noires. Un autre grand classique met à l’honneur les sardines, habituellement servies grillées (assadas). Mais les poulpes et les crevettes abondent aussi sur les menus des restaurants : grillés ou en salade. Pour les passionnés de potages, il existe le caldo verde, à base de chou et de pommes de terre. Parmi les desserts, vous ne pourrez manquer les pasteis de nata, de petits paniers de pâte feuilletée farcis de crème aux œufs.

La nourriture de rue et la créativité

Rendons-nous maintenant en Espagne, à Cadix, un florilège de saveurs et de créativité. Le poisson frit en est le protagoniste (pescaito frito) et est servi accompagné d’un simple jus de citron. Les tapas sont omniprésentes et rassurantes. Deux perles, parmi tant d’autres : les beignets de crevettes et les bouchées de couenne de porc frite (chicharrones). Pour ceux qui ont besoin de grignoter et entendent plonger dans les traditions locales, ils devront goûter au pollazo : un sandwich préparé avec du poulet pané, des œufs, des pommes de terre, du filet et de la sauce cocktail.

La touche internationale

Gibraltar représente les mélanges : enclave anglaise sur le territoire espagnol, l’une des deux colonnes d’Hercule ouvrant dans l’antiquité sur un monde inconnu est aujourd’hui une ville cosmopolite où se fondent les cultures espagnole, anglaise, génoise et d’Afrique du Nord. Les différences explosent à table, où vous trouverez les tapas espagnoles aux côtés d’un plat typiquement ligure (la calentita, une sorte de gruau épais). Il existe également la panisse, identique à celle de Gênes et toujours à base de farine de pois chiches. Les influences anglaises se manifestent par l’English breakfast, à base d’œufs, bacon et porridge (soupe d’avoine). En général, le poisson est toujours présent, même dans la traditionnelle paëlla.