C’est désormais un lieu commun, au cinéma comme à la télévision : pour se requinquer après une déception, rien ne vaut une dose massive de chocolat, qu’il soit en tablette, fondu au bain-marie ou en ingrédient principal d’une glace. La science médicale le confirme, mais en précisant bien que 50 grammes par jour suffisent pour stimuler le bonheur et que des doses supérieures n’apportent aucun bénéfice supplémentaire.

"La consommation de cacao stimule également l’apport en endorphines, communément appelées les hormones du bonheur."

La chimie du bonheur

Le chocolat contient des vitamines, des minéraux et de la théobromine, un alcaloïde qui est un excitant similaire à la caféine, qui aide à la concentration, apporte de l’énergie et stimule la bonne humeur. Il est également riche en flavonoïdes, des composés chimiques au fort pouvoir antioxydant qui, d’après la vaste littérature médicale aident à maintenir la fonction cardiovasculaire saine. La consommation de cacao stimule également l’apport en endorphines, communément appelées «les hormones du bonheur». Notre organisme en produit lors des activités physiques, des rapports amoureux, lorsque nous rions ou que nous sommes en contact avec la nature… mais aussi lorsque nous mangeons du chocolat, surtout s’il est noir car il est plus efficace sur notre humeur.

Les variétés au top

Lorsque nous pouvons choisir, l’idéal est celui obtenu avec le cacao Criollo, d’Amérique du Sud, le plus recherché mais aussi le plus rare: il compte pour environ 0,001% de la production globale mondiale, mais le goûter est une expérience enivrante qui dévoile des senteurs de miel, noisette et fruits rouges sans qu’aucun de ces ingrédients ne soit ajouté à la tablette. La qualité est aussi garantie avec l’Arriba Nacional équatorien et le Nacional péruvien (tous deux sont des sous-variétés du cacao Forastero) et avec le Trinitario, qui est un hybride entre Forastero et Criollo.

Le cacao et l’amour: une recette électrisante

Dès lors que vous possédez le bon chocolat, rien ne vaut la préparation d’une «Charlotte des amoureux», une recette riche en ingrédients gourmands: cassez une plaquette de chocolat noir et faites-la fondre au bain-marie dans deux cuillérées d’eau, deux de sucre et deux de beurre. Ajoutez deux jaunes d’œufs et mélangez vigoureusement, puis ôtez-la du feu. Montez les blancs en neige et ajoutez-les au chocolat avec deux cuillérées de noix hachées, une demi-tasse de café noir, une cuillérée de cognac et quatre biscuits savoyards broyés. Servez dans deux coupes et décorez de crème chantilly.