Au cœur des Petites Antilles, Saint-Barthélemy ou Saint-Barth est une île française d’une rare beauté. Situé dans la mer des Caraïbes, ce trésor d’outre-mer doit son nom à Christophe Colomb qui la baptise ainsi pour rendre hommage à son frère Bartolomeo en 1493. A 20 kilomètres de Saint-Martin et à 203 de Guadeloupe, ce territoire montagneux s’étend sur 21 km carrés environ et se compose principalement de roches volcaniques. Son climat est sec et les températures sont toujours hautes ; la meilleure période pour s’y rendre est entre décembre et juin, pour profiter des courants d’air frais. Saint-Barth est entourée de plusieurs îlets, tels que l’île Chevreau, Coco, l’île Fourchue, l’île Frégate, La Tortue et bien d’autres. Ici, une Réserve Naturelle a été créée en 1996, dans l’intention de préserver et sauvegarder le paysage marin. Elle comprend le large de Gustavia, la principale agglomération de l’île, et l’anse Colombier. Ce coin de paradis vous surprendra avec un milieu littoral peuplés de tortues, baleines à bosse, poissons perroquets de même que coraux, éponges et étoiles de mer. Avec ses 32 km de cote, Saint-Barthélemy est la destination idéale pour ceux qui recherchent un séjour de détente : plages sauvages, fonds marins incomparables, surf sur les vagues, randonnées dans la nature et promenades dans les petits centres urbains. Vous découvrirez une île, appelée « Ouanalao » en créole, qui cache pleins d’histoires et secrets. Dans cet article on vous propose les cinq choses incontournables à faire à Saint-Barthélemy :
En réservant une croisière sur les Caraïbes avec Costa, vous aurez l’opportunité de vous laisser éblouir par la beauté de Saint-Barth, l’île aux merveilles.

Gustavia

Gustavia est la principale agglomération de Saint-Barthélemy, située sur la côte occidentale de l’île. Ce bourg tire son nom du roi suédois Gustaf : en 1784 le souverain français Louis XVI échange l’île avec des entrepôts en Suède. Sur l’emplacement de l’ancien quartier nommé Carénage, le roi Gustaf commande la construction de la ville de Gustavia, ainsi que des Forts Gustaf, Carl et Oscar, du nom d’autres monarques du royaume. Elle est érigée autour d’une anse naturelle qui abrite le port. Depuis, une ère de prospérité voit la lumière : certains bâtiments de l’époque sont encore visibles, tels que l’ancienne mairie, le clocher suédois datant de 1799, la sous-préfecture – qui était l’ancienne prison – et le musée-bibliothèque Wall House. Plus récemment, le tourisme a donné le coup de pouce pour construire des boutiques de luxe, des restaurants et des hôtels de prestige, fréquentés par des curieux qui garent leurs yachts au port. En vous promenant dans les fascinantes rues de Gustavia, vous verrez aussi d’autres monuments, tels que l’église Notre-Dame-de-l’Assomption et celle de Lorient de Saint-Barthélemy ; la Maison Dinzey, dite le Brigantin, et la Maison des Gouverneurs de Gustavia, l’ancienne mairie.

Fort Carl

Lors de la domination suédoise de Saint Barthélemy (1784-1877), le roi Gustaf construit Fort Carl, l’un des quatre qui entourent Gustavia, avec le Fort Gustaf, le Fort Oscar et le Fort Anglais. Il est accessible par un escalier situé au sud-ouest de la ville même. Grâce à sa position stratégique sur une petite colline de 29 mètres de haut, il domine la baie de Shell Beach et offre une vue magnifique sur Gustavia. Ce site historique, édifié en 1789, tombe à l’abandon à partir de la seconde moitié du XIXe siècle et la végétation reprend son cours. Depuis 2007, Fort Carl est géré par le Conservatoire du Littoral, qui veille à l’entretien de ses vestiges. Une fois atteint le sommet, un parcours d’exploration botanique vous permettra de découvrir la flore qui habite cette zone.

Les plages

En étant l’une des plus anciennes îles volcaniques de la chaîne des Petites Antilles, la nature des 22 plages de Saint-Barth est très florissante. Avec ses 32 kilomètres de côte, les plages sont souvent sauvages, laissées dans leur état naturel et bordées d’une riche flore tropicale. C’est le cas de Colombier, Corossol, Les Salines, Shell et Saint Jean. En rejoignant cette dernière, vous pourrez admirer les avions qui décollent de l’aéroport. Au nord-ouest, Corossol se trouve dans un petit port de pêche traditionnel qui garde son charme originel. Encore, l’Anse Marigot vous coupera le souffle avec son étendue de cocotiers, une rareté sur l’île. La plage la plus ample de Saint-Barthélemy est l’Anse des Flamands, qui vous étonnera avec un panorama magnifique sur l’île de Chevreau. Lors de vos promenades, vous pourrez observer des espèces de la faune locale, comme des iguanes, des tortues, des pélicans ou des colibris. Les plages sont l’endroit idéal pour pratiquer des sports nautiques tels que la planche à voile, le kitesurf, le surf et bien sûr la plongée sous-marine ou celle avec tuba.

Colombier

Colombier est l’un des quartiers de Saint-Barth. Situé dans la partie nord-ouest de l’île, sa plage sauvage est la seule à être accessible exclusivement à pied ou en bateau. Un véritable paradis pour faire du snorkeling : vous pourrez nager avec les tortues et admirer les nombreux types de poissons multicolores. Cet Anse fait maintenant partie de la Réserve Naturelle de Saint-Barthélemy. Ici, vous ne trouverez pas de restaurants ni d’hôtels autour de vous : Colombier vous fera oublier tout le reste en vous faisant plonger dans un microcosme naturel intact. Le seul bâtiment visible depuis la plage est la villa du milliardaire David Rockefeller, qui a donné le coup de pouce au développement du tourisme de luxe sur l’île. Un sentier part de la Petite Anse et atteint la plage de Colombier en vingt minutes environ. En le parcourant, vous admirerez la flore et la faune qui habitent ici : entre autres, la Couresse du Banc d’Anguilla est un petit serpent protégé. Aussi, une grotte abritant une petite colonie de chauves-souris se trouve dans les recoins de la falaise. Le long du chemin est parsemé de lis, d’orchidées violettes et de cactus.

Réserve Naturelle de Saint-Barthélemy

La Réserve Naturelle de Saint-Barthélemy couvre une surface de 1200 hectares de domaine marin. Elle comprend différentes zones : les Gros Îlets et Pain de sucre au large de Gustavia ; les eaux des îles Fourchue, Frégate et Toc-Vers ; une partie des eaux autour de la baie de Colombier, dont Petite Anse en protection renforcée ; la partie au nord-est, comprenant l’Anse de Marigot et celle de Grand Cul-de-Sac avec l’île La Tortue. La réserve naturelle a pour mission de protéger l’environnement sous-marin qui entoure Saint-Barth et ses ilots, comme les herbiers et les récifs coralliens. En ce qui concerne la faune, on dénombre 183 types de poissons dans les zones de sauvegarde. Parmi les espèces en voie de disparition, on peut citer le mérou de Nassau, la raie aigle et l’hippocampe à long nez. En outre, quatorze espèces d’oiseaux marins nichent sur l’île.

Que manger à Saint-Barthélemy

La tradition culinaire de Saint-Barth se distingue par ses influences multiculturelles. Dans ses nombreux restaurants français, vous pourrez déguster les saveurs de la tradition avec une touche moderne qui s’adapte à l’atmosphère caribéenne. Les produits de mer, tels que les langoustes et les coryphènes – connues sous le nom de « mahi mahi » – sont le plat principal, souvent accompagnées de patates douces. En outre, la cuisine créole vous fera savourer des crabes farcis, des boulettes de poisson, des « accras » - galettes de poisson – et du chayote avec de la morue. Pendant le Saint Barth Gourmet Festival, l’île devient une étape de la gastronomie mondiale : chaque novembre, les chefs les plus renommés du monde se retrouvent ici pour s’affronter avec les pieds dans le sable. La gastronomie française est mélangée avec des produits locaux pour créer des plats uniques et exceptionnels. Pour vous rafraîchir au bord de la mer, les cafés de l’île vous proposeront du vin, du champagne et des cocktails exotiques qui vous feront rêver. 

Découvre les croisières aux Caraïbes avec Costa

Saint-Barthélemy est un trésor caché dans les Petites Antilles des Caraïbes. En réservant une croisière avec Costa, vous pourrez partir à la découverte de Gustavia et ses Forts, vous détendre sur les belles plages de l’île – comme celles de Colombier et de Corossol – vous plonger dans ses eaux limpides et pleines de poissons, protégée par la Réserve Naturelle, ainsi que déguster tous les plats typiques de la cuisine créole. Laissez vous surprendre de la beauté inégalée des paysages naturels et sous-marins de l’île. Vous avez envie de vous éloigner des bruits de la ville ? Réservez une croisière sur la mer des Caraïbes avec Costa.