Les traditions mythologiques associent le raisin à des dieux joyeux comme Dionysos, souvent en référence aux effets du vin qui délie les inhibitions, ou encore plus simplement en raison de son influence positive sur la convivialité. Mais il y a beaucoup d’autres curiosités à raconter sur le raisin, qu’elles soient historiques ou nutritionnelles, et des recettes à découvrir.

"Le jus de raisin a été comparé au lait maternel pour ses propriétés nutritionnelles."

La culture du raisin

La culture du raisin, qui a débuté entre 6000 et 4000 ans avant J.C. en Mésopotamie, avait une valeur profonde pour les peuples de l’antiquité: elle rythmait les cycles saisonniers, représentant la transition de l’été à l’automne et elle était un symbole de prospérité et de bon présage. Elle apparaissait souvent dans la culture populaire et dans les œuvres d’art: par exemple, elle était au centre de la célèbre fable d’Ésope, Le Renard et les raisins. Ces fruits et leur récolte ont souvent été représentés dans les mosaïques et les fresques romaines.

Noir ou blanc?

Il n’y a guère de différence en termes de valeurs nutritionnelles entre raisin blanc et raisin noir. Le noir est un peu plus riche en fer, le blanc offre un plus grand effet diurétique. La quantité de calories tourne toujours autour de 60 kcal pour 100 grammes, un chiffre qui monte à 260 kcal pour le raisin sultanine, qui est beaucoup plus sucré.

Raisin de table ou cépage à vin?

Le raisin de table a tendance à avoir de gros grains et la peau mince, tandis que le raisin de cuve a la peau épaisse et de petits grains: ce sont des caractéristiques essentielles, parce que la plupart des arômes du vin proviennent de la peau, et les dimensions du grain déterminent l’apport en sucre. Aujourd’hui, les principaux producteurs de raisins de table sont l’Espagne, la France et l’Italie.

Les bienfaits

Le raisin est composé en grande partie d’eau (70-80%) et de sucre (15-18% selon la variété). Il est très sain d’autant plus qu’il est riche en composés phénoliques (ou polyphénols) qui neutralisent le vieillissement cellulaire. Par exemple, le resvératrol, qui a une action anti-inflammatoire et anti-oxydante avec des effets positifs dans la lutte contre les maladies cardiovasculaires. De plus, les tanins présents dans les graines ont une fonction antioxydante qui aide à protéger la peau.

Un lait végétal

Le jus de raisin a été comparé au lait maternel pour ses propriétés nutritionnelles: il a une quantité similaire d’eau et de protéines et il est riche en vitamines et minéraux, comme le potassium et le fer. Cependant, il a un apport beaucoup plus élevé en sucre, et n’est donc pas recommandé pour les diabétiques.

Recettes originales

Pour une combinaison audacieuse, vous pouvez jouer sur les contrastes. Par exemple faites revenir les grains de raisin coupés en deux avec de l’huile d’olive, un petit oignon et une pincée de sel, pour les utiliser comme accompagnement avec un rôti de porc servi avec quelques tranches de Provolone piquant. En outre, les feuilles de vigne sont comestibles: dans la cuisine grecque, elles sont cuites dans l’eau bouillante, puis utilisées pour envelopper une farce de riz aromatique bouilli avec des oignons et des herbes. Il suffit de mettre le remplissage au centre de la feuille et de plier les extrémités pour créer un petit paquet. Placez les rouleaux dans une poêle avec des bords hauts, ajoutez de l’eau et du jus de citron et faites cuire jusqu’à absorption de l’eau.

Credits photo: Mondadori Portfolio/Age Fotostock