Les îles des Bahamas regorgent de plages régulièrement insérées dans la liste des plus belles du monde. Mais vous n’y trouverez pas uniquement une mer turquoise, un sable blanc ou une végétation luxuriante. Les 700 îles de l’archipel corallien situé au large de la Floride sont également riches en histoire, en parcs naturels et offrent de nombreuses possibilités de loisirs comme la pêche, le snorkeling et la plongée sous-marine, ou encore des promenades pour explorer les recoins encore peu féquentés.

 

Les Bahamas ont captivé tous ceux qui y ont mis les pieds, des Indiens Lucayens aux Arawaks, en passant par Christophe Colomb, qui y a fait étape en 1492, lors de son premier voyage aux Amériques et qui les a rebaptisées Islas de la bajamar (les îles aux eaux peu profondes). Ce nom s’est ensuite transformé en Bahamas. Puis ce fut au tour des Espagnols , puis des pirates et des loyalistes britanniques, qui ont colonisé les îles, en exploitant leur fertilité et leur pêche. Elles sont indépendants depuis 1973 et font partie du Commonwealth.

 

Seules 30 îles sont habitées, preuve qu’il est aisé de se retrouver en plein milieu d’une nature encore intacte. Mais aux Bahamas, vous pourrez aussi vous amuser et profiter d’une vie nocturne animée et de tout le confort d’un pays développé, en termes de services et d’infrastructures touristiques. De la capitale Nassau aux plus éloignées îles Acklins & et Crooked, des casinos de Freeport aux fonds marins de Long Island, en passant par la plus branchée Bimini et la secrète Rum Cay, c’est un voyage à l’enseigne de la diversité qui vous attend. Voici tout ce qu’il faut voir et faire aux Bahamas.

Les plus belles plages et excursions à ne pas manquer

  • Freeport

  • Nassau & Paradise Island

  • Acklins & Crooked

  • Andros

  • Bimini

  • Cat Island

  • Eleuthera & Harbour Island

  • Inagua

  • Long Island

  • Mayaguana

  • Ragged Island

  • Rum Cay

  • San Salvador

  • The Berry Island

  • The Exumas

Freeport

La ville de Freeport, située dans la partie Ouest de l’île de Gran Bahama est l’une des destinations les plus amusantes des Caraïbes. Comme son nom l’indique, c’est un port franc, une zone de libre échange, idéale pour y faire du shopping et vivre la vie nocturne. Elle regorge de casinos, de centres commerciaux et de nombreuses attractions touristiques. Elle est appréciée et fréquentée depuis les années 1950, lorsque les Américains ont commencé à en faire une destination pensée pour les loisirs et le divertissement.

 

Mais Freeport se situe également à proximité de trois parcs nationaux qui occupent une bonne partie de l’île. Dans Parc national de Lucayan, vous pourrez admirer les six écosystèmes des Bahamas et explorer un grand complexe de grottes marines. Toute l’île est couverte de mangroves et parsemée de plages, où vous pourrez observer des dauphins et même nager avec eux.

Nassau et Paradise Island

Une grande ville sous les tropiques. Nassau, la capitale des Bahamas, combine le confort d’un grand centre urbain avec l’émerveillement d’une nature typique des Caraïbes. Nassau est un véritable centre métropolitain à échelle humaine, avec des attractions typiques, des activités culturelles et récréatives que l’on trouve dans toutes les grandes villes. Ses premiers colons furent des pirates, attirés par son emplacement stratégique et protégé du port, qui est encore une plaque tournante importante de la région. Elle est située sur l’île de New Providence, qui s’étend sur 34 kilomètres de long et compte près de 212 000 habitants. Ne manquez pas de visiter Fort Nassau, qui fut érigé en 1718 par le gouverneur Rogers, qui a expulsé les pirates de l’île et rétabli l’ordre.

 

Paradise Island, dont le nom en dit long sur sa beauté naturelle, se trouve en face de Nassau. Elle offre également de nombreuses attractions touristiques, dont des resort, des hôtels, des restaurants, des boutiques, des boîtes de nuit, des terrains de golf, un aquarium et un casino. L’île est le point d’atterrissage idéal après une journée de randonnée ou passée à la plage, pour expérimenter les nuits vibrantes des Bahamas.

Acklins et Crooked

Acklins et Crooked sont deux des îles les plus reculées et sauvages de toutes les Bahamas, à tel point que presque rien n’a changé depuis leur découverte, au XVIe siècle. Un lagon de plus de 1000 kilomètres les sépare dans la baie d’Acklins, un paradis terrestre unique en son genre et apprécié des pêcheurs et des amoureux de plongée.

 

Entre la mer et l’intérieur, vous trouverez des plages désertes, des jardins de coraux, des grottes, des falaises spectaculaires et les vestiges de quelques plantations de coton, où les esclaves étaient autrefois exploités. Acklins est sans doute la plus mystérieuse des deux, avec de belles plages isolées et des eaux riches en poissons. Crooked vous ramènera à l’époque des plantations avec les petits villages de French Wells et Gun Point. Havres de paix absolus.

Andros

Andros est la plus grande des îles des Bahamas (et la cinquième des Caraïbes avec ses 6 000 kilomètres carrés), mais est aussi la moins construite, un aspect qui la rend particulièrement attrayante pour ceux qui aiment faire des promenades à la recherche de coins naturels, comme les étangs d’eau douce. L’île abrite le troisième récif marginal du monde, un environnement qui grouille de flore et de faune océaniques, avec un superbe trou bleu (où, selon les légendes locales, vivrait une créature mythique, la Lusca) et une abysse profonde de plusieurs kilomètres (Tongue of the Ocean) riche en espèces marines.

 

En bref, Andros est un lieu d’exception pour y observer des oiseaux, pour la randonnée pédestre, le snorkeling, le kayak et la plongée. Sans oublier la pêche : l’île est en effet considérée comme la capitale mondiale de la pêche à l’albula vulpes.

Bimini

Située à seulement 80 kilomètres au large des côtes de la Floride, Bimini est l’île la plus proche des États-Unis, et se compose de deux îles principales (North Bimini Island et South Bimini Island line) et d’une série d’îlots coralliens. Elle est devenue célèbre grâce certains visiteurs Américains, dont Ernest Hemingway qui venait souvent s’y réfugier.

 

Mais Bimini est aussi un lieu riche en histoire. La légende raconte que l’île mythique de l’Atlantide serait engoutie sous ses eaux et que Bimini Road serait l’une des parties émergées de l’antique ville perdue. Dans les années 1920, l’île était un lieu de contrebande d’alcool à l’époque de la prohibition. Et Martin Luther King a composé une partie de son discours d’acceptation du prix Nobel de la Paix en ce lieu, tout en naviguant dans ces eaux.

Cat Island

Cat Island est l’une des plus belles îles des Bahamas, avec un paysage immaculé apprécié des amateurs de trekking dans la nature et de tous ceux qui préfèrent sortir du chaos et se détendre paisiblement. Elle présente 80 kilomètres de collines et de nombreux itinéraires de marche qui vous emmèneront dans des recoins inoubliables. Sa longue plage de sable rose s’étend sur 13 km. Elle est le cadre idéal pour y passer vos journées entre mer, soleil et musique scraper, typique de l’île. Cat Island bénéfice aussi de l’un des meilleurs climats des Bahamas. Les hivers sont courts avec 18° et les étés chauds mais ne dépassent pas les 30 degrés.

 

Le nom de l’île n’a rien à voir avec les chats, et se réfère au Pirate Arthur Catt, qui s’est arrêté sur l’île avec tout son équipage.

Eleuthera et Harbour Island

Eleuthera est la quatrième plus grande île des Bahamas, avec environ 11.000 habitants, qui pratiquent la pêche et la culture de l’ananas. Ce sont les loyalistes britanniques qui s’y sont installés au XVIIIe siècle et qui l’ont rendue prospère et adaptée au commerce des matières premières, qui s’est ensuite étendu aux autres îles. C’est la raison pour laquelle elle est considérée comme le berceau culturel de tout l’archipel.

L’environnement naturel d’Eleuthera se compose de falaises, de bas marais et de fonds marins aux larges récifs coralliens, d’une faune marine vive, et bien sûr, de grands champs d’ananas. Harbour était autrefois la capitale des Bahamas et grâce à ses forêts tropicales et ses magnifiques plages de sable rose, elle est considérée comme l’une des les plus belles îles des Caraïbes. En 2015, le Travel & Leisure l’a élue la meilleure de toute.

Inagua

Great Inagua, avec sa plus petite île satellite (Little Inagua) est l’île la plus méridionale des Bahamas. C’est une destination parfaite pour ceux qui aiment les voyages écologiques et l’immersion dans la nature. Ses 30 kilomètres de long et 90 de large sont à moitié occupés par le parc national d’Inagua, qui est un paradis pour les ornithologues amateurs. Il abrite en effet plus de 80 000 flamants roses des Indes Occidentales, des pélicans, des colibris et plusieurs perroquets que l’on ne trouve même pas dans les autres îles des Bahamas. On y trouve aussi l’un des trois derniers phares à kérosène des Bahamas.

 

L’île de Little Inagua est presque inhabitée, en partie à cause de l’énorme récif corallien qui l’entoure. Elle a donc été désignée comme habitat protégé pour les tortues de mer à risque d'extinction.

Long Island

Long Island a une longue histoire. Ses premiers habitants, les Arawaks, l’appelaient "Yuma", puis en 1492 Christophe Colomb l’a rebaptisée "Fernandina". Elle doit son nom actuel à un navigateur qui a essayé de la contourner mais qui l’a trouvée bien trop longue (elle s’étend en effet sur 130 kilomètres).

 

Sa particularité est que le Tropique du Cancer traverse l’île, donnant ainsi aux deux côtes des caractéristiques très différentes. À l’Est, le paysage est dessiné par des falaises et des grottes massives avec fond marin en surplomb (c’est ici que se trouve le Dean’s Blue Hole, le trou marin le plus profond du monde). La côte Ouest presente quant à elle un sable blanc et rose doucement nuancé, idéal pour venir se relaxer. Il est conseillé de l’explorer d’un côté comme de l’autre pour saisir la diversité du monde océanique.

Mayaguana

Mayaguana est le nom Arawak de l’île (qui se réfère à un type d’iguane). Elle est la seule à avoir résisté à la colonisation. Elle était autrefois une destination de pirates et est encore peu habitée. Elle ne compte que300 habitants dispersés dans les villages ruraux de Abraham’s Bay, Pirate’s Well et Betsy Bay.

 

L’île est la destination préférée des plongeurs, qui peuvent plonger dans les grottes sous-marines de Northwest Point, mais aussi des pêcheurs, attirés par les grandes quantités de poissons Albula et de tous ceux en quête de paix et de plages désertes.

Ragged Island

On l’appelle « The Rock », le rocher, pour sa forme. Mais Ragged Island n’est certainement pas une île inhospitalière, comme son nom « brut » pourrait nous faire penser. En effet, c’est l’une des plus calmes et des plus paisibles des Bahamas, dont il est facile de tomber sous le charme. Elle est considérée comme la Mecque pour les amateurs de pêche, grâce aux nombreux marais où, si vous avez de la patience, vous pourrez attraper de nombreux poissons comme le mérou, le vivaneau, le barracuda, le thon et la sériole.

 

Les plages de Ragged Island sont peu fréquentées et donc idéales pour passer une journée en bord de mer dans un calme absolu. L’intérieur de l’île est tout à explorer, avec plusieurs monuments historiques et des villages typiques des Caraïbes et où vous pourrez faire du shopping dans de petites boutiques d’artisanat authentique des Bahamas.

Rum Cay

Rum Cay est aussi appelée " « la Belle endormie »". Elle est tellement belle que tous ceux qui la connaissent ne veulent pas trop en parler pour la préserver. C’est une île où la beauté naturelle et historique se confondent. Elle était autrefois habitée par les Indiens Arawak, puis elle a été colonisée au début du XVIe siècle, après l’arrivée de Christophe Colomb, ce qui a obligé les indigènes à fuir. Il reste encore cependant des peintures rupestres, des bols et des ustensiles et des ruines antiques, à découvrir en se référant toujours à Port Nelson.

 

Le récif corallien est très coloré et les plages sont particlièrement appréciées des surfeurs, des pêcheurs et des plongeurs, qui s’aventurent au large pour observer la riche faune marine.

San Salvador

C’est ici que Christophe Colomb a débarqué en 1492, durant son long voyage qui a changé l’histoire du monde. Le navigateur l’a rebaptisée San Salvador, supprimant ainsi son nom indigène d’origine, qui était Guanahani. Il y a cinq monuments qui commémorent l’arrivée des caravelles, dont un en mer qui indique l’endroit où la Pinta a jeté l’ancre.

 

San Salvador est le sommet d’une montagne marine de plus de 4500 mètres. La zone présente des kilomètres de plages isolées, une mer transparente et une série de lacs intérieurs, des collines verdoyantes et de nombreuses lagunes d’eau salée. Les quelque mille personnes qui y vivent sont les descendants d’esclaves déportés par les loyalistes britanniques.

The Berry Island

Berry Island se compose de 30 îles dispersées sur 5 kilomètres carrés. Ce sont des sites idéaux pour y faire de la plongée et du snorkeling, avec des fonds marins en pente et de longues plages peu fréquentées. Ces îles coralliennes, en majorité inhabitées, sont idéales pour ceux en quête de solitude, mais aussi pour ceux qui souhaitent s’aventurer dans l’exploration des nombreuses petites criques. Vous y trouverez de nombreuses grottes, des récifs et des murs coralliens et un trou bleu de 180 mètres de large, où observer les créatures marines.

 

La superbe Grand Stirrup accueille un phare abandonné construit en 1863 durant le règne du prince Guillaume IV. Chub Cay est connue comme étant la « capitale du marlin ».

The Exumas

The Exumas sont un vaste archipel composé de 365 îles et îlots coralliens, situé à environ 60 km au sud-est de Nassau. Les peuples autochtones, qui ont été colonisés par les loyalistes britanniques après la Révolution américaine, les appelaient Yumey et Suma. Elles se divisent en trois grandes zones. Great Exuma, Little Exuma et Exuma Cays. Great Exuma et Little Exuma sont plutôt informelles, tandis que Exuma Cays est fréquentée par les célébrités américaines et millionnaires et regorge donc de villas privées et resorts de luxe.

 

La couleur de la mer d’Exuma est bleu saphir, qui illumine les plages blanches désertes et offre un panorama de rêve qui fait de cet archipel un refuge exclusif sans égal.

Excursions et activités aux Bahamas

La pêche en haute mer

Les Bahamas sont l’un des endroits les plus aimés au monde par les pêcheurs. Si vous êtes également passionné de pêche, tentez une excursion au large de Freeport à bord des plus grands et plus anciens bateaux de pêche de la ville. Dans les magnifiques eaux bleues de l’océan Atlantique, vous vous amuserez à pêcher le mahi-mahi (coryphène), le thon ou le wahoo (poisson semblable au maquereau), le barracuda et bien d’autres.

Nager avec les dauphins sur l’île de Balmoral

L’une des expériences les plus excitantes que vous pouvez vivre aux Bahamas est de voir de près d’affectueux dauphins au long museau et jouer avec eux sur l’île de Balmoral, un véritable paradis tropical. Vous y arriverez en un rien de temps depuis Nassau. Avec un masque, des nageoires et un gilet de sauvetage, vous pourrez vous immerger accompagné d’un expert pour nager librement dans l’habitat naturel des dauphins qui se réunissent et émettent des sons pour communiquer et interagir les uns avec les autres.

Promenade en kayak dans le Lucayan National Park

La forêt de mangroves du parc national de Lucayan est toute à explorer à travers des randonnées et promenades en kayak, pour observer les nombreuses espèces de flore et de faune du parc. Vous entrerez dans les grottes autrefois habitées par les Lucayens et débarquerez sur Gold Rock Beach, une plage réputée pour avoir été le décor de la série de films « Pirates des Caraïbes »..

Plongée dans les eaux de Nassau

Depuis Nassau, la capitale, vous pourrez faire une excursion qui vous permettera d’admirer les beautés de la ville depuis la mer, mais aussi de plonger dans les eaux turquoises pour rejoindre le royaume sous-marin des Bahamas. Vous pourrez nager dans l’un des plus beaux fonds marins du monde avec tout l’équipement de sécurité nécesaire et accompagné d’opérateurs expérimentés. Vous arriverez aux points stratégiques pour admirer la flore colorée et la surprenante faune marine.

Visiter l’île privée de Blue Lagoon

L’île de Blue Lagoon est un paradis au paradis, avec ses eaux turquoises, son sable blanc et ses palmiers de noix de coco. Une randonnée en hors-bord au départ de Nassau ne pourra que vous plaire, tout comme les plongées et les baignades dont vous pourrez profiter sur la plage ou les moments de relax qui vous attendent sur les hamacs à l’ombre des palmiers.

Partez explorer les Bahamas avec Costa Croisières

Les Bahamas sont un paradis terrestre à visiter au moins une fois dans la vie. Elles ne se limitent pas à une mer et une nature inégalées. Elles sont également riches en histoire et lieux évocateurs à découvrir : des indigènes à Christophe Colomb en passant par les colons Anglais, tous ont été conquis par la beauté de cet archipel, qui est aujourd’hui l’une des destinations les plus appréciées auprès de ceux en quête d’expériences inoubliables et qui souhaitent en même temps se détendre, profiter des activités sportives et explorer la nature luxuriante.

Choisissez votre prochaine destination