Riz, viande, légumes : la paëlla est une recette colorée, savoureuse et nourrissante. Originaire de Valence, mais répandue dans toute l’Espagne sous diverses variantes, elle est connue dans le monde entier pour l’esprit convivial qu’elle apporte à table. Selon la tradition, elle doit en effet être mangée en compagnie d’autres personnes et sans assiettes, en plongeant directement sa fourchette dans la poêle (la « paëlla » justement !). Découvrons quand cette recette est née et quels sont les secrets pour la cuisiner et apporter un soupçon d’Espagne dans nos maisons.

"L’origine de ce plat est pauvre: on raconte que les serviteurs des seigneurs locaux utilisaient les restes récupérés à la table des nobles pour cuisiner, avec une poignée de riz, une recette riche et différente à chaque fois. "

Origines et anecdotes

On pense que la paëlla est née à Valence entre le XVe et le XVIe siècle. Dans les alentours de la ville, parsemés de fermes avec des vergers et des poulaillers, se trouvait Albufera, une terre riche de lagunes, idéales pour la culture du riz. L’origine de ce plat est pauvre: on raconte que les serviteurs des seigneurs locaux utilisaient les restes récupérés à la table des nobles pour cuisiner, avec une poignée de riz, une recette riche et différente à chaque fois. Ainsi serait donc née la paëlla, qui tire son nom de la grande poêle avec deux poignées faite à la main, en acier ou en fer, dans laquelle on cuit cette spécialité. Plat «pauvre» à la base, la paëlla s’est ensuite étendue dans le monde entier pour sa variété (vous pouvez la préparer avec divers ingrédients) et son côté convivial et «social». Une curiosité: la meilleure façon de la cuisiner, et la plus traditionnelle, est de la mijoter sur un feu allumé avec du bois d’oranger.

Les variantes

Alors que la paëlla valencienne typique est cuisinée avec du poulet, du lapin et parfois du pigeon, il existe plusieurs variantes. La plus connue est préparée avec du poisson à la place de la viande: crevettes, langoustines, moules, palourdes et calmars sont les principaux ingrédients de la paëlla de mariscos, ainsi que les haricots verts, les poivrons et autres légumes.

Comment préparer la paëlla valencienne

En fait, il n’y a pas qu’une seule recette. Nous présentons ici la plus connue (pour quatre personnes).

Ingrédients: 700 g de poulet, 300 g de lapin, 12 cuillères à soupe de sauce tomate, 100 g de garrofón (une variété locale de haricots verts de Valence, que l’on peut remplacer par des haricots verts normaux), 3 artichauts, 100 g de haricots blancs, 400 g de haricots plats, 150 g d’huile d’olive extra vierge, 320 g de riz, 1 cuillère à soupe de paprika doux et une dose de safran. Utilisez une poêle spéciale pour paëlla (diamètre minimum 20 cm, profondeur 10 cm).

Préparation: versez l’huile dans la poêle et chauffez. Ajoutez la viande, salez et faites revenir à feu moyen. Ensuite, ajoutez les légumes blanchis et faites-les revenir dans la poêle pendant quelques minutes. Incorporez la sauce tomate et après quelques minutes, le paprika. Versez l’eau dans la poêle, salez et laissez cuire pendant vingt minutes. Après cette étape, le bouillon devrait atteindre la hauteur des vis des poignées. Il est temps d’ajouter le riz, qui dépassera légèrement au-dessus du bord. Faites cuire à feu vif pendant environ dix minutes et ajouter le safran. Remuez et réduire le feu pendant quatre minutes jusqu’à ce que le bouillon soit absorbé. Retirez du feu et servez cinq minutes après.

Credits photo: Mondadori Portfolio/Age Fotostock