Voyagez parmi les plats estivaux rafraîchissants et gourmands d'Europe, de l'Espagne à la Scandinavie en passant par le Grèce et l'Italie. Des recettes à savourer pendant votre croisière, sous le soleil des plus belles destinations méditerranéennes ou devant les paysages verdoyants de l'Europe du Nord.

"Du nord au sud, du smørrebrød au gazpacho : voici 5 recettes gourmandes des meilleures traditions européennes, parfaites pour les journées les plus chaudes de l’été."

ESPAGNE: GAZPACHO

Le gazpacho espagnol par excellence est l’andalou. Il s’agit d’un mélange né dans les chaudes campagnes du sud du pays pour se Rafraîchir quand la température monte. On dit que cette soupe froide à base de légumes crus remonte à l’antiquité romaine ou à la tradition arabe. Ce qui est sûr, c’est qu’elle s’est perfectionnée dans la campagne d’Andalousie après la découverte des Amériques. Elle est composée de tomates bien mûres, d’oignons, de concombres, d’ail, de poivrons verts ou jaunes, de pains rassis, de sel, de vinaigre, d’huile d’olive vierge extra et de poivre. L’ensemble est mixé et servi rigoureusement froid dans une tasse et agrémenté de croûtons croustillants. L’intérêt du gazpacho est de pouvoir le personnaliser en fonction des goûts de chacun. Vous aimez les plats relevés ? Rien ne vous empêche d’y ajouter un piment jalapeño, une saveur exaltante ! Vous avez envie d’une touche exotique ? Ajoutez de l’avocat, de l’oignon rouge et des amandes.

GRÈCE : LES DOLMADES

Pour vous rafraîchir lors de vos journées de vacances intenses dans les îles grecques, les dolmades, feuilles de vigne farcies de riz et d’aromates comme la menthe et le persil, constituent un plat idéal. Elles seront parfaites pour les végétariens également, en hors-d’oeuvre ou en accompagnement du plat principal. Pour les préparer à la maison, cueillez quelques feuilles de vigne (certains supermarchés possédant un rayon de produits internationaux typiques en proposent qui sont déjà prêtes à être utilisées), lavez-les, égouttez-les et posez-les sur un mélange de riz blanc, oignons et menthe hachés, poivre, sel, huile. Enroulez la feuille en fermant bien sur les côtés et préparez de petites paupiettes soigneusement ficelées. Faites-les cuire dans une casserole pendant environ 40 minutes en les arrosant de jus de citron et d’eau. Servez-les bien froides, en dégustant, bien évidemment, aussi la feuille ! Pour en faire un plat plus roboratif, vous pouvez ajouter de la viande hachée au riz, mais aussi des oeufs, du beurre et des aromates comme l’aneth et le persil frais haché.

DANEMARK : LE SMØRREBRØD

Un repas estival à Copenhague ne peut oublier son sandwich frais et de qualité, encore meilleur s’il est simple et savoureux. La base du smørrebrød est un pain de seigle sur lequel on étale le beurre (de smør, beurre et brød, pain). La fantaisie de la cuisine danoise en ce qui concerne sa farce est pratiquement infinie : les recettes locales en comptent plus de 200 variantes. Les plus gourmandes ? Viande de porc ou bien saumon, ou encore l’immanquable anguille, ou le hareng fumé si précieux dans la cuisine locale. Sur la viande ou le poisson, il est habituel d’ajouter un mélange d’oignons et de raifort, pour en exalter la saveur. L’idéal est alors de le déguster avec une belle chope de bière à la pression. Dans les restaurants de la capitale, l’en-cas à base de smørrebrød est devenu un must proposé par les cuisiniers étoilés, mais que cela ne vous empêche pas de le préparer à la maison. Par exemple dans sa version dénommée æg og rejer : on étale sur le pain de seigle de la mayonnaise et l’on farcit ensuite avec des crevettes cuites à l’eau, de l’oeuf dur, des oeufs de lompe, un bouquet d’aneth et une tranche de citron.

ITALIE : LA GRANITA

Le symbole de l’été italien, sur les plages ou en se promenant dans les villes d’art, c’est bien elle : la granita. Une boisson mixée à base de glace pilée et fruits frais, à manger à la cuillère ou à boire avec une paille. Ce granité sera indispensable pour ressentir un frisson de fraîcheur lorsque la température monte. En Sicile, il s’agit d’un rite qui vient de loin, quand les nivaroli ramassaient la neige sur le volcan Etna et la conservaient pour pouvoir l’utiliser en été pour rafraîchir les plats. Aujourd’hui, la glace est minutieusement pilée pour atteindre cette consistance faite de flocons presque impalpables. Elle est ensuite enrichie de jus de citron, de sirop de fruits ou de fruits frais mixés, un vrai délice. Sa version au café est inoubliable : un petit-déjeuner à goûter au moins une fois dans sa vie ! À Rome pourtant, la granita porte un autre nom, on l’appelle « grattachecca » à cause de son type de préparation : la glace est grattée avec une brosse spéciale directement à partir d’un gros bloc, dénommé en dialecte romain la « checca ».

NORVÈGE : LE FENALÅR

Que pensez-vous d’un apéritif typique des fjords norvégiens, sur les rivages estivaux des villages de pêcheurs ? Commandez un verre de vin blanc accompagné du Fenalår, une fine recette au goût moelleux et vraiment particulier. Il s’agit d’un jambon de viande d’agneau. Elle est avant tout séchée, puis épicée et vieillie avec une préparation similaire à celle de la charcuterie italienne ou espagnole. Ce délicieux jambon est conservé pendant toute l’année et se consomme coupé en lamelles, accompagné de tranches de pain de seigle et une cuillerée de crème acide. Outre le Fenalår d’agneau, la Norvège propose de nombreuses variantes tout aussi alléchantes : la plus célèbre est celle à base de cerf, dont la cuisse est séchée puis tranchée pour la consommer ensuite toute l’année. Ceux qui viennent tout juste de rentrer d’une croisière garderont un doux souvenir rafraîchissant de leur voyage… Et pour ceux qui doivent encore partir, voici la plus belle des invitations : goûter les prochaines vacances en commençant par ses plats typiques.

1 of 2