Madagascar est un endroit très beau et très parfumé. Dès que vous descendrez de l'avion, vous comprendrez pourquoi, depuis des siècles, cet archipel a consolidé son nom lié à certains parfums particuliers. On ressent immédiatement l'odeur balsamique de l'ylang ylang, du café, du cacao et de la vanille. Après tout, c'est l'une des régions les plus intactes, idéale pour ceux qui aiment la nature dans son état originel. Des îles fantastiques, certaines inhabitées, avec des plages magnifiques. Le plus grand est Nosy Be, touristique et équipé d'un aéroport. Et puis il y a toutes les autres perles.

Nosy Be, comme les autres îles de l'archipel, bénéficie des eaux chaudes du canal du Mozambique et de l'abri du massif du Tsaratanana. Ajoutez à cela le climat tropical, avec des températures atteignant 20-30 degrés toute l'année, et vous obtenez un scénario de conte de fées. La pluie ? Seule la partie orientale de Madagascar est touchée, et entre décembre et février, c'est la "saison cyclonique". Le soleil sera votre fidèle compagnon.

De Nosy Be, vous pouvez atteindre la côte nord-ouest de Madagascar à quelques heures de ferry ou à une demi-heure de bateau rapide, et de là, vous pouvez vous déplacer pour visiter la belle région de Diego Suarez avec toutes les baies qui l'entourent (les baies de Currier, de Sakalava, des Dunes et des Pigeons) et les beaux parcs naturels tels que la Montagne d'Ambre et l'Ankarana.

Quelles sont les plus belles îles de Madagascar ? Nosy Be, Nosy Komba et bien d'autres. Découvrez les meilleures îles de Madagascar avec une croisière Costa !

Nosy Be

Une grande et petite île au large de la côte nord de Madagascar, un des éclats qui se sont détachés de l'île mère il y a 150 millions d'années, la plus grande de l'archipel dans le canal du Mozambique. C'est un véritable trésor de biodiversité, dans un pays qui compte cinq pour cent des espèces animales et végétales du monde, dont 80 % sont endémiques : lémuriens ou baobabs, par exemple. Et encore, les caméléons ou les quelque 12 000 variétés de plantes. Elle fait partie de la réserve naturelle de Lokobe, qui protège ce qui reste de la forêt tropicale humide qui couvrait autrefois toute l'île.

Nosy Be représente le mieux cette beauté variée. Nosy Manitra est l'autre nom, il signifie "île parfumée". Il existe de nombreux lacs vierges qui conservent intacts les étonnants parfums, à commencer par celui de la vanille. Madagascar est le premier producteur au monde avec une part de marché de quatre-vingts pour cent. Mais sur les pentes du Mont Passot, au centre de l'île, on trouve aussi des manguiers, des bananiers, des tamarins, des papayers et des tecks. Et puis, bien sûr, il y a les lémuriens, de jolis proto-peuplements qui n'existent qu'à Madagascar avec leurs yeux dorés et leurs poils épais. Il existe une soixantaine d'espèces. Du haut de la montagne, vous pouvez admirer de magnifiques couchers de soleil et toute la baie de Nosy Mantra ainsi que toutes les petites îles qui forment l'archipel.

La grande île est également appelée Ambariobe par les habitants de la région. C'est le point de départ pour un tour de l'archipel ou vers la côte ouest qui regorge de villages de pêcheurs. Nosy Be contient beaucoup d'âmes, dans la forêt dense parsemée de lacs volcaniques, une faune et une flore exceptionnelles. Et puis il y a la lumière : Nosy Be est aussi spécial que les couchers de soleil sur la mer. Pour toutes ces raisons, c'est une destination à recommander absolument pour les familles avec enfants, car la nature en est le protagoniste absolu et pour les petits c'est une présence capable de surprendre constamment.

Il va sans dire que même les plongeurs en apnée seront plus que satisfaits après une plongée dans ces eaux. Les fonds marins offrent une incroyable variété de faune marine. Les plages d'Ambatoloaca, Madirokely et Andilana, au nord de l'île, sont très suggestives. Nosy Be, d'origine volcanique, a une conformation différente du reste du continent africain et des autres îles de l'Océan Indien avec des vues vraiment uniques qui peuvent réserver à ceux qui décident de s'aventurer à l'intérieur des terres et de voir les onze lacs volcaniques peuplés de crocodiles.

La capitale s'appelle Hellville et cela ne signifie pas qu'elle est la ville de l'enfer. Le nom vient de l'amiral français Anne Chrétien Louis de Hell à l'époque du colonialisme. Avec plus de 30 000 habitants, c'est la plus grande ville de l'île. Entrer dans le Bazaar Be, le grand marché couvert, permet de connaître directement les habitudes des habitants. Il mélange les parfums des fruits, des légumes, des épices de toutes sortes, de la viande et du poisson. Vous pouvez trouver des sauces à la mangue vendues dans des bouteilles de boisson recyclées. La rue principale de la ville abrite des bâtiments de style colonial français et de nombreuses boutiques d'artisanat malgache. Très intéressant aussi le Lemuria Land, le parc privé où l'on trouve des lémuriens à tous les coins de rue.  On y trouve également une distillerie d'ylang-ylang. Pour un litre d'huile essentielle, vous avez besoin de 40 à 60 kilos de fleurs.

Nosy Sakatia

A peu de distance de Nosy Be, vous arriverez à l'île Orchid. Une magie faite de nombreux moments d'une beauté indescriptible. Comme la vue du plus haut sommet au coucher du soleil. Ou comme l'eau transparente des piscines naturelles sous la montagne sacrée, pleine de tortues géantes. Autre merveille : la nuit, on entend le bruit des baleines qui sautent dans la mer.

L'île est protégée comme réserve naturelle par le gouvernement malgache, elle a une configuration de collines d'origine volcanique, entre roches et sol fertile sur seulement six kilomètres de long et deux kilomètres de large. Elle abrite quelques centaines d'habitants dans trois villages (Antanabe, Ampasindava et Ampasimena).

Le jardin exotique contient des plants de café, du poivre, de la vanille, des cocotiers, des ananas, des bananes, des fruits à coque, des avocats, des noix de cajou, des mangues, des papayes, des goyaves, des eucalyptus, du raphia, du coton, des orchidées, du manioc. Sur la montagne sacrée, Ambohibe, vit le plus petit caméléon du monde, qui ne mesure qu'un centimètre de long.

Nosy Komba

Il s'agit d'une grande montagne couverte d'une épaisse forêt tropicale, semblable à une tortue géante entourée de roches volcaniques. Une montagne reposant sur la mer avec de nombreuses petites plages et une mer qui a les tonalités de l'émeraude. Il n'y a pas de routes mais seulement des chemins dans la forêt, la population vit comme autrefois dans des cabanes en bois et des feuilles de palmier, où les fruits poussent luxuriants et spontanément. La nature est généreuse et se nourrit sans aucun effort. La mer est également riche en poissons, avec une pollution zéro. Un écosystème parfait. Les habitants sont un peu plus de 5 000. Un des rares endroits au monde où l'on peut se permettre de ne rien avoir et de tout avoir en même temps, de vivre vraiment heureux. Le climat et la terre sont de précieux alliés. La mer est une réserve de poissons. Les gens vous regardent et vous sourient, les enfants ont un peu peur quand ils voient l'homme blanc et éclatent souvent en sanglots. Mais ensuite, vous les séduisez. 

La végétation ici regorge de lémuriens appelés macaques (du nom de maki maki). Ils ne sont pas agressifs mais seulement curieux, le mâle est d'un noir pur, la femelle a des poils plus bruns et des yeux entourés de blanc.

Il y a aussi le village de pêcheurs d'Ampangorina qui est un peu un paradis de l'artisanat avec des figures d'animaux ou de femmes sinueuses sculptées dans du bois de rose, du palissandre ou du teck. Quand vous débarquerez ici, vous serez accueillis par des palmiers, des nappes brodées et des enfants qui jouent sur la plage.

L'île offre également de merveilleuses excursions. Les plus courageux, capables de marcher pendant cinq ou six heures, peuvent s'aventurer sur les pentes d'Antaninaomby qui promet, une fois à son sommet, une vue à 360 degrés sur tout l'archipel ainsi que sur 300 kilomètres de côte malgache.

Nosy Iranja

Deux îles sœurs reliées par une longue bande de sable blanc aux nuances rosées, qui émerge à marée basse. Il s'agit de l'île de Nosy Iranja Be (la plus grande) et de Nosy Iranja Kely (la plus petite). C'est une réserve naturelle où nichent les tortues de mer et les crabes des cocotiers. Un véritable paradis qui met le visiteur face à un doute hammlétien : vaut-il mieux nager avec les tortues dans les eaux émeraude de la baie à l'ouest ou se reposer à l'ombre des palmiers sur la plage à l'est ? Quoi qu'il en soit, vous aurez l'impression de naviguer dans un rêve, surtout au clair de lune.

Mais selon la légende, les deux petites îles sont nées d'un sort qui a séparé à jamais deux jeunes amoureux. Une autre image évocatrice rapproche les contours des deux îles des silhouettes d'une mère et de son enfant, liés par une bande de sable.

Nosy Fanihy

Atoll plutôt qu'île, entouré de coraux. Une plage déserte, peuplée uniquement par une colonie de rares aigles pêcheurs. Les fonds marins des environs peuvent être parcourus en snorkling, notamment pour admirer les coraux à dents bleues qui frappent par leurs couleurs vives, ainsi qu'une population dense de poissons. Si vous voulez explorer la partie rocheuse de l'île, le long de la côte, vous pourrez admirer les récifs volcaniques aux formes inhabituelles et absolument suggestives. L'île est également fréquentée par des sternes, petits oiseaux semblables aux mouettes mais au plumage noir et gris.

On dit que c'est la véritable île de Robinson Crusoë, celle dont Daniel Defoe s'est inspiré pour raconter la mésaventure du plus célèbre naufrage de la littérature internationale. Une île qui a l'air exactement comme le décrit le livre qui a captivé des générations de lecteurs. Sauvage mais envoûtant. En fait, l'intrigue du roman dit que le navire sur lequel Robinson voyageait a coulé au large des côtes du Venezuela.

Après tout, à cette époque, de 1600 à 1800, ces eaux étaient très fréquentées par les commerçants européens et, malheureusement, pour la traite des esclaves amenés ici d'Afrique. Ce qui est certain, c'est que la population malgache considère comme sacrée la Nosy Famihy, reconnue comme la dernière demeure légendaire du roi Sakalava, souverain de Nosy Be. De plus, Fanihy signifie "renard volant", preuve de la présence de grandes chauves-souris sur l'île depuis l'Antiquité.

Nosy Tanikely

Les lémuriens représentent les gardiens de la forêt qui entoure le phare. Bien qu'en réalité, le plus grand trésor que vous aurez se trouve au fond de la mer. Le parc marin est protégé et les eaux qui l'entourent représentent une destination idéale pour les amateurs de plongée et de snorkeling : un aquarium naturel où l'on peut trouver des poissons variés et colorés, du clown, au napoléon, au papillon, au scorpion qui alternent avec des éponges et des anémones. La plage surplombe un magnifique lagon avec une plage blanche. D'ailleurs, la lumière est si forte qu'ici on peut voir la flore et la faune dans l'eau sans avoir besoin de porter un masque. Au cas où vous n'auriez jamais fait cela auparavant, c'est l'occasion rêvée, presque incontournable, de tenter une plongée.

Nosy Vorona

Un autre petit atoll corallien, de cinquante mètres sur cinquante, qui abrite une minuscule station balnéaire et un phare du XXe siècle toujours en activité. Elle est aussi appelée l'île aux oiseaux. Elle est immergée dans des eaux transparentes où nagent des poissons colorés en grande quantité. C'est l'endroit idéal pour se détendre au soleil, sous la brise venant de la mer et avec le bruit des vagues en arrière-plan. A partir d'ici, certaines excursions peuvent être organisées. Excellent point de départ pour se rendre à Nosy Komba et à la réserve naturelle de Lokobè. Ou pour une visite guidée à Hell-Ville, la ville la plus importante de l'archipel ainsi que la capitale de Nosy be.

Explorez Madagascar avec Costa Croisières

Les îles de l'archipel, avec toutes leurs merveilles inattendues et différentes, ne sont que l'apéritif à déguster sur la route de Madagascar. L'île principale peut vous offrir beaucoup plus : beauté et histoire, traditions et magie mystérieuse. Ce seront des souvenirs inestimables. Et quand vous sentirez l'odeur de la vanille, vous repenserez à ce merveilleux voyage avec Costa Croisières. Allez, on y va !

Choisissez votre prochaine croisière