Célèbre pour ses vastes espaces sauvages et ses héros mythiques, l’Écosse est un pays fascinant, riche de saveurs millénaires et de grandes traditions. Accordez-vous cinq minutes de pause et imaginez que vous avez un verre de whisky à la main, au goût prononcé et rugueux, à apprécier tranquillement… Partons maintenant pour un voyage à travers les envoûtantes vallées écossaises, à la découverte des distilleries qui produisent le meilleur whisky du monde.

"Pour apprécier des whiskies d’exception, aux parfums et arômes uniques, il est conseillé de choisir ceux qui portent la mention single barrel."

Les régions du whisky

La Mecque du whisky, l’Écosse, compte plus de 80 distilleries qui produisent le célèbre alcool. Le pays est divisé en zones de production : Speyside, Highlands, Lowlands, Campbeltown, les îles et Islay. Chaque terroir offre un whisky aux caractéristiques et aux saveurs différentes. À Campbeltown par exemple, dans le Mull of Kintyre, on produit des single malts au goût aigre-doux et onctueux. Il s’agit de grands classiques. Ce petit port a longtemps été considéré comme la capitale mondiale du whisky. On y comptait 32 distilleries. Aujourd’hui, il n’y en a plus que deux. Dans les Highlands, la région la plus montagneuse du nord de l’Écosse, la qualité du whisky varie selon la distance des distilleries à la mer : celles qui se trouvent sur la côte produisent en effet un alcool légèrement salé. L’île d’Islay est le territoire par excellence du whisky tourbé. Au sud, dans les Lowlands, terres d’abbayes et de châteaux hantés, le whisky se fait léger, avec des notes fleuries. Il est particulièrement adapté pour ceux qui entendent s’initier aux charmes de cette boisson. Enfin, dans le Speyside, la plus petite région de production du whisky, située au nord-est de l’Ecosse, le climat est parfait pour la culture de l’orge. C’est là que l’on produit certains des single malts les plus vendus dans le monde.

Malt et céréales

Il existe deux grands types de whiskies : les whiskies de malt, qui sont obtenus exclusivement à partir d’orge maltée, et les whiskies de grain, qui sont produits à partir d’un mélange d’orge et d’autres céréales (par exemple le maïs et le blé). L’adjectif single, que l’on peut souvent lire sur les étiquettes des bouteilles, indique que le whisky est issu d’une seule distillerie. Les amateurs apprécient davantage les single malts purs du fait de la richesse, de la profondeur et de la variété de leurs arômes et parfums. Les grains sont pratiquement exclusivement utilisés pour les blended, plus « faciles » et plus standardisés, obtenus à partir d’un assemblage de whiskies provenant de différentes distilleries.

Les meilleurs tonneaux

Les single malts les plus répandus sont eux aussi le résultat d’un mélange issu de différents tonneaux de vieillissement, en général entre 8 et 15 ans. Le nombre indiqué sur l’étiquette fait référence au whisky le plus jeune. Pour apprécier des whiskies d’exception, aux parfums et arômes uniques, il est conseillé de choisir ceux qui portent la mention single barrel, single cask ou distiller edition. Ce sont des whiskies issus d’un seul fût, qui ont été sélectionnés pour leur caractère exceptionnel par le master distiller, le maître distillateur, et mis en bouteille en nombre limité.

La distillerie Glenmorangie

La visite de la distillerie historique de la maison Glenmorangie est une excursion à ne pas rater lors des croisières Costa à destination de la Hollande, de l’Islande, de l’Allemagne et, bien sûr, de l’Écosse. C’est une véritable expérience sensorielle, qui permet aux hôtes de goûter le prestigieux whisky célèbre dans le monde entier et d’en apprécier les nuances dorées, au cœur d’une nature d’une très grande beauté. Décrite en 1880 par l’écrivain britannique Alfred Barnard comme « la distillerie la plus vieille et la plus primitive » qu’il n’ait jamais vue, Glenmorangie peut se vanter d’une tradition déjà longue siècle et demi et produit aujourd’hui plus de 500 000 litres de whisky par an. Donnant sur le littoral de la baie de Dornoch qui s’enfonce au cœur des Highlands écossais, c’est un vrai bijou. Ce n’est pas un hasard si Glenmorangie signifie « vallée du silence » en gaélique, expression qui décrit parfaitement la tranquillité qui entoure cet endroit magique. Une curiosité : ses alambics en cuivre pour la distillation sont les plus hauts du pays.

Credits foto: Shutterstock