Costa Croisières vous emmène à la découverte des îles Baléares. Voici tout ce qu’il faut faire et voir à Ibizia, à Formentera, à Majorque et à Minorque.

 

Connues sous le nom des « îles du printemps éternel », notamment grâce à leur climat doux, même en hiver, les îles Baléares sont une destination idéale pour les vacances. Carrefour entre l’Orient et l’Occident, cette région conserve encore l’empreinte laissée par les civilisations antiques, dans un cadre naturel et d’une rare beauté. Vous y trouverez du sable fin, de belles plages, des températures idéales, mais aussi de très bons restaurants et une vie nocturne exubérante. En plus de sa mer de rêve, de ses bars et de ses divertissements mondains non-stop, vous trouverez des cathédrales gothiques, des mégalithes néolithiques, des villages de pêcheurs, de beaux sentiers ruraux et des oliveraies et des vergers à perte de vue. Ibiza, Majorque, Minorque et Formentera sont les plus grandes îles de l’archipel et vous séduiront certainement avec leurs trésors. Vous pourrez visiter la cathédrale de Santa María à Palma de Majorque ou les écosystèmes uniques au monde de Minorque de la réserve de la biosphère inscrite à l’UNESCO. Autre perle de la Mediterranee : Formentera, connue pour sa forte identité et sa tranquillité qu’elle conserve jalousement. Enfin Ibiza vous surprendra également pour son aspect naturel, avec ses villages perchés sur les collines et son magnifique panorama. Découvrez avec nous les îles et comment passer des vacances inoubliables.

Tout ce qu’il faut voir et faire aux îles Baléares:

  • Majorque
  • Minorque
  • Ibiza
  • Formentera

Majorque

C’est la plus grande des îles Baléares et une parfaite combinaison entre le soleil, les plages et la mer, avec une nature et des paysages époustouflants, tels que la péninsule de Formentor ou le torrent de Pareis qui ne pourront que vous fasciner. L’arrière-pays est serpenté de sentiers idéaux pour les promenades et d’innombrables itinéraires de vélo. Les paysages donnent l’impression de se trouver en-dehors de ce monde. Les principales stations balnéaires de la côte sont animées et très touristiques durant la saison estivale. L’île est si fréquentée que l’aéroport de Majorque est le troisième plus important d’Espagne, après celui de Barcelone et de Madrid.  Le point culminant est bien sûr la mer. Les plages sont nombreuses et variées, qu’elles se trouvent à proximité des villes et ou à l’extérieur. Celles qui valent particulièrement le détour sont les criques (calas), avec leurs eaux transparentes qui rappellent les payasages caractéristiques des Caraïbes. Les mot d’ordre dans ces petits coins de paradis sont détente et contemplation du paysage.

Palma de Majorque est la capitale et le centre de l’île. La ville, qui peut être considérée comme l’un des plus beaux centres historiques de la Méditerranée, est située dans une baie spectaculaire qui la rend encore plus fascinante et caractéristique. Le premier monument à visiter est la cathédrale de Santa Maria, généralement appelée « Seu ». Le bâtiment, au style gothique catalan, se distingue par sa majestuosité et son emplacement, étant situé juste en face de la mer et entre deux des exemples les plus importants de l’architecture de Majorque : le palais épiscopal et le palais de l’Almudaina.

Le premier édifice est lui aussi d’origine gothique, bien qu’il ait subi plusieurs changements au cours des siècles. Le second, que l’on suppose comme étant le premier foyer de la civilisation romaine à Palma de Majorque, est un parfait exemple de l'architecture gothique civile. Le bâtiment, qui presente de superbes salons raffinés au style Renaissance, est la résidence majorquine de la famille royale espagnole. En plus de ses beautés artistiques, Palma se distingue pour ses splendides boulevards, ses promenades et ses jardins. Près de la plaza de la Reina, vous trouverez le paseo de Borne, l’une des rues historiques de la ville, bordée d’arbres et de bancs qui vous invitent à vous asseoir et à vous détendre pour profiter d’une conversation ou d’un bon livre.

La Rambla, colorée par la présence d’un marché de fleurs fraîches, est tout aussi caractéristique. Non loin de la mer, vous verrez le paseo Marítimo orné de palmiers. Le long de la promenade, qui s’étend sur trois kilomètres, vous pourrez trouver le club nautique de ville et l’Auditorium, qui accueille des événements de musique internationale, de folklore et de théâtre. 

La mer et les plages font battre le cœur des visiteurs. L’une des plages les plus populaires de Majorque est la playa de Palma, qui concentre une grande partie de l’activité touristique insulaire. Pour ceux qui veulent s’éloigner de la ville, la zone de Magalluf est une excellente alternative. Il s’agit du tronçon côtier le plus populaire auprès des Anglais et se caractérise par une présence dense de bars, de restaurants, de discothèques, de clubs et d’hôtels. L’une des meilleures plages du nord-est de l’île est playa de Alcudia, dont les plages de sable blanc et fin s’étendent sur plus de 7 kilomètres. Cette plage est l’une des mieux équipées pour y pratiquer des sports nautiques, et en particulier la planche à voile. Dans la partie Nord de Majorque, vous trouverez aussi la playa del Mago, connue pour ses eaux cristallines et la présence de nudistes.

L’une des plus belles excursions de Palma traverse la vallée de Sóller, avec un chemin de fer à voie étroite qui passe entre les orangers et les amandiers pour atteindre le centre de Sóller, où un tramway en bois décidément rétro vous attend pour vous conduire au port de la ville.  Le village est dominé le Puig Mayor, la plus haute montagne de l’île. L’attraction principale de la ville reste cependant la plaça Constitució, avec son immense fontaine, ses cafés et ses restaurants, ses églises médiévales et ses maisons historiques du XVIème siècle.

De vieux oliviers et des orangers peuplent la ville et pour les amateurs de science (ou non), le musée de Sciences Naturelles des îles Baléares est une visite à ne pas manquer. Fondé en 1992, ce musée est dédié à l’étude et à la conservation de la nature. Il propose des expositions permanentes et temporaires liées à la flore et la faune de Majorque.

L'île ne cesse d'étonner, avec tous ses villages de « cartes postales » à visiter, à commencer par Fornalutx. Ses origines remontent à une ancienne ferme arabe, qui deviendra une demeure coloniale à l’époque médiévale. L’ensemble du village est d’une grande valeur historique, architecturale et paysagère. La simplicité des bâtiments en pierre, tous parfaitement conservés, l’austérité des formes et des espaces et même les décorations, font des maisons de Fornalutx l’exemple parfait des demeures typiques des montagnes de Majorque.

Le magnifique belvédère de la tour des Vergers, connu sous le nom de Ses Ánimes est le symbole du village de Banyalbufar. La principale caractéristique de Banyalbufar sont ses « marjades », les terrasses situées le long des flancs des collines et qui descendent jusque vers la mer. Les marjades étaient autrefois utilisées pour cultiver le raisin de Malvasia, qui produisait un vin apprécié dans et en-dehors de Majorque.

À la fin du XIXème siècle, la phylloxéra a malheureusement tué toutes les vignes et les terrasses sont depuis utilisées pour la culture des légumes. À l’intérieur de la ville, vous pourrez visiter le superbe complexe monumental de Clastra de sa Barona, formé d’un cloître et d’une tour défensive du XVIIème siècle.  Ne manquez pas non plus de visiter le village d’Estellencs. En continuant vers l’Est, vous pourrez découvrir l’atmosphère de Valldemossa, l’un des villages les plus visités de Majorque, construit à l’époque du règne des Maures. Un autre régal est le petit mais enchanteur village de Deià, d’où l’on peut admirer un panorama extraordinaire.

Quand la mer et le ciel se rencontrent, les mots deviennent inutiles. Mais l’île de Majorque réserve bien d’autres surprises inattendues, telles que des monastères et des églises, sans parler de la grotte de stalactites de Coves del Drac, qui cache un grand lac souterrain, le lac Martel. Parmis les autres joyaux, ne manquez pas d’admirer la baie circulaire de Porto Cristo. 

Minorque

Voici une petite île située à deux heures de ferry de Majorque, pleine de charme et de beauté. À Minorque, la côte est si irrégulière, qu’elle crée d'infinies petites criques. Au Nord, les plages sont plus sombres, tandis que dans le Sud, elles sont un peu plus larges et d’apparence caribéenne. Parmi celles à pas perdre, notez la cala Escorxada et la cala en Turqueta. Minorque est considérée comme l’île du relax et de la mer, et a été déclarée Réserve de la biosphère par l’UNESCO. Minorque séduit ses visiteurs avec les douces formes de ses paysages et l’architecture de ses maisons blanches, qui descendent jusque vers la mer. La végétation verdoyante, en constrate avec les eaux cristallines et transparentes, crée des jeux de couleurs fascinants. Avec ses 50 km de long, elle compte 80 plages et se caractérise par son charme, qui conserve intactes ses beautés naturelles et son identité culturelle. 500 mégalithes, dispersés un peu partout sur son territoire, témoignent d’un passé fait de conquêtes et d’invasions menées par de nombreux peuples, qui ont forgé son caractère et sa gastronomie. Les Romains, les Grecs, les Carthaginois, les Anglais et même les Arabes ont habité l’île au cours des siècles, en enrichissant à chaque fois sa culture et en laissant toujours des traces de leurs civilisations.

Minorque offre la beauté et l’atmosphère d’une nature encore intacte. Vous pourrez profiter du soleil tout en vous détendant sur ses grandes plages blanches ou en vous isolant dans ses criques solitaires. Vous pourrez également visiter ses parcs naturels et ses sites archéologiques qui font de cette île un véritable musée en plein air. Parmi les visites incontournables, ne manquez pas celle du parc naturel de S’Albufera des Grau, avec plus de 5 000 hectares pour admirer de nombreuses espèces d’animaux, en particulier les oiseaux maritimes (comme les anatidés, les hérons ou les cormorans) et les rapaces (comme les balbuzards, les faucons et l’aigle de Bonelli). Parmi les autres curiosités, ne perdez pas la découverte des nombreuses variétés de plantes et d’arbres, des îlots et des nombreux vestiges préhistoriques.

En poursuivant votre visite naturaliste de l’île, sachez que depuis le mont Toro vous pourrez admirer l’un des panoramas les plus spectaculaires de l’île ; tandis que Es Pinaret vous permettra de prendre une pause et de vous éloigner de la mer pour profiter de longues promenades dans les bois. N’oubliez pas de visiter les superbes plages de Ciutadella, l’un des endroits les plus fascinants et magiques de l’île.  

La capitale de l’île est Port Mahon. La légende raconte qu’elle a été fondée par le général carthaginois Magon, frère d’Hannibal, dont le nom dérive également. L’histoire de cette ville est intimement liée à la mer et l’emplacement de son port naturel en plein dans la Méditerranée en fait le plus grand du monde, après celui de Pearl Harbor. Il s’étend sur près de 5 km de long et 30 km de large. Sa vaste superficie est l’une des raisons principales qui ont conduit les Britanniques, lors de leur domination de l’île, à déplacer la capitale de Ciutadella à Port Mahon (en 1721). Aujourd’hui, le port est l’endroit le plus animé de la ville, en particulier de nuit. La ville se développe autour du centre historique, où se concentrent les principaux monuments, dont l’église gothique de Santa Maria ou l’église Carmen, pour n’en nommer que quelques-uns.

La placa de s'Esplanada est l’endroit principal de la movida de cette ville à l’atmosphère cosmopolite et idéale pour y faire du shopping. Vous pourrez y acheter les fameuses « minorquines », ces célèbres sandales en cuir, typiques de l’île. Il y a beaucoup de choses à voir à Mahon, à commencer par ses nombreux musées, qui racontent le passé et les traditions de la région.  Le plus important est certainement le musée de Mahon, où les vestiges et les artefacts témoignent de l’histoire antique de l’île de Minorque.Sans oublier ses superbes plages

Le petit village de Cala Mesquida se trouve à seulement 2 kilomètres de Mahon. Sa plage est particulièrement adaptée aux enfants pour sa proximité avec la capitale et pour son étendue de sable doré. La Ciutadella, l’ancienne capitale de l’île, est toute aussi charmante. Le mélange singulier de l’architecture arabe et médiévale de sa structure urbaine rend les promenades à travers les petites ruelles des moments tout à fait fascinants. Es Born est le lieu principal pour une promenade et se termine sur la place du même nom, où se dresse le Palais Municipal, l’un des édifices les plus importants de la ville. Cette place est aussi le centre d’événements et de fêtes qui animent la vie minorquine tout au long de l’année. La Ciutadella est considérée comme le centre religieux de l’île. En plus d’être le siège de la cathédrale, voulue au XIVème siècle par le Roi Alphonse III, vous pourrez y admirer d’importants édifices religieux, tels que le cloître de l’église del Soccorso ou le couvent de Santa Clara. L’île offre aussi des surprises inattendues : une histoire millénaire, une gastronomie élaborée, un art éclectique.

Ibiza

Ibiza est connue dans le monde entier pour être l’île du divertissement, des clubs et des plages gigantesques. Ses petites baies et plages de sable blanc surplombent une mer cristalline et vante un fond marin riche en variétés marines. Son climat agréable, avec un soleil presque toujours omniprésent, rend cette île accueillante toute l’année et en fait une destination idéale en toute saison. Mais Ibiza, ce n’est pas seulement ça ! Ses paysages exceptionnels et à sa richesse culturelle lui ont en effet permis de remporter le titre de Site du patrimoine mondial de l’UNESCO

La capitale Ibiza, également connue sous le nom de Vila, englobe la plupart des monuments de l’ancien noyau de l’île : Dalt Vila. Fondée par les Phéniciens, la ville est entourée d’un remprat datant de la Renaissance, dont les murs font partie de sept bastions. L’entrée principale est le Portal de ses Taules, situé près de l’ancien marché.

Parmi les exemples architecturaux d’intérêt les plus intéressants à Ibiza, ne manquez pas la cathédrale, qui date du XIVème siècle, le palais épiscopal, l’l'Ajuntament (Mairie et ancien siège d’un couvent dominicain), et le château surplombant la citadelle. Parmi les musées les plus importants, ne perdez pas une visite au musée archéologique, qui conserve des artefacts de l’île de la Préhistoire à la période musulmane, et le musée d’art contemporain où les œuvres d’artistes locaux et étrangers vivant sur l’île sont exposées.

La ville d’Ibiza a trois belles plages, Ses FigueretesTalamanca et Platja d’en Bossa. Mais la beauté et le relax ne se terminent pas là. L’une des plages les plus célèbres de l’île, la playa de ses Salines, se distingue en effet pour son paysage, mais aussi pour ses bars branchés. Tout près de cette plage, dont le nom vient des marais salants situés dans les environs, vous trouverez aussi la playa de Es Cavallet qui se distingue particulièrement des autres, puiqu’il s’agit de l’une des premières plages nudistes au monde.

La toute aussi connue playa d’en Bossa est idéale pour ceux qui optent pour des vacances à l’enseigne de la vie nocturne et des loisirs. Les nombreux bars, animés de fêtes et de musique, font de cette plage l’endroit favori des jeunes touristes. Ceux qui souhaitent profiter de quelques moment de silence et s’immerger dans un spectaculaire paysage montagneux et surplombant une mer aux eaux cristallines pourront se rendre sur la cala Llonga. Il vaut également la peine de visiter la cala Conta, située près de Sant Antoni, la deuxième ville de l’île en termes de superficie. Cette petite plage, d’environ 800 mètres de long, est surtout attrayante pour sa mer et ses superbes nuances, qui deviennent encore plus pittoresques au coucher du soleil.  Ne manquez pas non plus une visite à Sant Antoni, une station balnéaire riche en plages et en criques, situées entre des rochers bruts ou des forêts de pins, et où l’eau est si calme et claire que la plongée y est idéale.

La nature est aussi la protagoniste de la zone protégée de Ses Salines, elle aussi inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. La principale caractéristique de ce parc est la présence de marais salants, qui étaient autrefois la principale ressource économique de l’île. La zone s’étend jusqu’au Sud et comprend également les marais salants de Formentera et les îlots de Porcs, Penjats, Ses Espalmador et Castaví. Cette réserve se distingue pour la richesse de sa biodiversité animale et végétale et est une étape incontournable pour les amateurs de birdwatching, puisqu’il s’agit du lieu de passage de nombreuses espèces d’oiseaux migrateurs.  Des spécimens sédentaires tels que les flamants roses sont également présents dans la faune ornithologique du parc. 

Formentera

De longues plages, des criques au sable doré, une mer claire et des champs de céréales font de Formentera un véritable paradis terrestre, à tel point que, comme Minorque, l’île a été déclarée Réserve naturelle et patrimoine mondial de l’UNESCO. Les habitants sont concentrés dans cinq villes : la capitale Sant Francesc, La Savina, Sant Ferran, El Pilar et Es Pujols. Le port de La Savina est le seul accès public de l’île, sauf si vous y arrivez en bateau privé. Dans la capitale, la vie urbaine se développe tout autour de la petite place, dominée par une église du XVIIIème siècle. L’église a été la première de toute l’île et a autrefois servi de forteresse de pour la défendre des attaques de pirates

Les plages de Illetes et Llevant sont les plus connues et les plus fréquentées des touristes, pour leur sable blanc, leur mer digne des Caraïbes et tous les services qu’elles proposent. Au contraire, cala Sahona et la plage de Migjorn se distinguent pour leur intimité et leur tranquillité. La première, avec le bleu de la mer qui contraste avec le rouge des rochers, offre un panorama naturel particulièrement rare. La seconde fait partie des plus grandes de l’île, mais puisqu’elle est située à l’extrême Sud, elle est aussi parmi les moins fréquentées. Une visite de l’ îlot Espalmador merite aussi le détour. Vous ne trouverez que la mer, la nature et une grande quantité d’espèces animales.

Formentera jouit d’un passé millénaire, comme en témoigne la tombe de Ca na Costa, qui date de l’âge de bronze (entre 2000 et 1600 av. J.-C. environ). Ce monument est situé dans la partie Nord de l’île, près de la zone touristique de Es Pujols. Le panorama artistique de Formentera compte également cinq tours de défense qui furent érigées au XVIIIème siècle pour surveiller la côte et protégez l’île contre les incursions des pirates. La plus ancienne est la Tour de sa Guardiola. 

Un autre joyau à ne pas manquer est le phare de La Mola, également mentionné par l’écrivain Français Jules Verne dans certaines de ses œuvres. Une plaque commemorative a été installée en son honneur. Le phare est situé au Sud de l’île, sur une falaise de 120 mètres de hauteur. De ce point, vous pourrez admirer des vues à couper le souffle. Les deux autres phares sont celui de Barbaria et celui de La Savina, situé dans son port. Le premier s’élève de la terre et son faisceau de lumière illumine les rochers et les falaises à l’horizon. Près du phare, vous pourrez aussi visiter la tour de la veillée qui servait autrefois de point d’observation pour protéger l’île contre les attaques des envahisseurs. Pour ceux qui veulent découvrir les autres beautés de l’île, pas de problème : la municipalité a en effet établi 20 itinéraires que les touristes peuvent effectuer à pied ou à vélo pour rejoindre et mieux connaître les plus belles localités de l’île.

Partez explorer les îles Baléares avec Costa Croisières

 

Soleil, paysages intacts, détente, mais aussi itinéraires et villes chargés d’histoire et de mélanges : les îles Baléares sont des vacances à ne pas manquer. Sans oublier que les îles regorgent de bras, de restaurants et d’occasions de s’amuser.

À cela, s’ajoute la possibilité de profiter des saveurs traditionnelles et typiques, allant des spécialités de viande ou de poisson, en passant par les soupes ou les légumes. Mais c’est le dessert qui mettra tout le monde d’accord, avec la fameuse ensaimaida, un gâteau typique avec une fine couche de saindoux et qu’on laisse reposer pendant des heures et qui a la forme typique de la spirale. Il en existe de différentes versions, mais la tradition le préfère vide ou farci d’une confiture insolite de fibres de citrouille. Et maintenant, vous n’avez plus qu’à choisir votre prochaine destination et vous préparer pour des vacances en bord de mer et remplies d’émotions.

Recherchez votre prochaine croisière