Les Seychelles sont l’une des destinations les plus prisées des touristes du monde entier. Les raisons sont faciles à comprendre : elles bénéficient d’un climat chaud toute l’année (mais jamais excessif), et sont un véritable paradis, situé loin de tout, où la nature est primordiale et protégée par l’engagement de ce pays qui a choisi la voie du tourisme responsable et la protection de la biodiversité. Les nombreuses îles de l’archipel sont divisées en fonction de leur géographie. Vous aurez le choix entre celles engranit (comme les plus grandes et plus célèbres Mahé, Praslin et La Digue) et celles coralliennes (plus petites et plus éloignées de Mahé). Ici, la plupart des plages sont sauvages et intactes, et sont l’idéal pour tous ceux qui veulent s’échapper et vraiment se détendre.

Les 115 îles de l’archipel sont situées dans l’océan Indien, à environ 1500 km de l’Afrique de l’Est, au-dessus de Madagascar. Elles ont d’abord été peuplées par des navigateurs malaisiens et arabes à partir de 300 av. J.-C., qui y négociaient les précieuses noix de coco des palmiers des îles. En 1502, elles furent découvertes par les Européens avec l’expédition de Vasco de Gama et ont d’abord subi la domination française, puis celle britannique, qui ont toutes les deux laissé les traces de la culture du Vieux Continent. Aujourd’hui, les Seychelles comptent trois langues (anglais, français et créole) et développent la fascinante culture créole, un croisement entre l’Orient et l’Occident qui se traduit par un accueil aimable, un artisanat typique et une gastronomie savoureuse et épicée.

Les Seychelles possèdent quelques-unes des plages les plus belles et photographiées du monde, de Beau Vallon et Baie Ternay de la région de Mahé à celles du Parc Marin de Sainte Anne, en passant par l’île de Praslin et à ses voisines La Digue, Saint-Pierre et Curieuse. L’intérieur des îles réserve des panoramas spectaculaires, comme celui de la Vallée de Mai, à Praslin, inscrite au patrimoine de l’Unesco pour son étendue de cocotiers de mer.

Les Croisières Costa vous emmènent explorer l’archipel des Seychelles et vous invitent à les admirer directement depuis la mer. Une expérience unique, qui offre également la possibilité de faire des excursions sur certaines îles et plages pour passer des moments inoubliables dans ce paradis naturel. Voici 15 les étapes à ne surtout pas manquer:

  • Île de Mahé
  • Victoria
  • Jardin botanique
  • Sans Souci Road et Mission Lodge
  • Parc marin de Baie Ternay
  • Jardin du Roi
  • Parc marin Sainte-Anne
  • Eden Island
  • Domaine de Val des Près
  • Île de Praslin
  • Parc Naturel Fond Ferdinand
  • Vallée de Mai
  • La Digue
  • Île de Saint Pierre
  • Île de Curieuse

Île de Mahé

Mahé est l’l’île principale des Seychelles. Elle abrite la capitale Victoria et est le centre névralgique de tout le territoire. L’île est divisée en 4 zones : Greater Victoria, Mahé Nord, Ouest et Est. Elle s’étend sur une superficie de 145 kilomètres carrés et est principalement formée de granit. On y trouve l’aéroport international, le port le plus important du pays et la plus haute montagne, le Morne Seychellois (de 905 mètres). Mahé est un lieu stratégique pour explorer les Seychelles, point de départ des excursions en bateaux et des vols en direction des îles les plus éloignées.

 

On vient bien sûr à Mahé pour ses plages, dont trois sont particulièrement belles et aimées. Beau Vallon est sans doute la plus célèbre et fréquentée de l’île. Cette longue et large plage au sable blanc et doux est bordée d’arbres qui offrent une ombre naturelle quand le soleil est trop fort. Elle est idéale pour nager et pratiquer des sports nautiques, tels que le SUP, la plongée, le surf, le kayak, mais aussi des jeux de balles comme le beach-volley. Elle abrite également un marché animé tous les mercredis.

 

Anse Intendance est une baie sauvage située au Sud de Mahé. Le littoral s’étend en forme de croissant, le sable est fin et la mer est turquoise. Ce lieu est particulièrement apprécié des amateurs de voile et des surfeurs car les vagues y sont souvent hautes et puissantes.

 

Non loin de Anse Intendance vous trouverez la plage Anse Takamaka, à l’extrémité sud-ouest de l’île, entre des rochers de granit, un sable clair et des collines verdoyantes. C’est l’endroit idéal pour passer une journée de détente, à l’ombre des arbres, pour observer le fond marin qui descend lentement et manger dans le restaurant qui se trouve à l’une de ses extrémités, idéal pour faire une pause entre une baignade et une autre. Les couchers de soleil qui se terminent en plein dans l’océan sont d’une rare beauté.

 

Si vous souhaitez changer de paysage et vous éloigner des belles plages, vous pouvez faire un tour au Jardin botanique et au Jardin du Roi et entrer dans le monde des épices et de la jungle tropicale. Vous pouvez aussi vous rendre à Sans Souci Road et faire un trek à travers la forêt, pour atteindre Mission Lodge et profiter de l’une des plus belles vues qui donnent sur les îles.

Victoria

La capitale de la République des Seychelles est Victoria, une ville d’environ 10.000 habitants (plus de 24.000 si l’on considère les environs) qui vit du tourisme et de l’exportation de produits naturels. Elle est située sur la côte nord-est, la plus urbanisée de l’île, entre la mer et des pentes raides. Elle a été fondée par les colons Français en 1778, puis elle est passée aux mains des Britanniques au XIXe siècle et a été baptisée de son nom actuel en l’honneur de la reine de l’Empire britannique.

 

Victoria n’est pas une capitale chaotique et polluée : c’est une ville verte et harmonieuse, avec peu de circulation et très accueillante, grâce à la gentillesse proverbiale des habitants des Seychelles. Le centre se compose de maisons en bois et en pierre du XXe siècle, avec des façades, des volets et des balustrades colorés, disposés le long de routes courbées et sinueuses qui serpentent à travers les pentes. En vous y promenant, vous pourrez profiter des parfums d’épices des plats créoles.

 

L’endroit le plus important de la ville est la zone de la Tour d’horloge (la réplique d’une tour d’horloge de Londres, appelée "Lorioz" et symbole des Seychelles), où se trouvent les bureaux des institutions nationales, la cathédrale, le palais de justice, le Musée national d’histoire naturelle et le centre d’information touristique. Le Clarke Market, s’y tient tous les jours et vaut le détour pour comprendre comment fonctionne l’économie des Seychelles. C’est ici que les locaux viennent exposer et vendre les produits des îles, et en particulier de la vanille, des noix et de l’huile coco, du savon, du thon et de la cannelle qui sont les matières premières les plus importantes et exportées de l’archipel.

Jardin botanique

Le Jardin Botanique (ou National Botanical Garden) est un monument national des Seychelles. Il est situé à Victoria, le long de Mont Fleuri Road, à 10 minutes du centre, et permet de découvrir l’histoire et la beauté de ces îles.

 

Le jardin botanique, qui s’étend sur 20.000 mètres carrés de superficie, a été fondé en 1901 dans le but de cultiver des plantes utiles à l’agriculture et à l’économie, comme l’arbre à pain, le palmier à huile, le palmier de noix de coco, les plantes de café, la cannelle, le cacao, la vanille et d’autres épices. En 1980, tout a changé : l’économie des Seychelles s’oriente en effet vers le tourisme et le jardin s’ouvre au public, pour pour montrer aux visiteurs la culture des espèces endémiques, depuis toujours partie intégrante de la vie des îles.

 

Une fois à l’intérieur, vous pourrez vous balader le long des sentiers d’asphalte qui serpentent le Jardin Botanique, et admirer les orchidées locales et les cinq espèces de palmiers rares qui ne poussent qu’aux Seychelles. Sans oublier les cocotier de mer ou les palmiers de noix de coco qui génèrent les plus grands fruits du monde.

 

Immergé parmi les cours d’eau et le chant des oiseaux, vous pourrez chercher la colonie des tortues géantes d’Aldabra (dont certaines ont plus de 150 ans) et des chauves-souris frugivores, suspendues sur les arbres.

Sans Souci Road et Mission Lodge

Juste au Sud de Victoria se trouve la célèbre route de Mahé : la Sans Souci Road. Cette route panoramique et sinueuse monte jusqu’au parc national du Morne Seychellois, et mène au cœur de la garrigue tropicale des Seychelles, dans une zone de 40 km carrés qui représente 20% du territoire national.

 

De l’autre côté de cette route, dans le parc, vous pourrez profiter de belles randonnées, comme celles du sentier Copolia et du sentier Casse Dent. Les plus entraînés pourront s’essayer au sentier du Morne Blanc, un sentier pour randonneurs expérimentés qui part de la plantation de thé et mène au point le plus élevé des Seychelles, le Morne Seychellois (905 mètres), avec de magnifiques vues panoramiques.

 

A peu près à mi-chemin de Sans Souci Road, vous trouverez les ruines du site de Venn's Town. Cette ancien siège de la Société des Missionnaires a été construit en 1875 par l’organisation ecclésiastique de la London Missionary Society et a été utilisé comme école pour les enfants d’esclaves libérés. Aujourd’hui, c’est un lieu qui accueille les touristes et l’un des plus célèbres belvédères des Seychelles. Assis, une tasse de thé épicé à la main, comme le fit la reine Élisabeth II en 1972, vous pourrez profiter d’une vue panoramique et fascinante des reliefs de la partie Sud de Mahé.

Parc marin de Baie Ternay

La pointe nord-ouest de l’île de Mahé est un paradis que les autorités ont décidé à juste titre de protéger en créant une réserve, le Parc national marin de Baie Ternay. C’est l’un des plus beaux endroits de Mahé, mais également de toutes les Seychelles, une baie aux eaux turquoises encadrées par une végétation tropicale.

 

Bien qu’il existe une route qui parte du Sud, la meilleure façon de s’y rendre est de prendre un bateau, car la route est souvent fermée. La plage est donc asez peu fréquentée et est surtout appréciée des amateurs de voile et des curieux qui y viennent pour la découvrir. Le rivage est une grande étendue de sable blanc et fin, où vous pourrez passer une journée de détente et faire de la plongée.

 

En plus de la plus grande baie de Cap Ternay, le parc marin national de la baie Ternay, s’étend vers le Nord et donne sur d’autres criques vierges telles que l’Anse du Riz et labaie aux Chagrins, plus petite et plus intime.

Jardin du Roi

Le Jardin du Roi Spice Garden est un parc-jardin de 25 hectares, situé dans le Sud de l’île de Mahé. Il s’inspire des jardins du XVIIIe siècle et a été conçu par les colons Français pour promouvoir le commerce des épices dans leurs colonies. Il offre la possibilité de vivre une journée dans une plantation typique des Seychelles et d’admirer des plantes rares tout en s’informant et s’enivrant des parfums desépices.

 

La meilleure façon de profiter du jardin est de se promener le long des sentiers naturels pour ensuite profiter du charmant restaurant du domaine et déguster la délicieuse cuisine créole aux saveurs de cannelle, de vanille, de clous de girofle et de muscade.

Parc marin Sainte-Anne

Le parc national marin Sainte-Anne est une aire protégée, située au nord-est de Mahé, à quelques kilomètres de l’île, et est rapidement accessible par bateau. Il s’agit de la plus ancienne réserve marine protégée des Seychelles et doit son nom à l’une de ses îles. En plus de Sainte-Anne, le parc marin comprend plusieurs tronçons du récif corallien et les îles de Moyenne, Cerf, Round, Long Island et l’Île Cachée. Ce sont les Îles intérieures d’origine volcanique, qui se sont solidifiées dans le granit au cours des millénaires.

 

Le parc national marin de Sainte-Anne résume parfaitement l’attention croissante des Seychelles portée à l’égard de l’environnement et du tourisme responsable. Il protège une zone où il était autrefois permis de détruire le corail pour bâtir des maisons, de chasser la tortue de mer ou de pratiquer une pêche sans réglementation. Le but de la réserve est donc de protéger la biodiversité marine et a mis en place des points consacrés à la plongée et au snorkeling.

 

Le parc bénéficie d’une grande richesse et d’une faune extraordinaire. Vous pourrez apercevoir des aigles de mer, des poissons-aiguilles, des tortues de mer, des marsouins et des petits cétacés. Le récif corallien est vivant, en pleine santé et coloré.

Eden Island

En descendant de Victoria par le sud-est, le long de l’ancienne route côtière, vous arrivez à Eden Island, une île artificielle créée dans les années 1990 et qui abrite un complexe résidentiel. Eden Island semble aussi plate que les Maldives et ressemble à la célèbre Palme de Dubaï, mais est plus petite (ce n’est d’ailleurs pas un hasard si elle a été financée par un fonds de Dubaï). Le complexe occupe 56 hectares. Lîle est reliée à Mahé par un pont et comprend un grand port pour les yachts.

 

Eden Island dispose de nombreux restaurants, bars et boutiques en plus de structures d'accueil exclusives, avec des plages privées, accessibles par les canaux. En face, vous apercevrez Cerf, une petite île de granit qui fait partie du parc marin de Sainte Anne et où vous trouverez un environnement luxuriant et protégé : une oasis idéale pour se détendre.

Domaine de Val des Prés

Mahé est riche en éléments culturels qui illustrent les traditions, les us et coutumes, l’art, le passé et le présent des Seychelles. Le Domaine de Val des Prés fait partie du « patrimwann », un terme qui regroupe les attractions qui témoignent de l’héritage créole de l’archipel. Le mot « patrimwann » appartient précisément à la langue créole et signifie "« sentier du patrimoine »". Il a été choisi pour désigner quatre lieux qui racontent cette importante composante culturelle : le Lenstiti Kreol (Institut créole), La Bastille, l’Ecomusée La Plaine St.André et le Domaine de Val des Prés, le village des artisans.

 

Ce site vaut la peine d’être visité pour approfondir les points de vue sur la vie du peuple des Seychelles. Vous pourrez voir de près les objets d’art local, d’artisanat et la gastronomie dans la maison coloniale typique de Grann Kaz (datant de 1870), dans les douze laboratoires où les produits locaux sont travaillés et vendus, et dans la Maison de Coco, une maison construite à partir de matériaux à base de noix de coco et où vous pourrez acheter des souvenirs fabriqués avec les fruits des palmiers.

Île de Praslin

Située à environ 36 km au Nord de Mahé, l’île de Praslin se distingue dans l’océan. C’est la deuxième plus grande des Seychelles pour sa superficie et l’une des plus visitées, grâce à son climat toujours chaud (il n’existe pas de véritable saison des pluies), à ses vents appréciés des surfeurs et des amateurs de voile, et enfin à ses restaurants où venir profiter des spécialités créoles. On y arrive avec un vol au départ de Mahé de 15 minutes, ou à bord d’un catamaran pour un trajet de 45 minutes. Le village principal est Baie Sainte Anne, où se trouvent les services essentiels.

 

Praslin est également connue sous le nom de "l’île aux palmiers" (il s’agit en effet de son nom d’origine), à cause de la présence d’un grand nombre de ces arbres sur son territoire. Elle regorge de palmiers de noix de coco, parmi lesquels se distinguent les 1400 spécimens de cocotiers de mer, qui produisent les plus grandes noix du monde.

 

Pour la plupart recouverte de nature tropicale sauvage, l’île est idéale pour ceux qui aiment explorer. La chaîne montagneuse de la Vallée de Mai se dresse sur une base de granit et traverse l’île d’Est en Ouest, telle une colonne vertébrale. On se promène alors dans une végétation luxuriante qui alterne avec des crêtes de roche façonnées par les vagues et le vent.

 

La mer et les plages de Praslin se caractérisent par leur beauté, propre à l’ensemble des Seychelles. Se promener et se baigner dans des baies comme celles de Anse Lazio, Anse La Farine, Anse Volbert et Anse Georgette devrait être vécu au moins une fois dans une vie. Anse Lazio est l’une des plages les plus photographiées au monde. Cette longue et large bande de sable blanc fermée aux extrémités par de spectaculaires massifs de granite est bordée d’eaux turquoises et abrite une forêt dense de palmiers et d’arbres takamaka.

Réserve naturelle de Fond Ferdinand

Sur l’île de Praslin, en plus de la Vallée de Mai, n’hésitez pas à visiter la réserve naturelle de Fond Ferdinand. Ce parc protégé a ouvert en 2013 et n’est pas encore très connu. Les touristes sont encore peu nombreux et une excursion devient un moment inoubliable.

 

Le point de départ pour une visite de la réserve est Anse Marie-Louise, accessible en bus ou en voiture le long d’une route qui serpente dans des virages étroits. Pour une visite guidée, il vaut mieux réserver pour le matin. Les randonnées s’étendent sur les 122 hectares de la zone, qui abritent une grande richesse d’espèces végétales et animales endémiques de l’île, dont certains cocotiers de mer.

 

Après une promenade de deux heures, vous arriverez au belvédère qui offre une belle vue sur Praslin et les autres îles intérieures des Seychelles : d’un côté Curieuse, Sister, Coco, Round Island, Félicité La Digue, et de l’autre, Frégate, Mahé et Silhouette Island.

Vallée de Mai

La Vallée de Mai est le fleuron de la superbe Praslin. Il s’agit d’une petite chaîne montagneuse de granit qui s’étend d’une extrémité de l’île à l’autre. Peu de gens savent qu’elle a été déclarée site du patrimoine mondial de l’Unesco, mais une fois que vous serez sur les lieux, vous comprenez immédiatement pourquoi. C’est l’un des deux seuls endroits au monde (l’autre est l’île très proche de Curieuse) où pousse spontanément le rare cocotier de mer qui produit un fruit appelé coco de mer, une énorme noix de coco, qui peut peser jusqu’à 25 kg et dont la forme en cœur le rend très particulier (certains disent il a la forme de hanches féminines).

 

La Vallée est entièrement à explorer, et pas seulement pour ses palmiers de noix de coco. Trois sentiers de différentes longueurs permettent d’observer d’autres espèces végétales rares, mais il y a aussi des ruisseaux peuplés de crabes et de crevettes géantes, des forêts d’orchidées, de cèdres, d’ananas, d’acacias, de bambou, de mangues et de bananes qui abritent les très rares perroquets noirs, des colibris et des caméléons. Une jungle immaculée qui transporte dans un monde préhistorique, où la nature est souveraine.

La Digue

L’île de La Digue est située au large de Praslin, à 6 km au sud-est et à 43 km au nord-est de Mahé. Le nom dérive du navire de l’explorateur Français Marc-Joseph Marion du Fresne qui débarqua en 1768. Mais elle est également appelée l’île Rouge en raison de son vaste récif corallien qui se trouve juste en face, en direction de Praslin. Il n’y a pas de barrière de l’autre côté de l’île.

 

Il n’y a pas de pistes d’atterrissage pour les vols de ligne à La Digue, mais on peut y arriver par hélicoptère ou en bateau. Il est vraiment conseillé d’y aller, même pour quelques heures, car La Digue est un véritable paradis, idéal pour ceux qui souhaitent s’immerger dans la beauté pure.

 

La Digue est la quatrième île des Seychelles pour sa superficie, mais reste cependant de taille réduite. Sur le côté Ouest vous trouverez les villes de La Passe et La Réunion, le reste est recouvert de végétation et abrite des plages dignes des conte de fées, avec leurs piscines naturelles. Pour une expérience de rêve, vous pouvez dormir dans des maisons d’hôtes cachées parmi les arbres et lesrochers de granit, les formations typiques de l’île qui l’ont rendue célèbre.

 

Parmi les plus belles plages à visiter, il y a sans aucun doute Anse Source D’Argent, où la mer cristalline, les rochers de granit polis et les palmiers de noix de coco dessinent un panorama que vous ne voudrez plus quitter. Faites également un saut à la plage Anse Bonnet Carré, au Sud de l’île, où les eaux sont calmes et peu profondes, propices à la plongée. Anse Cocos se trouve sur la côte Est, avec une belle baie abritée. Dans le village de La Réunion, vous pourrez profiter de la Veuve Reserve, un petit parc où vous pourrez observer les animaux sauvages de l’archipel.

 

De La Digue, vous pourrez prendre un bateau pour arriver à l’île de Félicité, un petit bijou, pour la plupart plate, et parfaite pour des excursions en pleine nature. Vous pourrez l’explorer en une demi-journée et admirer ses palmiers de noix de coco. Elle est tellement belle que de nombreuses célébrités y ont élu domicile pour passer des moments de détente absolue.

L’île se Saint-Pierre

Saint-Pierre est un îlot de granit totalement inhabité et apprécié des amateurs de plongée. Il se trouve au Nord de Praslin, en face de la plage de Anse Volbert dans la baie de Côte d’Or. Plusieurs excursions en bateau s’arrêtent à Saint-Pierre et il vaut la peine de se baigner dans ses eaux transparentes et de vivre la sensation de se retrouver au bout du monde.

 

Saint-Pierre est petite et s’étend sur seulement 5 kilomètres carrés de roches qui émergent de la mer pointillée de palmiers, une image typique des Seychelles. Vous pourrez venir nager dans des eaux incroyablement claires, faire de la voile, de la plongée ou du snorkeling. Le fond marin peu profond et régulier est proche du récif corallien qui abrite de nombreux poissons colorés. Vous pourrez également observer quelques tortues de mer. Des oiseaux rares, comme le phaéton à bec jaune qui y ont fait leur nid.

 

Saint-Pierre fait partie de l’aire marine protégée duParc national marin de Curieuse, c’est donc un paradis au paradis.

L’île de Curieuse

L’île de Curieuse est une petite île située juste au Nord de Praslin. De 1829 à 1965, elle servait de centre de déportation pour les malades de la lèpre. Aujourd’hui, le cimetière et la maison du médecin sont un monument national (et accueillent un centre pour les visiteurs). Elle est presque inhabitée et ne dispose d’aucun hôtels. On ne peut donc la visiter que par des excursions en bateau depuis Praslin. Elle attire de nombreux visiteurs car près de 300 tortues géantes y vivent et il est très facile de les rencontrer tout en se balandant.

 

En parcourant les sentiers qui traversent l’île, vous plongerez dans une végétation captivante, composée de mangroves et de cocotiers de mer. C’est l’un des deux seuls endroits au monde où ils poussent spontanément, avec la Vallée de Mai à Praslin. Les grands takamaka créent des abris ombragés et différentes espèces d’oiseaux rares et autres animaux complètent le panorama de Curieuse, qui offre également des plages pittoresques et considérées parmi les plus belles des Seychelles.

 

Les eaux sont riches en faune marine et strictement protégées par le Centre des Seychelles pour la technologie marine - National Parks Authority. Les amateurs de plongée pourront enfiler leur combinaison et leur masque et s’immerger pour admirer le "jardin de corail" (Pointe Rouge) au large de la côte Est, qui regorge de poissons.

Partez explorer Seychelles avec Costa Croisières

 

Les Seychelles sont l’un des meilleurs choix si vous êtes à la recherche d’une destination idéale pour vous détendre en profitant d’une nature tropicale et de plages de rêve. Une mer turquoise, du sable blanc, des palmiers et une végétation verdoyante, un voyage de rêve, queCosta fait devenir réalité avec ses croisières riches en excursions dans quelques-unes des plus belles plages du monde.

Choisissez votre prochaine destination