Appétissantes, colorées, riches en ingrédients divers. Il s’agit des salades, naturellement. Mais nous ne parlons de ces tristes repas qui n'évoquent que les privations : le terme de salade vient de l’italien « insalare », qui signifie saler, dans le sens de rehausser la saveur. Et justement, la saveur est le point commun des meilleures au monde, chacune ayant sa spécificité, son mélange de parfums recherchés et raffinés, d’épices, mais aussi de traditions et d’ingrédients simples et naturels. Les meilleures salades sont si nombreuses que nous pourrions organiser un tour du monde pour les découvrir… En voici donc quelques recettes. Pour toutes les déguster, vous n’avez plus qu’à faire vos bagages !

"Des tomates, de gros oignons verts, des concombres et la saveur résolue du citron et des feuilles de menthe se mêlent au boulgour, une semoule spécifique très répandue dans tout le Moyen-Orient."

Horiatiki, Grèce

Typique dans la Grèce entière, on la connaît sous le nom de « salade grecque », la horiatiki est un frais mélange de féta, olives Kalamata, oignon, concombre et tomate. Vous pourrez également en déguster la version avec des câpres, plus typique des îles grecques comme Corfou ou Santorin, assis dans une ruelle ou face à des paysages enchanteurs.

Le plat végétarien arabe est par excellence le taboulé : des tomates, de gros oignons verts, des concombres et la saveur résolue du citron et des feuilles de menthe se mêlent au boulgour, une semoule spécifique très répandue dans tout le Moyen-Orient. Le taboulé est un plat unique riche et très savoureux – il est né entre la Syrie et le Liban mais on le trouve dans tous les pays orientaux – à déguster au cours d’un voyage dans les Émirats Arabes Unis, où il est un plat de tout premier choix. La raison ? Sa fraîcheur et son goût légèrement épicé.

Panzanella, Italie

Une recette toscane qui rend toute sa noblesse au pain rassis dans la maison : dans ce plat, le pain rassis est amolli dans un mélange d’huile, sel et tomates fraîches, assaisonné d’oignon et parfumé de basilic frais. C’est un plat unique consistant, à goûter entre une visite à Pise et l’autre à Florence… Et bien oui, une salade peut aussi être une œuvre d’art !

Salade caribéenne

Le mariage entre la douceur des fruits qui poussent généreusement sur les îles des Caraïbes, les épices et le poisson donne naissance à de savoureuses et fraîches salades, idéales à goûter sur les plages des Antilles (et faciles à faire à la maison). La recette de base est composée d’ananas, papaye, pamplemousse et goyaves, coupés en dés, oignons rouges, poivrons, piment frais, saumon (ou crevettes). L’ensemble est assaisonné de sel, citron et poivre et d’une pincée de feuilles de coriandre fraîche hachées.

Crevettes et mangue, Australie

Sur la baie de Sydney et en admirant les voiles de l’Opera House assis sur la terrasse d’un des bars du littoral, commandez une salade légère et savoureuse, très appréciée en ville. Il s’agit de la salade « crevettes et mangue », qui marie deux saveurs très différentes, pour proposer à votre palais une expérience étonnante. Les crevettes sont cuites à l’eau, épluchées et refroidies avant d’être mariées à la mangue en tranches, assaisonnées de citron vert et mayonnaise et d’une vinaigrette spéciale, un mélange de fruits de la passion, citron et huile d’olive.

Gado-gado, Indonésie

Une des salades indonésiennes les plus appréciées – à goûter aussi en Malaisie, à Singapour ou sur les plages de Bali – est certainement la gado-gado. Cet appétissant street food est composé de tempeh (aliment semblable au tofu obtenu du soja), chou, épinards, melon amer, concombre, œufs durs, assaisonnés de jus de citron et huile de tournesol. L’ensemble est recouvert de fins morceaux de pain croquant. À découvrir absolument.

Sunomono, Japon

Entre une étape et l’autre de votre croisière au Pays du Soleil levant, au centre d’Osaka ou Tokyo, il n’y a pas que les sushis à déguster, il y a aussi la saveur résolue du sunomono ! Il s’agit d’une salade relativement simple, composée de l’algue wakame (la troisième algue la plus consommée au monde derrière la nori et le kombu), des rondelles de concombres et de tomates. Elle est assaisonnée de vinaigre, le même habituellement utilisé dans la préparation des sushis. D’ailleurs, elle les accompagne souvent, même si les Japonais la consomment parfois en tant que plat unique végétarien.

Credits foto: Shutterstock