Noël représente une agréable compagnie, une table dressée et… un drink pour trinquer ! Mais le contenu du verre change dans chaque pays, des vins épicés aux cocktails les plus élaborés : il est alors possible de faire un tour du monde, en « voyageant » entre les boissons typiques et privilégiées pour ces jours de fête. Les recettes sont innombrables et respectent des traditions comme des ingrédients spécifiques. Les connaissez-vous toutes ? Si vous participez à une croisière autour du monde pendant les vacances de Noël, vous pouvez les déguster ou bien vous laisser tenter et les préparer à la maison, pour surprendre vos amis et vos proches !

"Rhum et vin rouge, relevé d’épices et agrémenté de fruits comme les pommes, prunes, raisins secs, goyave, aubépine et écorces de tamarin. Lever son verre de Ponche et trinquer représente la meilleure façon de souhaiter de bonnes fêtes de Noël pour un Mexicain. "

Eggnog, États-Unis

Nourrissant et gourmand, l’Eggnog est la boisson typique d’un Noël américain et canadien. Ses origines sont très anciennes et britanniques, mais la recette s’est répandue depuis le XIXe siècle dans toute l’Amérique. Ses ingrédients ? Du lait et des œufs, de la crème fouettée, du sucre, du rhum et du brandy, le tout saupoudré de cannelle, vanille et noix de muscade pour en rehausser le côté épicé et le rendre plus intéressant. Un goût à la fois fort et doux, dû au mélange entre les alcools forts et le sabayon, et qui émoustille grâce aux épices.

Ponche navideño, Mexique

Un punch très répandu dans toute l’Amérique latine dans différentes variantes, dont la plus célèbre reste la recette mexicaine : ici, on déguste cette boisson chaude pendant les fêtes de Noël. Elle est à base de rhum et vin rouge, relevé d’épices et agrémenté de fruits comme les pommes, prunes, raisins secs, goyave, aubépine et écorces de tamarin. Lever son verre de Ponche et trinquer représente la meilleure façon de souhaiter de bonnes fêtes de Noël pour un Mexicain. Chez vous, vous pourrez le préparer avec des pommes et remplacer les fruits plus rares avec des poires, des agrumes mais aussi des fruits secs.

Gløgg, Scandinavie

Noël ne peut qu’évoquer le grand Nord… du moins pour le reproduire sur la table ! Voici la recette alcoolisée à noter pour imaginer se trouver au cœur de la neige, se réchauffant près du foyer pour une soirée en famille. La Norvège l’appelle Gløgg, la Suède Glögg, la Finlande Glögi : dans toute la Scandinavie, elle est la boisson typique de Noël. Elle se compose d’une base de vin rouge mélangé à du rhum, où l’on ajoute anis étoilé, cardamome, cannelle, clous de girofle, gingembre et orange. Le tout est chauffé et servi avec des raisins secs et des amandes dans une petite tasse.

Jerez, Espagne

Son nom espagnol est Jerez, tandis que les Anglais le dénomment Sherry : il naît sur les collines andalouses et il s’agit d’un vin liquoreux au goût fort et franc. Ses caractéristiques peuvent être très différentes en fonction de son élaboration, et à Noël il est bu dans toute l’Espagne. Il existe deux grandes familles de Jerez : le « fino » qui est clair, délicat, sec et légèrement acidulé, et est par conséquent servi en apéritif. Le Jerez « oloroso » quant à lui a une saveur robuste et une couleur foncée. Sa version dry accompagne les plats salés et sa version plus sucrée les desserts. Si vous participez à une croisière, ne manquez pas de le déguster et n’hésitez pas à en ramener une bouteille à la maison.

Vin chaud de Noël, France

À Noël en France, une petite visite sur les marchés de Noël suppose immanquablement une halte pour déguster le Vin chaud de Noël. Il est à base de vin (rouge ou blanc) qui est réchauffé en y ajoutant des agrumes comme le pamplemousse, l’orange, le citron, mais aussi du sucre de canne. Vous pouvez parfaitement reproduire la recette chez vous et n’oubliez pas d’ajouter les indispensables épices pour le relever, en choisissant celles dont vous disposez : coriandre, clous de girofle, cannelle.

Wassailing, Grande-Bretagne

« Wassail ! », « Porte-toi bien, santé ! » : c’est la traduction la plus proche de ce terme britannique ancien, qui résonne toujours aujourd’hui lors des soirées de fête. En Grande-Bretagne, l’usage veut en effet que l’on chante de maison en maison, en souhaitant un joyeux Noël et en dégustant du Wassailing, une boisson chaude à base de cidre de pommes, sucre et épices. Une tradition qui vient de fort loin : au XVIIe siècle, les paysans dansaient en sirotant un verre de Wassail autour du plus ancien pommier, une manière de le bénir. Ils devaient ensuite retourner voir leurs épouses et deviner le rôti qu’elles avaient préparé pour avoir le droit de rentrer chez eux.

Credits foto: Shutterstock