Catalina est une île tropicale située sur la côte sud-est de la République Dominicaine, bordée par la mer des Caraïbes. A 10 kilomètres au large de Bayahibe, elle fait partie de la province de La Romana et elle est proche de celle de La Altagracia. En mai 1494 Christophe Colombe débarque sur l’île en la baptisant « Santa Catalina » pour rendre hommage à la fille de la reine Elizabeth de Castilla. Elle couvre une superficie d’à peine 9,6 kilomètres carrés ; toutefois, son territoire abrite différents écosystèmes, y compris des dunes de sable, des mangroves et des récifs. Aussi, les parcours à pied offrent des vues magnifiques sur Catalina et ses alentours. L’île vous fascinera grâce à sa beauté naturelle et intacte : se bronzer sur ses plages sauvages, partir en randonnée vers le centre de l’île, faire de la plongée sous ses eaux cristallines et voir les coraux sont quelques-unes des activités à ne pas manquer. L’île et ses mers sont riches en faune, avec plusieurs espèces d’oiseaux et de poissons tropicaux. En outre, Costa Croisière possède une plage privée sur Catalina : les visiteurs auront la possibilité d’y aller et profiter de la tranquillité de cet île magnifique. Dans cet article on vous propose les six choses incontournables à faire sur l’ile :
Grâce aux croisières et aux excursions mises en place par Costa sur la mer des Caraïbes, le lecteur pourra visiter l’ile Catalina, véritable coin de paradis.
Formée de coraux, l’île possède une incomparable faune sous-marine. Elle est idéale pour naviguer, surtout à voile, et atteindre des aires paradisiaques loin des bruits de la ville. Il est possible de louer un bateau et découvrir les eaux côtières en autonomie, pour échapper des tours guidés et partager son expérience qu’avec soi-même. La mer de Catalina est un musée sous-marin : elle possède trois principaux sites de plongée, dont les deux premiers – Le Mur et L’Aquarium – sont accessibles directement depuis la plage. Les deux zones sont très riches en coraux et créatures aquatiques, tels que des raies, des murènes, des tortues, des dauphins et des poissons exotiques. Le troisième est appelé « Musée vivant de la Mer » : il s’agit d’un écosystème abritant un navire naufragé. Découvert en 2007, ces restes ont été identifié comme ceux appartenant à l’un des bateaux du XVIIe siècle du Capitaine Kidd, parmi les pirates les plus célèbres de l’histoire. Costa vous propose une détente en catamaran pour explorer les eaux de Catalina.

Les plages

En tant que patrimoine de l’Unesco, Catalina possède trois plages principales caractérisées par un sable blanc paradisiaque : une au nord, une à l’est et l’autre à l’ouest. Bien que cette dernière soit la plus développée et accueille la grande majorité des visiteurs, les autres sont au même titre incontournable. Elles sont consacrées au développement durable du tourisme et occupent plus des deux tiers du littoral de Catalina. Ses côtes rocheuses, qui bordent la partie sud de l’ile, sont tout à fait uniques et constituent des falaises, un spectacle naturel. Les plages sont bordées de cocotiers et les amateurs de plongée pourront admirer les fonds marins. On y retrouve également des centaines de poissons colorés ainsi que d’autres espèces marines comme les hippocampes, et des formations coralliennes étonnantes.

Le Parc National

L’île Catalina est, dans son intégralité, un parc naturel protégé. La politique locale est donc consacrée à la sauvegarde et à la protection de la nature telle qu’elle est. Ici, il n’y a aucune trace de constructions artificielles, sauf quelques cabanes d’artisans et un café : elle est un paradis inhabité. Catalina est une réserve écologique faisant partie du Parc National de l’Est qui accueille plus de 500 types différents de fleurs et 300 espèces d’oiseaux. Le Parc occupe 430 mètres carrés et sa température moyenne est d’environ 26 dégrées. Sa végétation luxuriante découle du fait qu’il comprend trois zones climatiques : la forêt tropicale, celle sèche et celle de transition. Le secteur de Guaraguao, sur la côte, abrite des cavernes décorées de peintures précolombiennes qui le rendent un endroit aussi extraordinaire que mystérieux. Néanmoins, dans d’autres grottes il est possible de voir des stalactites et stalagmites. Parmi les nombreuses espèces qui habitent le Parc, on y retrouve le « solénodonte » et la « jutía », tous les deux en voie d’extinction.

Partir en randonnée

Pour profiter du panorama caraïbéen, vous pouvez emprunter les sentiers que Catalina propose. Un parcours de 500 mètres de long vous offrira plusieurs points de vue et vous fera découvrir le paysage, la faune et la flore insulaires. Grace aux nombreux panneaux explicatifs au long du chemin vous apprendrez que l’île n’abrite pas d'animaux dangereux ou vénéneux. Un autre parcours vous emmènera à la « Cabeza de Morgan », une grande formation rocheuse qui ressemble à un visage. Ainsi, pendant vos promenades, aussi sur la plage, vous pourriez rencontrer des ratons laveurs, des lièvres sauvages et des tortues qui visitent l’île pour pondre leurs œufs. La faune terrestre de l’île se compose principalement d’espèces autochtones, comme des serpents, des oiseaux et des grenouilles. Concernant la flore, on découvre des manguiers, des cocotiers et de palmiers, mais aussi des chênes, des oliviers et des gumbo limbos.

Meilleure période de l’année pour s’y rendre

Le climat de Catalina est de type tropical. Les températures sont hautes pendant toute l’année, entre 20 et 30 dégrées, avec deux saisons qui se différencient par l’intensité des pluies. La meilleure période pour y aller est pendant l’hiver européen, entre décembre et avril, qui coïncide aux Caraïbes avec la saison sèche. Des températures plus basses et des journées ventilées et moins humides caractériseront votre séjour. Au contraire, de mai à novembre, les pluies tombent plus fréquemment et, entre août et octobre, elles peuvent s’intensifier jusqu’à se transformer en tempêtes tropicales ou ouragans. Les eaux qui entourent Catalina sont toujours chaudes, variant de 27 à 30 dégrées. La période sèche est la plus favorable pour découvrir l’île, sur laquelle on organise des grands évènements comme des marathons et des festivals de musique. 

Découvre la République Dominicaine

Berceau de l’Amérique du Sud, la République Dominicaine est un trésor inestimable à découvrir. Sa diversité paysagère mélange les reliefs montagneux de la Cordillera à l’ouest, des plaines au nord et à l’est qui s’étendent jusqu’à la côte vers la zone méridionale du pays. Elle possède 402 kilomètres de plages où se dédier au relax et aux activités nautiques. Sa capitale Saint-Domingue, avec sa cathédral, ses parcs et ses monuments, vous propose aussi sa cité coloniale. Inscrite à l’UNESCO depuis 1990, il s’agit du plus ancien lieu habité par des européens dans les Amériques. Si vous souhaitez vous plonger dans la nature, à l’ouest du pays se trouvent le lac Enriquillo, la montagne Pico Duarte (3098m) et la Cascade de Jimenoa. Au nord, Puerto Plata offre les chutes de Damajagua et le funiculaire du mont Isabel de Torres. Encore, dans la péninsule qui comprend Samana vous pourriez profiter des belles plages Colorada et de El Vallé. Un observatoire des baleines et dauphins se trouve dans la même Samana. Au sud, près de l’ile Catalina, vous ne pouvez pas manquer Punta Cana et La Romana avec Bayahibe, mais aussi l’île Saona. Découvrez la République Dominicaine avec les excursions proposées par Costa.

Découvre les croisières aux Caraïbes avec Costa

Vous avez découvert les choses incontournables à faire et voir sur l’île, de même que les principaux endroits naturels à visiter au sein de la République Dominicaine. Les croisières et les excursions avec Costa vous permettront de conjuguer le farniente aux activités sportives comme la randonnée, la navigation et la plongée. La richesse naturelle de Catalina vous attend : les plages de rêve de sable blanc, la mer avec ses récifs coralliens, la flore et la faune qui y habitent. Pour vivre et vous laisser surprendre de la magie de l’île, il ne vous reste qu’à réserver une de nos croisières sur les Caraïbes.