L’île de Capri est l’une des plus pittoresques et fréquentées de la région de Campanie, en Italie. La beauté incomparable de ses paysages naturelles est saisissable grâce à nombreux parcours à pied. Le visiteur aura la possibilité de bénéficier de vues uniques sur la baie de Naples et sur la mer Méditerranée. 

Capri est appelée également « île des sirènes », en étant liée au mythe d’Ulysse : selon les récits de l’Odyssée, elles attirent les navigateurs avec leur chant depuis les rochers. En tant que destination de villégiature depuis l’époque grecque et romaine, les empereurs Auguste et Tibère y font construire plusieurs demeures majestueuses, parmi lesquelles villa Jovis. 

Avec ses dix-sept kilomètres de côte, elle est baignée par des eaux limpides et non contaminée, riches en faune marine. L’île est connue aussi pour les Faraglioni, trois éperons d’érosion émergeant de la mer, à sud-est. Son altitude culmine à l’ouest, au mont Solaro, avec ses 589 mètres, et au mont Tibère, 334 mètres.

Capri n’est pas d’origine volcanique mais sédimentaire, contrairement aux autres îles qui constituent l’archipel de Naples. En effet, elle est formée de terrains de nature calcaire, comme la péninsule de Sorrente, en face d’elle. 

Cet article invite le lecteur à découvrir onze itinéraires de randonnée d’exception sur l’Île de Capri, à travers lesquels jouir de la magnificence, diversité et variété du patrimoine historique, naturel et marine que le territoire offre :

En profitant d’une des croisières proposées par Costa, ainsi que des excursions organisées, les visiteurs auront la chance de visiter l’« l’île des sirènes », la belle Capri.

Le sentier de la Migliera

Le sentier de la Migliera est l’idéale pour admirer la beauté sauvage de l’île, en échappant des destinations du tourisme de masse. Le parcours commence de Piazza della Pace à Anacapri et s’étend pour deux kilomètres, à la découverte de champs cultivés et anciens vignobles. L’alternance entre cultures, forets et vue panoramiques sur l’infini termine au Belvedere del Tuono, une terrasse qui donne sur la mer ouverte et sur le Phare de la Pointe Carena. Juste avant le Belvedere, en face du Restaurant chez Gelsomina, il vaut la peine faire un détour au silencieux Parc Philosophique, où sont disséminés des aphorismes de philosophes occidentaux et orientales. En poursuivant, il sera possible de rejoindre un autre Belvedere, depuis lequel les Faraglioni de Capri sont visibles.

Le chemin des Forts

La Via dei Fortini est un sentier qui parcourt la côte occidentale de l’île, reliant la Grotte Azzurra au Phare de la Pointe Carena. Il lie les quatre fortins de Capri : celui d’Orrico, de Mesola, de Pino et de Cannone. Ces bases militaires sont construites par les anglais en 1806, et successivement développées par les français suite à la prise de Capri, qui a eu lieu à Orrico en octobre 1808. Avec le Fortino del Tomboisiello et les deux tours de Damecuta et de la Guardia, ces forts constituaient le système de défense de l’île. Ce chemin est une randonnée spectaculaire, suspendue entre la mer, les rochers et le maquis méditerranéen, avec ses espèces typiques de flore et faune. Pour explorer entièrement l’itinéraire, au moins trois heures de promenade sont nécessaires.

Mont Solaro

Le Mont Solaro est le plus haut sommet de Capri. Le visiteur peut jouir d’une vue exceptionnelle sur l’île même, la côte amalfitaine avec le Vésuve et Ischia. Le promontoire est accessible et à pied – une heure et demie de chemin environ – et par télésiège. En parcourant le sentier, il est possible d’observer une grande variété de végétation. Une fois arrivés à destination, on peut visiter l’église Eremo di Santa Maria à Cetrella, alors que sur le versant nord-est on voit le Château Barbarossa, qui a été transformé en station de recherche ornithologique. Le mont est aussi appelé « Acchiappanuvole », attrape-nuages, comme, surtout à l’aube, le choc thermique entre la mer et les rochers est accentué et donc des vapeurs l’entourent à former une couronne.

Le sentier de Tragara

Ce parcours est riche en étapes naturelles, mais aussi historiques. Pour arriver à destination, Pointe Tragara, le sentier commence en rue Cercola, dans la ville de Capri. Elle est embellie par des palmiers, des eucalyptus et des cyprès, et longe plusieurs villas historiques. Entre autres, Villa Capricorno, bâtie en 1890, de style arabe et néoclassique ; Villa Discopoli, édifiée en 1880, avec une architecture rappelant les mosquées, elle a hébergé des figures illustres du monde occidental, telles que la reine Marguerite de Savoie et le poète Rainer Maria Rilke. De même, Villa Lo Studio est visible : elle a été la demeure de l’un des maires de Capri, Edwin Cerio, où il a accueilli Simone de Beauvoir, Sartre et Neruda. Après Villa Tragara et Villa Lo Smeraldo, le Belvedere de la pointe Tragara permet d’admirer la mer de Capri et les Faraglioni, les gardiens de Capri, en toute leur beauté.

Mont Tibère et l’Escalier Phénicien

En suivant la rue Tibère, on rejoint le mont Tibère, le deuxième de l’île pour altitude, après le mont Solaro. Situé à l’ouest, sur son sommet s’élève Villa Jovis, occupant une position stratégique : au même temps, elle était la maison de l’empereur et la siège du gouvernement de Rome entre 26 et 37 ap. J. C. Villa Jovis est l’une des douze villas construites par volonté de Tibère, en époque romaine. Elle bénéficie d’une vue magnifique sur les îles d’Ischia et Procida, le golfe de Naples et Sorrente. L’Escalier Phénicien est un ancien escalier en pierre, point de connexion entre le port de Marina Grande et la ville d’Anacapri. Jusqu’à 1877, il était le seul moyen pour rejoindre Anacapri à pied. En dépit de son nom, il est voulu par des colons grecs vers les siècles VIIe et VIe av. J. C. Formé par 921 marchent, il fait 1,7 kilomètres de long.

Les Jardins d’Auguste et Via Krupp

Les Jardins, consacrés à l’empereur Auguste, offrent un panorama incroyable. Ils sont constitués par plusieurs terrasses fleuries qui donnent sur les Faraglioni d’un côté, et sur la Baie de Marina Piccola et Via Krupp de l’autre. La rue Krupp tire son nom de l’industriel Friedrich Alfred Krupp, qui au début de 1900, la commande pour accéder plus rapidement de la mer à sa suite, au Grand Hotel Quisisana. En coupant les rochers, la Via Krupp possède un dénivelé de cent mètres à peu près et elle est considérée l’une des plus spectaculaires du monde. Avec ses virages très étroits, elle est réouverte au public en 2008, après une restauration durée trente ans. Elle est accessible de la Via Matteotti, à Capri. Les Jardins d’Auguste et le monastère des Chartreux se trouvent en haut de la route. 

Arc naturel

L’arc naturel est une œuvre d’art naturelle. Située dans la zone sud-est de Capri, il se configure comme une formation calcaire. Il doit son nom à sa forme unique, issue des érosions et des intempéries. Le rocher mesure 18 mètres d’hauteur et 12 de largesse. Le site est accessible exclusivement à pied, depuis la ville de Capri, ce qui contribue à le rendre une destination spéciale et poétique. Il est rejoignable à travers différents parcours, dont le plus court traverse via Matermania et via de l’Arco Naturale. Positionné juste au bord de la mer, de son ouverture semi-circulaire il est possible de bénéficier d’une vue sans égal sur Pointe Campanella, la côte amalfitaine et l’archipel des Galli

Punta Cannone

Le nom Cannone vient de de la présence d’un canon de défense sur la Pointe même, placé par les français en 1808. Comme au début du XXe siècles c’était l’un des endroits préférés par les peintres allemands pour élaborer leurs œuvres, elle est également connue comme « Piazzetta degli artisti », petite place des artistes. Le chemin vers la Pointe commence de la zone de Sainte Thérèse : ici se trouvait un grand monastère, dont l’église du Sant Sauveur et le cloitre du Couvent des thérésiennes en fournissent un témoignage vivant. Le court sentier – vingt minutes à pied environ – qui mène à la Pointe bénéficie d’un panorama sur le centre de Capri et le Belvedere offre une belle vue des Jardins d’Auguste, Via Krupp, les Faraglioni, Tragara et aussi Marina Piccola avec son port. 

Le visiteur pourra rejoindre la Pointe Cannone grâce aux excursions organisées par Costa sur l’île de Capri.

Découvre la mer Méditerranée avec Costa Croisières

Les croisières et les excursions mises en place par Costa permettent de visiter les destinations et de profiter des attractions décrites ci-dessus. Si vous êtes à la recherche d’une vacance pour vous éloigner de la routine et visiter les plus beaux lieux de Capri, il ne vous reste qu’à réserver une croisière avec Costa.