Noël et la fin de l’année offrent de nombreuses occasions de retrouvailles joyeuses entre amis et en famille et il n’y a rien de mieux qu’une bouteille de champagne pour rendre les fêtes uniques. Voilà quelques informations et conseils pour choisir le champagne parfait, à offrir ou à partager lors d’un moment particulier.

"Pour un cadeau inoubliable ou un toast superlatif, choisissez un champagne millésimé, qui n’est produit que certaines années exceptionnelles (2002, 2004 et 2008 s’agissant des plus récentes) ou sur une cuvée Prestige."

Une terre unique

Le champagne ne peut être produit que dans la région française du même nom, une vaste aire agricole à l’est de Paris, autour des villes de Reims, d’Épernay et de Troyes. On n’y compte pas moins de 16 000 vignerons et 360 caves. Les principales zones de production sont la Montagne de Reims, la Côte des Blancs, la Côte de Sézanne, la Vallée de la Marne et la Côte des Bar.

Le secret réside niche dans la méthode

La magie du champagne naît de son mode de production : la méthode dite champenoise. Le vin fermente longuement en bouteille puis on y ajoute une dose de levures et on procède éventuellement à l’assemblage entre vins de même origine, vins vieux ou vins de l’année (liqueur de dosage ou d’expédition), qui confère à chaque champagne son caractère unique.

Les raisins font la différence

Selon les raisins, les champagnes se prêtent à des occasions et à des accompagnements différents. Les champagnes Blanc de blancs (à base de Chardonnay) sont les plus délicats et les plus légers, parfaits pour un toast, à l’apéritif et avec des fromages délicats ou des fruits de mer. Les champagnes Blanc de noirs (issus de raisins noirs Pinot noir et Pinot meunier) sont plus charpentés et plus complexes. Ils accompagnent idéalement les viandes blanches et les fromages affinés. Enfin, les Rosés sont plus versatiles, agréables seuls ou avec des plats aux arômes forts. Le champagne est ainsi de plus en plus utilisé comme vin tout au long du repas.

Question de douceur

Pour ne pas prendre de risque et plaire à tout le monde, visez une cuvée brut. Ce sont les champagnes les plus répandus, parfaitement équilibrés et assez doux. Si vous préférez les vins plus secs, vous pouvez opter pour un extra brut ou un dosage zéro (ou encore brut nature ou pas dosé), une variante moins commune qui se caractérise par l’absence de liqueur de dosage. Enfin, les champagnes de types sec et demi sec sont plus doux, parfaits pour accompagner les desserts.

Les grandes marques… mais pas seulement

Outre les grandes marques, il existe des milliers de petits vignerons (éleveurs-producteurs) qui proposent des vins à des prix souvent très intéressants : il suffit de suivre les conseils d’un caviste compétent pour découvrir des champagnes surprenants. Les noms les plus célèbres et les plus faciles à trouver garantissent tout de même une qualité de base, jusqu’à arriver à des produits exceptionnels.

Les bouteilles spéciales

Pour un cadeau inoubliable ou un toast superlatif, choisissez un champagne millésimé, qui n’est produit que certaines années exceptionnelles (2002, 2004 et 2008 s’agissant des plus récentes) ou sur une cuvée Prestige, issue de l’assemblage de vins de grandes années différentes. Ce sont des champagnes qui ont vieilli longuement (jusqu’à dix ans), chers et complexes, qui raviront les palais les plus fins.

Credits photo: MONDADORI PORTFOLIO/AGE