Connaissez-vous les îles Ioniennes ? Si la réponse est non, sachez qu'elles peuvent être considérées comme l'une des plus belles îles de Grèce. Il y a de nombreuses raisons de les choisir plutôt que les destinations plus classiques : les températures sont douces et les paysages sont verts, avec des extensions d'oliviers et de cyprès, et des montagnes parmi lesquelles on peut se promener en regardant la mer bleue.

Les îles Ioniennes ont ce qu'il faut pour rivaliser avec les célèbres îles Cyclades. À Leucade et Antípaxos, par exemple, on trouve certaines des meilleures plages de Grèce : ceux qui aiment un rythme lent et tranquille peuvent se réfugier dans les plus sauvages et les plus reculées, comme alternative aux plages envahies par la vie nocturne.

La mer est tout simplement spectaculaire : parfaite pour ceux qui aiment l'aviron, la plongée ou la planche à voile. Les amateurs de bonne cuisine peuvent également déguster un large éventail de plats à base de poisson dans les tavernes typiques, des vins exclusifs et d'autres délices gastronomiques.

Chaque île a sa propre particularité et mérite d'être découverte de plus près. Les principales, telles que Corfou, Paxos, Leucade, Ithaque, Céphalonie et Zante qui, avec Cythère, forment ce qu'on appelle les îles Ioniennes. L'archipel offre de nombreux autres joyaux, pour la plupart montagneux et sauvages.

Voici les 22 plus belles îles Ioniennes où vous pourrez profiter d'une pause de liberté pleine de confort pour ceux qui choisissent une croisière Costa :

Corfou

Les beautés de Corfou sont légendaires : au fil des siècles, divers poètes et écrivains en ont fait l'éloge, à commencer par Homère qui décrivait l'île comme "la belle et riche terre". Verte et montagneuse au nord, elle captive l'âme avec son littoral et ses rangées de cyprès, autrefois utilisés par les Vénitiens pour construire des bateaux.

La vieille ville de Corfou est l'un des centres les plus charmants de Grèce et possède une concentration dense de palais historiques et de musées : son riche patrimoine culturel est dû à sa situation stratégique et aux nombreuses invasions dont elle a fait l'objet au fil des siècles. Il en résulte une identité architecturale complexe, avec des ruelles vénitiennes, des palais néo-classiques britanniques et des vues qui rappellent l'atmosphère parisienne.

Un héritage qui ajoute au charme des plages de Corfou : les célèbres plages très animées de la côte nord, et les plus tranquilles des versants ouest et sud. Parmi les meilleures choses à voir à Corfou, en dehors des excellents restaurants, on trouve les villages pittoresques, le Canal d'amour à Sidari, les falaises du Cap Drastis et la forteresse byzantine d'Angelokastro, qui surplombe la mer.

Céphalonie

Les amoureux de la nature se sentent chez eux en Céphalonie : la plus grande des îles ioniennes est appréciée pour la richesse et le charme de ses paysages. Elle s'étend du Mont Ainos, un parc national à partir duquel on peut explorer les îles environnantes, à de fantastiques criques ensoleillées et à des grottes spectaculaires, comme les grottes karstiques du lac Melissani.

La plage de Myrtos, sur la côte ouest, est la plus photographiée des plages de Céphalonie et l'une des plus recherchées de toute la Grèce : une étendue infinie de pierres d'un blanc éblouissant, entourée de falaises impressionnantes.

En plus de profiter d'un bronzage, il vaut la peine de faire un tour de l'île pour découvrir ses villages caractéristiques. Parmi les meilleures choses à voir sur Céphalonie se trouve Asos, dominée par une forteresse vénitienne : les maisons aux couleurs vives et le petit port en font une destination très romantique. Ne manquez pas une excursion en kayak à la conquête des plus belles vues de la côte.

Ithaque

Ce n'est pas seulement le mythe d'Ulysse, mais aussi la magie du paysage qui attire les visiteurs à Ithaque, l'île en forme de papillon. En l'admirant depuis la mer, on dirait une île rocheuse semi-désertique : Ithaque est en fait un paradis tranquille, densément recouvert de végétation méditerranéenne.

Le long de la côte, on trouve de charmants villages : le principal est Vathý, très pittoresque avec ses maisons de style vénitien. Depuis Perachori, toute proche, vous pouvez vous rendre à pied à la grotte de marbre ou de nymphes : une étape typique dans la visite des traces d'Ulysse, avec la fontaine d'Aretusa. En plus des diverses criques accessibles par bateau, Ithaque offre des plages confortables et équipées comme celles de Filiatro et Sarakiniko.

Zante

Un peu comme Corfou, Zante est aussi une destination très animée en haute saison et il ne pourrait en être autrement, vu sa beauté. D'origine légendaire, c'est une île luxuriante qui allie charme naturel et mondanité : Laganas, en particulier, est comme Las Vegas en version miniature, cosmopolite et pleine de boutiques et de restaurants. Dans le même temps, la baie, incluse dans le parc national marin de Zante, abrite les tortues caouannes.

Ce contraste montre la double âme de Zante : frénétique et vierge à la fois. La clarté de la mer vous laisse sans voix, tout comme les falaises de Keri et les grottes bleues, qui peuvent être visitées en bateau. Il va sans dire qu'une visite de la célèbre plage de Navagio, dite "plage des épaves", l'une des plages les plus emblématiques de Grèce, est un incontournable à ne pas manquer.

Elafonisos

Anciennement reliée au continent par une bande de terre, l'île Elafónisos est située à quelques mètres du Péloponnèse, au nord de Cythère. Ses plages de sable sont maintenant bien connues, en particulier la plage de Simos, formée de deux plages jumelles : Grande Simos et Petite Simos sont séparées par une bande de sable blanc et doux. Cette fine langue forme deux amphithéâtres blancs d'où l'on peut contempler une mer de couleurs et de transparences irréelles.

Dans les profondeurs de la mer, juste au nord du village d'Elafonisos, se trouve Pavlopetri, une ville immergée pleine de mystère : c'est la plus ancienne ville de la Méditerranée avec des bâtiments, des tombes et des rues encore bien conservés : un site unique de l'UNESCO, qui fait partie du patrimoine culturel subaquatique de l'humanité.

Sapientza

L'île de Sapientza est située en face de la première péninsule du Péloponnèse et de la ville de Modène. Il forme, avec l'île Schiza, un petit archipel d'une réelle beauté, également composé d'un ensemble de rochers et d'îlots. À l'époque de la Sérénissime République de Venise, Modène était l'une des bases militaires les plus stratégiques de la République : sa forteresse, alors appelée "les yeux de Venise", et son pont de pierre offrent une vue magnifique, parmi les plus mémorables de Messénie.

De Modène, vous pouvez naviguer jusqu'à Sapientza : comme les îles voisines, complètement inhabitées, à l'exception des chèvres et des mouflons. Du moins, ce sont les "présences" les plus évidentes : L'île de Sapientza, en effet, cache une faune très particulière et une flore tout aussi précieuse. Son anse rocheuse, bien que non équipée, est un lieu d'atterrissage fantastique : préparez-vous à plonger dans une mer cristalline et une atmosphère où le temps semble s'être arrêté.

Schiza

Schiza est la plus grande des îles au large de Modène, un joyau naturel caractérisé par des rivages rocheux et des eaux profondes. Sa population est composée de troupeaux de chèvres qui errent sans être dérangés parmi les buissons bas qui couvrent l'île. Comme Sapientza, elle fait partie du réseau Natura 2000 qui protège les habitats riches en biodiversité. Un spectacle sauvage, à voir à bord du navire.

Venetiko

Situé à une courte distance de la Schiza, le Venetiko est un îlot désert aux côtes escarpées formées par des rochers aigus. Il s'élève sur la frontière occidentale du golfe de Messénie : à l'extrémité opposée du cap Tenare ou Matapan, à l'extrémité sud du continent grec. Entouré d'eaux claires et riche en vie, le Venetiko est une destination idéale pour la plongée libre.

Meganisi

L'île de Meganisi fait partie d'un petit archipel autour de Léucade, également formé par Skópelos, Kalamos et Kastos. De haut, elle apparaît comme une sorte de croissant sculpté par des fjords irréguliers : la partie sud de l'île abrite de nombreuses grottes, dont certaines sont partiellement inexplorées.

Meganisi est une destination parfaite pour ceux qui recherchent le calme et la tranquillité : ses plages ne sont jamais trop fréquentées et la vie nocturne fait place au rythme lent des villages de pêcheurs. Les plages d'Agios Ioannis, Spilia et Limonari sont des oasis équipées de bars de plage relaxants. Il y a aussi de charmantes promenades qui serpentent entre les églises, les monastères et les villages encore riches en traditions.

Cythère

Des eaux de Cythère naîtrait la déesse Aphrodite. Cette suggestion suffit à faire de "l'île de Vénus" une destination particulière. Faisant partie du groupe des îles Ioniennes, elle est située au sud du Péloponnèse et, du point de vue du paysage, mais aussi de l'architecture, elle rappelle davantage les îles Cyclades. Le paysage luxuriant fait place à un aspect plus sauvage, avec des montagnes basses et des gorges. Les attractions naturelles ne manquent pas, telles que les chutes d'eau, les grottes au bord de l'eau et les plages splendides : l'une des plus frappantes est Paralia Kaladi. Très pittoresque est le village de Citera, avec sa forteresse et ses maisons cubiques blanchies à la chaux.

Sphactérie

Sphactérie est connu des passionnés d'histoire pour avoir accueilli une bataille épique : la bataille des Polonais, qui, en 425 avant J.-C., a vu Athéniens et Spartiates rivaliser pendant la guerre du Péloponnèse. Plus tard, ce fut au tour de l'Empire ottoman d'être confronté aux armées anglaise et française. Situé en face des Pilos, au large de la Messénie, Sphères est un lieu rocheux et sauvage : un lieu de débarquement connu des marins et un cadre exceptionnel pour les surfeurs.

De forme allongée, l'île délimite la baie en circonscrivant une sorte de grande piscine naturelle bien protégée. Il est idéal de la visiter en bateau ou en canot pneumatique, en explorant les coins les plus évocateurs de la côte et en se dirigeant vers les plus belles plages. La côte navarraise offre de merveilleuses plages, allant de criques rocheuses à des plages de sable aérées : parmi les plus spectaculaires se trouve la Paralia Voidokiliá, un paradis bleu aux formes parfaites et à la mer incroyable. Une alternative valable est de s'équiper de chaussures de trekking et d'explorer à pied, le long des sentiers panoramiques surplombant le bleu.

Kalamos

Même vue de loin, Kalamos, située au sud-est de Léucade, ressemble à une île très particulière : une sorte de montagne qui plonge dans la mer, ornée de végétation. Sa particularité, en effet, sont les forêts de pins qui couvrent la partie nord, s'étendant au reste de l'île : bien que le détail puisse échapper à un œil inexpérimenté, il s'agit d'espèces particulières, typiques de l'endroit. À Kalamos vivent quelques centaines d'habitants et il y a peu d'hôtels : une garantie de tranquillité. L'atmosphère est authentique et les plages couvertes de pierres ne manquent pas, où l'on peut plonger dans des eaux claires et faire de la plongée libre. Ne manquez pas un délicieux dîner dans une taverne typique.

Îles Strophades

Les îles Strophades font partie du parc marin de Zante et sont situées dans le sud de l'île. Petites et fertiles, Arpyia et Stamfani apparaissent aux marins comme deux rochers au milieu de la mer, d'apparence sauvage et solitaire. Pendant la saison migratoire, ils abritent des centaines d'espèces d'oiseaux.

Ce sont des îles légendaires : selon le mythe, les Harpies étaient des démons avec la tête d'une femme et le corps d'un oiseau, symbole des vents de tempête. Leur ancienne demeure est aujourd'hui la destination des visiteurs les plus entreprenants qui souhaitent découvrir la face cachée de la Grèce.

Leucade

Facilement accessible, grâce au pont flottant qui la relie au continent grec, l'île de Léucade, également appelée Lefkada ou Santa Maura d'après l'ancien nom vénitien, est entourée de criques à couper le souffle et possède certaines des plages les plus fascinantes de l'archipel qui ont valu à la Grèce la réputation d'être la Méditerranée des Caraïbes.  L'une de ses plages est Porto Katsiki, des falaises de laquelle aurait été lancée la poésie Safo de Mitilene.

Léucade abrite l'une des plus importantes zones naturelles de la mer Ionienne : la lagune peuplée de cygnes et d'oiseaux sauvages au nord de la ville. Parmi les attractions naturelles de l'île figurent également les chutes de Nidri, où vous pourrez vous rafraîchir dans les charmants lacs. Léucade est également une destination de référence pour les véliplanchistes qui peuvent profiter d'un des meilleurs endroits de Grèce à Vasilikì, dans le sud de l'île, avec des conditions idéales même pour les moins expérimentés. À l'heure de l'apéritif, vous trouverez une avenue sur la côte, pleine de bars et de cafés à l'ambiance animée.

Kastos

Plein d'oliviers verts, Kastos est situé au sud de Kalamos, près de Léucade. Destination pour les marins et les excursionnistes, l'île offre peu de possibilités d'hébergement mais, en revanche, beaucoup de calme et de tranquillité. Le littoral est varié : haut et sauvage sur le côté ouest, plus doux sur l'autre côté, où se trouvent de petites criques couvertes de pierres et baignées par des eaux émeraudes. Les tavernes et les bars sont concentrés autour du port, lieu de rencontre des visiteurs. Tout autour, des sentiers entourés de moulins et d'oliviers centenaires : un décor très agréable pour les amateurs de randonnée.

Proti

L'île de Proti est située le long de la côte de Navarino, au nord d'Esfacteria. C'est une destination recherchée par les amateurs de plongée et de snorkeling : en plus d'admirer la pureté des fonds marins, vous y rencontrerez de mystérieuses épaves et des créatures marines sauvages. Une visite à la plage la plus célèbre de l'île, Vourlia Beach, est un incontournable.

Atokos

Petite île isolée située au nord-est d'Ithaque, Atokos présente des falaises abruptes et nécessite des conditions de vent calme pour se baigner. Propriété privée, elle est principalement habitée par des chèvres sauvages et couverte d'une forêt dense. Atokos est un paradis pour les marins qui ont le privilège de profiter d'un joyau unique : une baie sauvage couverte de pierres blanches, entourée seulement d'une chapelle et d'une maison isolée.

Arkoudi

Entre Atokos et Léucade se trouve Arkoudi, une île inhabitée perdue au milieu de la mer : une vision sauvage qui enrichit les croisières entre Zante, Ithaque et Léucade. Lorsque la mer n'est pas agitée, les plus sportifs peuvent profiter de l'exploration de la côte à bord d'un kayak.

Diapontia

Parmi les petites îles ioniennes, Diapontia, un mini-archipel situé au nord-ouest de Corfou, se distingue par son charme. Les trois îles principales sont Erikusa, Mazraki et Ozonoí. Toutes sont entourées d'une variété d'îles microscopiques, inhabitées et encore intactes. Destination pour les marins, Diapontia n'est pas facile à atteindre et, pour cette raison, ils ont longtemps été ignorés par le tourisme de masse et, aujourd'hui, sont une destination exclusive, idéale pour ceux qui recherchent la paix.

Erikusa, l'île la plus au nord, est connue pour ses plages magiques et la brousse fleurie qui la peint périodiquement en violet. La beauté de la mer, ainsi que celle des villages qui parsèment l'île et des chemins qui la traversent, encadrés d'oliviers, mérite d'être découverte.

L'une des baies les plus célèbres de l'archipel est Ozonoí, également appelée Fano, une vue impressionnante qui ne peut être atteinte qu'en bateau : un croissant blanc où l'on peut profiter du soleil et oublier tout le reste. Selon le mythe, Ulysse a passé des années avec la nymphe dans un endroit caché : parmi les différentes interprétations, il y a celles qui l'identifient à la grotte de Calypso, située sur cette île, près de la plage d'Aspri Ammos, avec ses eaux émeraudes.

Merveilleux sont aussi les sentiers de la nature qui traversent l'île de Mazraki, au cœur sauvage. En plus d'explorer les grandes îles, nous recommandons une excursion en bateau pour découvrir les rochers et îlots environnants, où la nature règne en maître.

Îles Échinades

Les îles Échinades portent le nom de l'oursin. Appelées aussi les îles Curzolari par les Vénitiens, elles forment un petit archipel situé entre Leucade et Céphalonie, non loin de la côte grecque. Géographiquement, ils font partie du territoire d'Ithaque et de Céphalonie : l'archipel comprend une vingtaine de petites îles et de rochers dispersés au milieu de la mer et entourés de silence.

D'origine légendaire, elles prennent naissance à l'embouchure de la rivière Aspropótamos. Composé de trois sous-groupes, l'archipel est dirigé par la Drakonera, une île qui nomme également les îles environnantes appelées les Drakoneras.

Inhabitées et pour la plupart privées, les îles Equinoxe forment la toile de fond de fantastiques excursions en kayak, avec une attention particulière pour les rochers pointus. C'est une aventure très excitante : la vue est absolument intacte, avec des groupes de chèvres solitaires qui broutent parmi les rochers.  

Paxos

Le mythe raconte que l'île de Paxos a été séparée de Corfou par un trident lancé par Poséidon, avide d'intimité pour lui et sa femme Amphitrite, mère de Triton. Paxos est, parmi les îles Ioniennes, l'une des plus petites : un paradis de tranquillité encadré par des côtes sauvages et des criques rocheuses, à l'exception de la plage de Mongonissi, qui est couverte de sable. L'île peut être facilement explorée à pied, en se promenant à travers des collines couvertes d'oliviers et de citernes en pierre typiques. Une promenade en bateau est indispensable pour voir les magnifiques grottes, les ports pittoresques et les îles de Panagia et de Nisida Agios Nikolaos.

Antipaxos

Située au sud de Paxos, Antipaxos possède, malgré sa petite taille, un ensemble de plages fantastiques. Paralia Voutoumi, en particulier, est considérée comme l'une des plus belles plages de Grèce. Le sable est blanc et impalpable, les fonds marins sont peu profonds et le paysage spectaculaire : la végétation, accrochée à un mur de roches blanches, s'étend presque sur la mer des Caraïbes. Les plages de Vrika et de Mesovrika partagent un paysage similaire, très recherché par les marins et les touristes qui, de Paxos, naviguent en goélettes jusqu'à Antipaxos. Couverte de vignes, l'île abrite également plusieurs tavernes où l'on peut déguster les précieux nectars locaux, au goût intense et très particulier.

Explorez les îles Ioniennes avec Costa Croisières

Climat exceptionnel, vues vertes et beaux itinéraires pour les amateurs de trekking et de cyclisme, sans oublier la plongée et la planche à voile : les îles Ioniennes offrent une oasis de détente, ainsi que de merveilleuses plages. À cela s'ajoute le phyloxeny, c'est-à-dire l'hospitalité des habitants de l'île : il est impossible de ne pas subir le charme de l'archipel et de la mer Ionienne.

Les îles Ioniennes séduisent par leurs baies spectaculaires, leurs délices gastronomiques et leurs paysages de rêve : Zante, Ithaque, Céphalonie, Léucade, Paxos et Corfou sont les plus célèbres, mais elles ne sont pas les seules à réserver des surprises : même les plus petites îles Ioniennes ont leurs propres plages et des panoramas de rêve.

Avec Costa Croisières, vous ne pouvez rien abandonner, grâce aux excursions prévues dans les plus beaux endroits de l'archipel. Vous montez à bord ?

Choisissez votre prochaine croisière