Magnifiques cascades, lacs étonnants qui surgissent dans les cratères, végétation magique, plages et nature luxuriantes : les vacances idéales se passent au large des côtes du Portugal. Bienvenue aux Açores, un archipel de neuf îles d’origine volcanique. Si vous aimez le sport, les aventures et la nature luxuriante, il est difficile d’imaginer un meilleur endroit que ces îles situées au milieu de l’océan.  Les neuf îles qui composent les Açores sont réparties dans un tronçon de mer qui se trouve à 1500 kilomètres du Portugal continental.

Cet archipel est un triomphe de roches noueuses, de sable sombre, de tunnels de lave, de lacs volcaniques et de cratères. L’océan est idéal pour faire des excursions en bateau et admirer plus de 20 espèces de cétacés, dont des grands cachalots. Si vous préférez rester sur la terre ferme, rendez-vous sur les « vigias », les anciennes tours d’observation autrefois utilisées par les chasseurs de baleines. Vous pourrez aller à Pico pour escalader la plus haute montagne du Portugal (2351 mètres) ou faire de la plongée. Dans les terres, profitez des lacs, des randonnées, des sites d’observation des oiseaux et des fleurs de Flores. Vous pourrez aussi explorer Terceira, l’île lila, à vélo. Découvrez avec nous quelles sont les étapes incontournables que vous pourrez découvrir aussi grâce aux excursions Costa Croisières.

  • São Miguel
  • Terceira
  • São Jorge
  • Santa Maria
  • Pico
  • Faial
  • Graciosa
  • Flores
  • Corvo

São Miguel

São Miguel est la plus grande île  en termes de superficie (759 km2) et abrite la capitale Ponta Delgada, qui est aussi la ville la plus peuplée. Elle est connue sous le nom de « L’île verte » en raison de l’incroyable fertilité de son sol, où l’on cultive le tabac, le thé, l’ananas et ses nombreux bois et prairies. Le cratère de Sete Cidades est une étape incontournable lors d’un voyage aux Açores. Dans cette caldeira, située sur la côte nord-ouest, vous trouverez  un lac volcanique (Lagoa do Canorio) de couleur verte et bleue.

Selon une légende populaire, la coloration différente des eaux proviendrait des larmes désespérées d’un berger et une princesse, qui ne pouvaient pas ouvertement vivre leur histoire d’amour. Il est possible de traverser le lac en kayak, une activité qui devient de plus en plus populaire auprès du public.

La localité la plus fréquentée est sans doute celle de Vale das Furnas, une magnifique vallée volcanique cultivée dans la partie est-centre de l’île, où se trouvent des  fumerolles et des sources d’eau chaude et où s’est formé un lac spectaculaire aux eaux cristallines (Lagoa das Furnas). Non loin de  Riberia Grande, sur la côte Nord de São Miguel, vous trouverez une autre station thermale qui vaut absolument la visite : la Caldeira Velha. Ce parc thermal naturel permet de se baigner dans deux sources d’eau chaude. La première piscine est une sorte de mini-jacuzzi, tandis que la seconde permet de profiter de véritables baignades. La végétation tout autour est riche et luxuriante.

Parsemé d’hortensias et d’azalées, le paysage offre une explosion de couleurs et de parfums qui taquinent les sens. Dans les environs, vous trouverez la merveilleuse  lagune de Santiago, et le Miradouro de Vista do Rei qui offre une vue spectaculaire sur toute la zone. Différentes espèces de fougères  donnent l’idée d’un environnement exotique, presque primitif. La force du sous-sol se fait sentir dans les geysers, dans les eaux thermales, dans les lacs d’origine volcanique, et aussi dans le succulent « Cozido das Furnas », une viande bouillie qui est lentement cuite sous la terre.

La nature est la véritable protagoniste de l’île avec ses panoramas à couper le souffle, ses montagnes, ses parcs et ses réserves naturelles. Le Parque Natural da Ribeira dos Caldeirões se trouve dans la municipalité de Nordeste. Cette réserve protégée est également adaptée aux familles car elle présente des sentiers pavés. En chemin, vous rencontrerez des cours d’eau, des cascades, de vieux moulins à eau rénovés et une végétation luxuriante. La mer est aussi un élément essentiel. Praia de Santa Barbara  est la plus grande plage de l’île. Cette célèbre destination de surfeurs, est un endroit à couper le souffle où l’on respire toute la force de la nature. Le sable volcanique est baigné de vagues assez hautes. Le coucher de soleil sur cette plage est un véritable spectacle.

La ville de Ponta Delgada est le cœur économique, politique et culturel des Açores. Une ville active et cosmopolite, où se trouve la seule université des Açores et l’un des trois aéroports internationaux. L’atmosphère coloniale vibre incontestée dans l’architecture typique des églises et des édifices de la petite vieille ville qui offre de nombreux sites : la promenade de front de mer (Avenida do Infante Dom Henrique), le musée Carlos Machado, le collège São Sebastião et le Couvent Esperança. Une autre visite à ne pas manquer est le joyau du baroque portugais : l’église du Saint-Christ. Le symbole de Ponte Delgada est la Portas Da Cidade qui s’illumine de nuit, avec un effet scénique remarquable.

Terceira

Comme le suggère son nom, c’est la troisième île de l’archipel à avoir été découverte, bien qu’elle ait été baptisée à l’origine avec le nom de l’île de Jésus-Christ. Les premières colonies sont arrivées au XVème siècle, et ont continué à augmenter en raison d’une situation géographique favorable.

Ce qui rend l’île de Terceira si spéciale, en plus de son atmosphère détendue et festive, c’est le contraste extraordinaire qui se joue entre la beauté naturelle de l’île volcanique et le travail patient de l’homme dans la vieille ville de Angra do Heroísmo, la capitale fondée en 1534, la première localité des Açores à avoir pris le titre de ville et à avoir été classée comme site du patrimoine mondial par l’UNESCO. En outre, la devise de la ville, « Muito Nobre, Leal e Sempre Constante » (Noble, Loyale et Toujours Constante) souligne le rôle important qu’elle a joué dans l’histoire du Portugal.

La baie d’Angra a gagné en importance non seulement en tant qu’emporium commercial pour les produits provenant des autres îles, mais aussi comme un port intercontinental pour les navires qui voyagent entre l’Europe, les Amériques et l’Inde. Vue depuis Alto da Memória ou le belvédère du mont Brasilla vieille ville d’Angra do Heroísmo rappelle la présence des souverains et des nobles qui y ont vécu autrefois et ont laissé une architecture fascinante, visibles sur les églises, les palais, les maisons seigneuriales, les monuments, les places et les jardins, qui se dressent au milieu des rues et des ruelles, encore bien préservées aujourd’hui. 

Dans le centre de l’île, il y a une autre visite à ne pas manquer : l’Algar do Carveo, un tunnel de lave situé à l’intérieur de la Caldeira de Guillerme Muniz. La forme singulière de cette étrange sculpture naturelle, avec sa végétation luxuriante tout autour, fait de ce géosite l’une des principales destinations des amateurs de trekking qui arrivent à Terceira des quatre coins du monde. La verdure qui domine l’intérieur de l’île se réduit près des rivages à cause de la main de l’homme qui a construit le long des côtes. Parmi les maisons colorées, c’est la couleur lila qui prédomine sur les nombreuses façades.

Si vous voulez vous rendre à la plage, dirigez-vous vers Praia dos Biscoitos qui présente des piscines naturelles nichées entre les rochers, tandis que si vous aimez la nature, vous trouverez des endroits magiques comme la Caldeira de Guilherme Moniz, avec sa bruyère sauvage, ou encore les fumerolles de la Furnas do Enxofre. Dans la partie de l’île de Terceira qui donne sur la baie de Praia de Vitoria, vous pourrez pratiquer des sports tels que le surf et le ski nautique ou profiter de balades en mer en bateau pneumatique ou en voilier. Sans oublier que c’est l’une des meilleures régions des Açores pour observer les baleines et les dauphins.

São Jorge

São Jorge est l’un des joyaux les plus sauvages et paisibles des îles des Açores. C’est l’île la plus longue et la plus étroite. Certains y voient l’image d’un dragon couché, peut-être en référence au dragon qui campe sur la place de Velas, le centre principal de l’île, à côté de la statue du saint patron (l’autre ville est Calheta).

Peu visitée par les touristes, elle a su conserver une atmosphère authentique et est idéale pour ceux qui veulent profiter de quelques jours de détente totale immergés dans le vert. Traversée par une cordillère, elle offre une vue imprenable sur l’océan depuis le sommet de Pico de Esperança à plus de 1000 mètres d’altitude. Les villages de Calheta et de Topo, regorgent de panoramas dignes des cartes postalesAu pied des falaises, sous l’effet des éruptions volcaniques, vous trouverez des zones plates (fajãs) où la lave a rencontré la mer en se solidifiant. Les millions d’années et le travail de la mer et du climat ont façonné ces terres spectaculaires qui sont, dans certains cas, habitées et cultivées, bien que majoritairement abandonnées après le tremblement de terre de 1980.

Il est parfois possible d’atteindre les fajãs à pied, et certains sentiers sont l’un des meilleurs moyens pour apprendre à les connaître. Il existe des itinéraires de divers niveaux de difficulté et vous pourrez également vous adresser à des guides spécialisés.

L’île regorge d’édifices et de beautés architecturales à découvrir, comme par exemple l’église baroque de Santa Barbara à Manadas, avec ses murs décorés en bois sculpté et ses panneaux en azulejo. Si vous êtes un amateur de randonnée et que vous préférez marcher, un trekking sur la Fajã da Caldeira do Santo Cristo est fait pour vous, car c’est l’un des plus beaux itinéraires au monde. Sans oublier la merveilleuse la plage situeé dans cette zone. Il s’agit d’une réserve naturelle et est donc particulièrement riche en flore et faune. Dans cette région, vous trouverez également le fromage de l’île de São Jorge, probablement le produit le plus célèbre des Açores. Et à Fajã dos Vimes, vous pourrez voir l’un des très rares sites de culture du café d’Europe. Laisez-vous guider par les détails et l’atmosphère rustique et authentique que vous respirez. Dans de nombreuses zones, vous pourrez admirer le territoire divisé en petites parcelles dédiées à l’agriculture de subsistance et des maisons en pierre avec des fenêtres à guillotine, des cascades et de curieux câbles en acier qui servent au transport du bois vers les plaines de la côte

Santa Maria

C’est la troisième île la plus petite des Açores et est connue sous le nom de Yellow Island ou L’île du soleil. C’est la plus méridionale et la plus orientale des Açores, un petit paradis qui regorge de plages et de baies spectaculaires. La couleur verte des champs, les maisons blanchies à la chaux, le basalte noir et l’or du sable des plages offrent à l’île une palette de couleurs vivaces et en font une merveille que vous devrez absolument découvrir. Il y a beaucoup de choses à voir à Santa Maria : ses plages, mais aussi d’authentique sites touristiques et culturels et de superbes paysages dispersés sur toute l’île.

Cela fait de Santa Maria une destination idéale pour ceux qui veulent vivre des vacances au nom de la découverte de la culture, tout comme pour ceux qui souhaitent « seulement » profiter de paysages à couper le souffle. En découvrant l’île, vous ne pourrez pas manquer de visiter le Barreiros de Santa Maria, connu et photographié par les visiteurs qui viennent des quatre coins du monde. Vous y trouverez des étendues de terre rouge vif, encore plus belles au coucher du soleil. L’une des plus grandes est surnommée le « désert rouge », car elle parait vraiment infinie.

Ceux qui veulent visiter les monuments trouveront aussi leur bonheur : l’une des attractions les plus célèbres est l’ église de Nossa Senhora de Purificação, une cathédrale située à Santo Espirito où vous pourrez admirer les fresques typiques de la région et la beauté de ses ornements. Une véritable colonne vertébrale de ce lieu, qui vous permettra de mieux comprendre la mentalité de cette île des Açores. Dans la région, il y a aussi le Pico Alto, le point le plus élevé de l’île avec ses 590 mètres d’altitude. 

De là-haut, la vue panoramique est inoubliableVila do Porto est le plus grand centre urbain de l’île. L’église de Nossa Senhora da Assunção est l’une des plus anciennes des Açores, bien qu’elle ait été modifiée à plusieurs reprises au cours de son histoire. Le Fort de São Brás, avec ses canons, rappelle l’époque où les îles étaient pillées par les pirates. Enfin, ne manquez pas la visite de  Pedreira do Campo, où des fossiles marins ont été retrouvés dans un moulage basaltique, démontrant que l’île est apparue il y a des milliers et des milliers d’années.

Pico

Chaque île des Açores a son propre charme et toutes présentent des sites à voir et des endroits à explorer. Pico est la deuxième plus grande île de l’archipel et est surnommée « l’île grise » car c’est la plus volcanique de tout l’archipel. Des paysages très divers et des formations de lave dominent le décor, en contraste avec le bleu de l’océan et le blanc de la mousse des vagues.

C’est l’île la plus méridionale du Groupe Central de l’archipel, et l’un des sommets du fameux « triangle ». Elle se trouve à seulement 6 km de Faial. Son point culminant, à 2350 mètres au-dessus du niveau de la mer, est aussi le point le plus élevé de tout le Portugal : c’est le Montanha do Pico. Les villes de Madalena, Lajes et São Roque valent le détour. Madalena, par exemple, présente d’importants sites de plongée et, surtout, la grotte Das Torres, avec le plus long tunnel de lave de l’archipel.

À Lajes, l’attraction principale est le musée des baleines (Museu dos Baleiroos) qui expose de nombreux témoignages liés à la chasse à la baleine, qui fut longtemps la source de subsistance la plus importante des habitants de l’archipel. À la fin du mois d’août, vous pourrez assister à une festivité très importante, la Semana dos Baleiroos, avec des concerts et des événements qui rappellent l’expérience historique du territoire. Le musée de l’industrie baleinière (Museu de Indistria Baleeira) est situé quant à lui à São Roque, une ville d’environ 3000 habitants qui doit historiquement son développement économique au hameau portuaire de Cais do Pico.

Le terrain volcanique de Pico est riche en nutriments. Ce fait, combiné avec le microclimat chaud et sec et les collines à l’abri des vents grâce à la construction de petits murs de pierre sèche, ont permis aux vignes de Verdelho de profiter d’excellentes conditions pour mûrir et produire les vins typiques de l’île. Le paysage de Pico est une succession de vignobles, qui produisent un vin frais et léger, qui s’allie parfaitement avec les spécialités gastronomiques de l’île, ainsi que des plats à base de poissons et de fruits de mer. Le célèbre vin des Açores, semblable au vin fragolino, est également produit à Pico. Ce vin est consommé par les habitants de l’île en particulier durant les festivités.

En 2004, l’UNESCO a inscrit le paysage de la Culture du Vignoble de l’île de Pico sur la liste des sites du patrimoine mondial, en motivant cette décision en référence aux pratiques de culture antique mélangées avec le caractère unique du paysage naturel. Pico est aussi une île idéale pour faire du trekking, de la randonnée, du jogging, de la marche, et observer les baleines et les dauphins.

Faial

Faial est la troisième île la plus peuplée des Açores, et fait partie du groupe central de l’archipel, à l’angle le plus à l’Ouest du « triangle », qui comprend également São Jorge et Pico, qui se trouve à seulement 6 km de Faial. L’île a été découverte en 1427 et fut colonisée en 1432 par des colons flamands. Ce lieu prend son nom en raison de la présence de nombreux hêtres, « faias » dans la langue locale.

Faial se caractérise également pour ses nombreuses hortensias, d’une couleur bleue intense, qui sont souvent utilisées pour embellir les maisons, les rues et les édifices publics. L’île est d’ailleurs surnommée « l’île bleue ». Au XVIIème siècle, l’île est devenue un port de commerce très important, grâce à son emplacement stratégique, qui en a fait un port sûr entre l’Europe et l’Amérique.

La charmante marina de Horta est le plus grand centre. Vous y trouverez le musée Scrimshaw avec sa collection d’objets en os de baleine. Ces artefacts ont été sculptés et fabriqués par les mains habiles des pêcheurs de l’île. Un autre point emblématique de la capitale de Faial est le Peter Café Sport, une véritable institution. Pour profiter d’une vue imprenable sur la ville, vous devrez grimper sur le mont Guia, un ancien volcan qui vient de la mer et qui s’est ensuite uni à l’île de Faial, ou encore à Ponta de Espalamaca, un promontoire situé au-dessus de la ville de Horta qui permet d’observer d’en haut le mouvement intense des navires dans le port.

À proximité, vous trouverez des plages comme Porto Pim et Conceição en plus de celle d’Almoxarife avec son sable sombre et son panorama unique  sur la montagne de Pico. La nature joue également un rôle important à Faial et vous pourrez faire des excursions à l’intérieur des terres ou en mer à la découverte des baleines et des dauphins. L’île est aussi célèbre pour ses peintures murales. Tout a commencé il y a quelques années par l’initiative de l’un des membres de l’équipage d’un voilier, ancré à Horta. Il a souhaité réaliser un tableau en mémoire de son séjour à Faial, le long du quai du port. Ce premier tableau a été particulièrement suivi. Il s’agit d’une mosaïque de couleurs, où sont mentionnés les noms des bateaux qui ont accosté à Horta au fil du temps.

Une légende s’est répandue à l’époque : les bateaux qui ne laissent pas de souvenir de leur passage sur l’île, seraient touchés par la malchance. Toute l’île de Faial fait partie d’un parc naturel, et l’un de ses sites les plus importants est le jardin botanique. Vous pourrez y admirer des  plantes indigènes et endémiques de l’archipel. L’intérieur du parc présente l’une des principales attractions : la Caldeira, c’est-à-dire le cratère d’un ancien volcan. Vous trouverez de nombreuses excursions pour le visiter.

Graciosa

Le paysage est parsemé d’imposants moulins en pierre; tandis qu’à Santa Cruz, un village pittoresque dont la visite vous permettra de mieux comprendre la vie quotidienne de cette île des Açores, les édifices blancs, les églises et les rues étroites couvertes par la sciure ne pourront que charmer les visiteurs, qui apprécieront également les restaurants locaux qui proposent des plats à base de poissons, mais aussi de nombreux fruits exotiques. Du haut du mont Nossa Senhora de Ajuda vous pourrez admirer un magnifique panorama qui donne sur Santa Cruz. Vous pourrez également visiter trois hermitages dédiés à Saint-Jean, San Salvatore et la Nossa Senhora de Ajuda. Ce dernier est l’un des meilleurs exemples d’architecture religieuse fortifiée des Açores. Juste à côté, vous trouverez la maison des pèlerins, conçue pour accueillir les voyageurs qui arrivent dans la région pour un pèlerinage.

Flores

Voici une version miniature de l’Irlande ou de la Suisse. C’est l’une des comparaisons les plus fréquentes lorsque l’on décrit Flores, qui compte un peu moins de 4000 habitants. En effet, ses caractéristiques, les paysages et les atmosphères de cette île merveilleuse rappellent ceux irlandais et suisses. Il suffit de penser à sescollines verdoyantes, ses lagunes immaculées et ses nombreux cours d’eau transparents qui s’écoulent dans les lacs ou l’océan Atlantique. Lacs, cascades, falaises, vaches, oiseaux et fleurs. Des fleurs partout. Ce n’est pas un hasard si son nom est Ilha das Flores. L’UNESCO a par ailleurs inclus cette île, la plus à l’Ouest des Açores, dans la liste spéciale des réserves de la biosphère.

Les habitants sont répartis dans deux communes principales, Santa Cruz et Lajes, plus une myriade de petites villes dispersées ici et là sur le territoire. Le trekking et l’observation des oiseaux sont les activités les plus pratiquées sur cette île qui présente un indice de précipitation double, par rapport à Graciosa et les autres îles de l’archipel central. Son climat permet ainsi d’offrir une végétation luxuriante et un habitat idéal pour de nombreux oiseaux migrateurs en route vers l’Atlantique. Ne manquez pas de visiter les Sete Lagoas, sept lacs pittoresques de montagne qui méritent tous une visite. Sans oublier le Morro Alto, le plus haut sommet de l’île, et encore les chutes d’eau Ribeira do Ferreiro. Faire le tour de l’île de Flores est assez simple, étant donné sa petite taille. Une promenade en bateau vous permettra d’admirer de près les formations rocheuses de la côte, dont l’arche de Santa Cruz das Flores et l’îlot de Maria Vaz. Ne le manquez pas les grottes marines visibles uniquement depuis l’eau : la Gruta dos Enxaréus et la Gruta do Galo.

Corvo

Avec seulement 17 kilomètres carrés, Corvo est la plus petite des îles Açores. Compte tenu de sa taille et du nombre d’habitants, environ 400, elle n’offre pas beaucoup d’attractions, et c’est aussi la raison pour laquelle les touristes, en provenance de Flores (à proximité) ne consacrent que quelques heures à cette île. Ce n’est que depuis 2007, année où l’UNESCO a déclaré Corvo réserve de la biosphère, que l’île accueille également les amateurs de trekking, en plus de ses visiteurs quotidiens. Les randonneurs et les amoureux de la nature pourront visiter le Caldeirão, un volcan éteint situé dans le centre de l’île. En chemin, vous rencontrerez différents points de vue panoramiques (miradouros), où il vaut la peine de s’arrêter. Le sommet le plus est le Morra de Homens, qui offre une vue magnifique sur le lac volcanique qui occupe le cratère. L’autre chose à voir est Vila do Crow, la seule ville de l’île qui se trouve juste à proximité du port qui assure les trajets depuis et jusqu’à Flores.

Les lagons limpides et les immenses hortensias colorées de San Miguel à Ponta Delgata, les côtes hautes et rocheuses de Teceira, les volcans de Pico et Faial, les plaines et les cascades de Flores, les moulins de Graziosa, les montagnes, les plages de sable et les jolis villages de Santa Maria, la nature sauvage de Corvo et São  Jorge. Les Açores offrent une océan de possibilités. Et il n’y a pas que la nature que vous pourrez admirer dans toute sa splendeur à travers ses divers paysages. Vous pourrez aussi profiter de villes pittoresques, remplies de couleurs et d’histoire. Ces neuf îles représentent une grande opportunité pour découvrir un monde européen, mais pas seulement. Un scénario riche en suggestions et en senteurs, dont le climat sait être à la fois agréable et surprenant. Il ne reste plus qu’à préparer vos valises et à mettre les voiles pour le Portugal.

Partir pour les îles des Açores avec Costa Croisières

 

Les iles des Açores offrent beaucoup de différentes possibilités que vous pouvez essayer avec les excursions Costa Croisières.

Et il n'y a pas que la nature à savourer dans toute sa beauté et ses divers paysages, mais aussi des villes pittoresques riches en couleurs et en histoire.
Un paysage plein de suggestions, de parfums et un climat qui sait être agréable et surprenant. Il ne reste plus qu'à se préparer et mettre les voiles pour le Portugal et découvrir les Açores.

Partez avec Costa Croisières