Prenez un peuple connu pour être le plus heureux et l’un des plus accueillants au monde, ajoutez des paysages merveilleux, des plages paradisiaques, des endroits stimulants et mélangez le tout : bienvenue aux Fidji. Où se trouvent ces îles ? Située dans le Sud de l’océan Pacifique, à l’Est de Vanuatu, à l’Ouest de Tonga et au Sud de Tuvalu, les Fidji s’étendent sur un archipel d’environ 322 îles disposées en fer à cheval. Elles sont parsemées de nombreux atolls coralliens et baignées par la mer de Koro. Seules 106 de ces îles sont habitées en permanence. Les plages blanches et la mer cristalline sont le cadre idéal pour des vacances relaxantes, et offrent également plusieurs types de loisirs aux voyageurs plus aventureux. Et vous pourrez également profiter du climat tropical à travers tout l’archipel, l’un des plus agréables du Pacifique. Découvrez avec nous dès maintenant quels sont les trésors et les activités à ne pas manquer.

 

Que faire et que voir aux Fidji

  • Suva
  • École de médecine des Fidji
  • Nausori
  • Village de Sawani
  • Boire du kava
  • Assister à un spectacle de meke
  • Parlement
  • Musée des Fidji
  • Government House, la résidence officielle du Président
  • Walu Bay
  • Tamavua Heights
  • Université du Pacifique Sud
  • Lautoka
  • Parc national du patrimoine de Bouma
  • Levuka

Suva

Suva est la capitale des Fidji et est située sur l’île de Viti Levu. C’est là que se trouvent tous les édifices administratifs ainsi que des musées, des écoles, des lieux cultes, dont des mosquées, des temples et des églises. Elle abrite plus de la moitié de la population des îles et représente donc un centre très important pour la zone du Pacifique du Sud. Fondée au XIXe siècle, la ville compte de nombreux et imposants bâtiments coloniaux et des gratte-ciel plus modernes. En vous promenant dans ses rues, vous pourrez ressentir le mélange des influences indiennes et européennes, également reconnaissables par les petites boutiques ou les magasins dispersés dans tout le centre-ville. Dans cette petite ville et pendant de nombreuses années, la vie sociale était limitée, tout comme l’étaient les relations entre les peuples autochtones locaux et les Européens. En effet, jusqu’en 1926, un couvre-feu pour les non-Européens était en vigueur après 23 heures. La ville s’est ensuite agrandie en 1952, incorporant les quartiers de Muanikau et de Samabula. Sa récente expansion urbaine a créé divers autres quartiers qui contribuent à la création de la grande agglomération de Suva.

 

Impossible de s’y ennuyer. Vous pourrez manger dans des restaurants flottants raffinés, vous offrir un cocktail ou une pause dans l’un des nombreux bars animés, encore faire du shopping et négocier les prix au marché de la ville. La nuit vous pourrez flâner dans les rues, comme celle deVictoria Parade, où la vie après le coucher du soleil continue à palpiter et où les noctambules n’ont pas l’intention d’aller dormir. Suva est également un bon point de départ pour s’aventurer dans les zones les plus sauvages situées tout autour. La ville regorge de parcs dont le Jardin Takashi Suzuki, le Parc Albert, un lieu unique où admirer le spectacle du lever et du coucher du soleil et enfin les célèbres jardins botaniques Thurston, inaugurés en 1913 où est exposée toute la flore du Pacifique Sud. Suva est aussi connue pour sa mer et son environnement naturel cristallin, ainsi que pour certains endroits incontournables propices à laplongée.

 

Pour atteindre la ville, il faut voyager pour un total de 32 à 36 heures de vol depuis l’Italie, en faisant au moins une escale à Dubaï, Los Angeles, Sydney, Singapour ou Hong Kong. Dans l’île de Viti Levu, où se trouve la capitale, vous pourrez également profiter des sources thermales de Sabeto, un petit village, où vous pourrez faire des bains de boue régénérants. Vous pourrez également profiter du panorama du Sleeping Giant, une montagne dont la forme ressemble à celle d’un géant endormi.

École de médecine des Fidji

Parmi les bâtiments les plus anciens et les plus prestigieux de la capitale se trouve l’École de médecine des Fidji, fondée en 1885. Il s’agit d’un pôle d’excellence qui se veut un point de référence dans les domaines de l’éducation, de la formation et de larecherche dans le secteur de la santé. L’objectif de l’Université est clair : améliorer les normes et les services sanitaires dans la région.

Nausori

Pittoresque et riche en histoire et en témoignages artistiquesNausori est une ville étincelante. Elle est la quatrième ville la plus peuplée des Fidji et se trouve à 19 kilomètres de la capitale Suva. Elle représente un centre de services animé et un carrefour de transports pour les travailleurs provenant principalement des secteurs agricoles et manufacturiers. Elle abrite des édifices de différents styles et époques.

Village de Sawani

Dans le village de Sawani, vous pourrez faire l’expérience d’une chaleureuse cérémonie de bienvenue avec des guirlandes et des sérénades. Les guerriers vous accompagneront à un lieu de rencontre et vous présenteront le chef du village. Vous aurez l’occasion de découvrir l’Histoire, les traditions et la vie des insulaires. Généralement, les villages organisent aussi un petit marché où vous pourrez acheter des objets d’artisanat. Certains villages sont encore construits avec des bungalow de paille tressée. Le meilleur emplacement du village, généralement située au-dessus des autres, est habituellement occupé par la famille la plus importante.

Boire du Kava

Pour entrer en contact avec la population locale, vous devez apprendre leurs traditions. Le Kava est une boisson traditionnelle obtenue à partir des racines de la plante du même nom, une variété de poivre. Les racines sont pulvérisées et mélangées avec de l’eau pendant plusieurs heures lors d’un rituel solennel durant lequel les habitants portent descostumes locaux en paille et en fleurs, les mêmes qui sont utilisés pour les cérémonies officielles.

 

La boisson est fabriquée manuellement dans un bol appelé « tanoa », une sorte d’assiette-bol concave. Elle est ensuite servie dans un « bilo », une demi-coquille de noix de coco que l’ on se passe de main en main, assis en cercle. Pour déguster la boisson, il faut enlever ses chaussures et s’asseoir sur le sol en croisant les jambes et en tapant des mains avant et après avoir bu. Le goût est à la fois fort et terreux. Sa particularité réside dans le fait que même après les premières gorgées, vous sentirez votre langue et vos lèvres engourdies : les racines ont en effet des propriétés sédatives qui aident à se détendre.

Assister à un spectacle de meke

Le folklore est le cœur de toutes les îles. Ne manquez pas le meke, la danse traditionnelle fidjienne. Riche en significations, elle est pratiquée par les populations locales pour tous les événements les plus importants de la vie, de la naissance à la mort, du mariage à l’appel à la guerre. Ces danses ont été transmises de génération en génération et selon les légendes populaires. Durant la danse, les esprits de l'au-delà prennent possession des corps des danseurs. La musique et le respect des traditions transmises sont des aspects très présents dans la vie des Fidjiens.

En plus de la danse, l’art de la céramique est très important, ainsi que le tissage du feuillage pour la création d’objets en osier. Les fêtes qui sont organisées au cours de l’année, et qui peuvent durer une semaine ou un mois dans certains villages, sont tout aussi caractéristiques. Chaque fois que vous quitterez une île, vous pourrez entendre une chanson locale, une sorte d’au revoir. C’est « l’Isa Lei » un rite chargé de respect à l’égard de l’invité qui est célébré avec sérieux et solennité. Les femmes et les hommes se disposent sur plusieurs rangées et, vêtus de leurs parures de fête et de fleurs dans leurs cheveux, ils énoncent les noms des touristes qui partent, puis chantent une chanson traditionnelle à cappella.

Parlement

Suva abrite également le complexe d’édifices du gouvernement. Construits à la fin des années 1930 en tant que le siège de l’administration coloniale, ces espaces, parfaits exemples de l’Art Déco, abritent aujourd’hui les bureaux du Premier ministre des Fidji, la Haute Cour et plusieurs ministères. Il est également le siège du Parlement depuis 2014. Les édifices gouvernementaux ont officiellement été inaugurés en mai 1939 par le gouverneur Sir Harry Luke. Il est possible d’organiser des visites et des tours de l’ensemble du complexe afin de se rendre, comme cela est indiqué sur la page du site officiel du gouvernement fidjien, de la « démocratie en action ». La pièce maîtresse du bâtiment est la Chambre du Parlement, qui a une disposition des sièges en forme de U.

Musée des Fidji

Le Musée des Fidji fait sans aucun doute partie des curiosités de Suva. Situé au cœur des Jardins botaniques, il abrite une remarquable collection de matériel archéologique qui remonte à 3700 ans, ainsi que des découvertes culturelles concernant les peuples autochtones et d’autres populations qui se sont installées sur ces îles au cours des cent dernières années. Parmi les curiosités, vous trouverez le gouvernail du célèbre navire Bounty et la botte du missionnaire Thomas Baker, qui fut, tué et dévoré en 1867 par les habitants alors cannibales de l’île de Viti Levu. Le bâtiment offre la possibilité de faire un voyage à travers l’histoire, la culture et les traditions de l’île. Des pratiques du cannibalisme à la contamination du Pacifique Sud et de l’Europe.

Vous trouverez aussi une salle qui raconte et documente certaines des contributions faites par les travailleurs indiens et leurs descendants qui ont été amenés aux Fidji dans les années 1870 en tant qu’ouvriers.  Le parcours d’exposition présente aussi une galerie avec de beaux exemples de peintures, de céramiques et de tissages réalisés par des artistes contemporains. Le musée mène continuellement des recherches archéologiques et a conçu et promu diverses recherches dans le but de préserver les traditions orales et de les faire connaître aux visiteurs. 

Government House

Le palais présidentiel se trouve à proximité du Musée des Fidji. Il a été construit en 1928 pour remplacer le bâtiment d’origine, la résidence du gouverneur colonial qui a pris feu après avoir été frappé par la foudre. La première maison du gouvernement a été construite au début des années 1880 (après que Suva ait été désignée comme la nouvelle capitale) et se composait de deux bâtiments en bois. La Government House fut la résidence officielle du gouverneur général de 1970 à 1987. Elle est ensuite devenue la résidence présidentielle en 1987, après deux coups d’État militaires ont conduit à la proclamation de la République.

La résidence du Président des Fidji est surveillée par plusieurs soldats vêtus de tuniques rouges qui se donnent la garde. Cet événement est très apprécié des touristes. Il n’est pas rare d’assister également à des défilés militaires dans les rues. C’est une manière symbolique à travers laquelle les soldats célèbrent leur loyauté envers le Président et rappellent l’importance de la sécurité à la population.

Walu Bay

Voici une zone particulière et variée de la capitale, représentée par lazone industrielle de Walu Bay, qui regirge d’usines, d’entrepôts et d’entreprises principalement actives dans le secteur de l’import-export.

Tamavua Heights

La nature peut couper le souffle et offrire une nouvelle perspective. Depuis les hauteurs de Tamavua Heights, vous pourrez voir la côte exotique d’en haut et le port de Suva. Il existe plusieurs excursions organisées qui vous feront profiter de ce moment pittoresque et relaxant. Le vert est un élément très présent dans la capitale. Non loin de là, vous trouverez une oasis de plantes tropicales et une faune rare. Un parcours de 6,5 kilomètres parmis des piscines naturelles cristallines et des vues magnifiques.

Université du Pacifique Sud

La capitale Suva abrite aussi le plus grandcampus de l’Université du Pacifique Sud qui se trouve dans la zone de l’ancienne base néo-zélandaise d’hydravions. Le programme d’études de l’université est reconnu et apprécié dans le monde entier, puisque les étudiants et le personnel ne proviennent pas uniquement de la zone océanique, mais du monde entier. Fondée en 1968, elle est l’une des deux seules universités de ce type au monde. Elle est de la propriété conjointe des gouvernements des12 pays membres: Îles Cook, Fidji, Kiribati, îles Marshall, Nauru, Niue, Îles Salomon, Tokelau, Tonga, Tuvalu, Vanuatu et Samoa. L’Université possède des campus dans tous les pays membres.

Lautoka

Il s’agit de la deuxième ville la plus importante et vaste de Viti Levu. C’est une ville charmante et d’une grande beauté, rendue célèbre par la présence de nombreuses usines qui travaillent la canne à sucre, une ressource très importante pour l’économie fidjienne. C’est pour cette raison que Lautoka est également connue sous le nom de « Sugar City », la ville du sucre. Parmi les joyaux à visiter, ne manquez pas le Temple de Krishna Kaliya, considéré comme l’un des temples hindous les plus importants de l’hémisphère Sud. Si vous préférez une expérience autochtone typique, profitez du marché de Lautoka. La ville se distingue pour ses avenues bordées de palmiers. Depuis le centre, vous pourrez atteindre les îles voisines de Mamanuca, où les plages de sable blanc et les eaux cristallines offrent des possibilités de plongée et de surf.

Parc national du patrimoine de Bouma

Voici un lieu dont la beauté sort de l’ordinaire, où vous pourrez profiter de promenades ou de véritables excursions dans la dense végétation tropicale. Ce parc national est situé dans la partie Nord de l’île de Taveuni, l’une des plus reculées des Fidji. Parmi ses atouts, ne manquez pas les trois superbes cascades. Les piscines naturelles creusées dans la roche permettent également de nager en toute détente. Fondé en 1990, ce parc comprend 150 kilomètres carrés de forêt tropicale, avec des plantes tropicales rares et une impressionnante diversité d’oiseaux, ainsi que quatre villages qui gèrent des portions du parc.

De nombreux loisirs et activités vous seront proposés. Vous pouvez faire de la plongée dans le parc marin de Waitabu ; marcher à travers la forêt tropicale jusqu’aux ruines antiques près de Vidawa ; faire du kayak ou vous détendre le long de la promenade côtière de Lavenade, et vous arrêter aux cascades pour une baignade le long du parcours.

Levuka

Levuka est l’ancienne capitale et est situé sur l’île de Ovalau : aujourd’hui un petit village où vous pourrez admirer les bâtiments historiques, la promenade côtière  et les magnifiques endroits oùt vous pourrez vous baigner. La zone offre une vaste possibilité desports et d’activités en plein air, comme le beach-volley, le golf, le trekking, le surf et le parachutisme accompagné. En bref, c’est un véritable paradis pour les sportifs. En 2013, le port historique de Levuka est devenu patrimoine culturel de l’humanité de l’Unesco. Il s’agit d’un rare exemple de port colonial tardif, où les traditions des natifs, des colons et des immigrants ont fusionné à la perfection, à l’image du modèle architectural des édifices.

Le tout dans un décor digne d’un conte de fées : non loin du du port, vous pourrez profiter de plages au sable blanc et d’une mer cristalline où faire de la plongée et admirer le coucher du soleil. Ou bien vous pourrez essayer le stand up paddle boarding, un sport à mi-chemin entre le surf et le kayak où l’on est debout sur une planche, en se déplaçant avec une rame. Les îles compte de nombreuses richesses naturelles, un riche récif corallien et des vagues idéales pour faire du surf.

Partez pour les îles Fidji avec Costa Croisières

Un voyage aux îles Fidji est une aventure aux confins du rêve, dans un archipel d’îles enchanteur et riche en émotions. Et ce n’est pas un hasard si ces îles sont aussi des « décors » de cinéma. Plusieurs films ont en effet est tournés dans ces « coins de Paradis ». De « Robinson Crusoé » au célèbre « Lagon bleu » tourné sur les îles Yasawa, en passant par « Seul au monde », tourné à Monuriki. Les îles sont également l’endroit idéal pour les amoureux de la nature et les amateurs de sports nautiques. Le panorama de la faune marine est l’attraction principale de tous ceux qui pratiquent le snorkeling et la plongée sous-marine. Les infrastructures sont très bien équipées, puisque le tourisme représente l’une des principales sources de revenus de l’État insulaire.

Des vacances à l'enseigne de la détente, de la beauté et de la simplicité, sans oublier la gastronomie. La cuisine fidjienne est essentielle: ses spécialités sont à base de porc, de poulet et de poisson. Ne manquez pas en particulier le kokoda, un plat de poisson mariné au citron et au lait de coco. Il ne reste maintenant qu’à vous laisser guider et à vous lancer dans cette aventure.

Partez avec Costa Croisières