Surnommée « l’île aux fleurs », l'île de la Martinique est située au cœur de l'archipel des Petites Antilles, dans la mer des Caraïbes. A l’occasion de son quatrième voyage vers les Indes, en juin 1502, Christophe Colomb est le premier navigateur européen à y poser pied.

Concentré de merveilles, la Martinique est d'origine volcanique. La montagne Pelée, avec ses 1397 mètres d’altitude, constitue le seul volcan actif présente. Ici, la nature est luxuriante et les randonnées à la découverte du paysage sont nombreuses.

Localisée dans la partie septentrionale de l'île, la montagne Pelée est le point culminant de la Martinique et est connu pour son éruption de 1902 qui a détruit la ville de Saint-Pierre, érigée au pied du promontoire, en faisant presque 30 000 victimes. Le volcan pourrait tirer son nom de l’aspect dénudé de son sommet lors de la colonisation de la Martinique en 1635-36 : la première colonie fondée est celle de Saint-Pierre.  

Le climat tropical qui caractérise l'île présente deux saisons principales : celle humide et de pluie, de juillet à novembre, et celle sèche, de janvier à avril. La meilleure période pour s’y rendre est donc cette dernière : ainsi, vous pourrez profiter des sentiers sur la montagne Pelée pour admirer la beauté du paysage martiniquais !

Voilà tout ce qu’il faut savoir :

Où se trouve le volcan de la montagne Pelée

La montagne Pelée est située dans le Nord de la Martinique. Au cœur du territoire de la commune de Saint-Pierre, elle mesure 1397 mètres d’altitude et constitue donc le point culminant de l’île. 

La Pelée occupe une superficie de 120 kilomètres carrés et son diamètre varie de onze à quinze kilomètres.

Ils existent plusieurs sentiers pour rejoindre le sommet de la montagne : vous pourrez partir à pied du Prêcheur (Sentier de la Grande Savane), de Grand Rivière, de Macouba ou directement du refuge sur les hauteurs du Morne Rouge, à 820 mètres d'altitude, en parcourant le Sentier de l'Aileron. 

Ce dernier itinéraire est le plus court et son point de départ est le parking de l’Aileron, ce qui le rend idéal si vous décidez de vous déplacer en voiture.

Saint Pierre et son histoire

Saint-Pierre est une commune du département d’outre-mer de la Martinique. La ville a été fondée en 1635 par le flibustier Pierre Belain d’Esnambuc et c’était la première colonie française sur l'île. 

Capitale de la Martinique de 1635 à 1902, elle est détruite à cause de l’éruption de la montagne Pelée, le 8 mai 1902, faisant presque 30 000 victimes.

Avant le désastre, Saint-Pierre était surnommée « la Paris des Indes Occidentales » pour son élégance et beauté. Ensuite, la capitale est devenue Fort-de-France, située au long de la côte caribéenne et au pied de l’imposante montagne. 

Dans les quartiers du centre-ville demeurent les signes du tragique événement : entre autres, les ruines de l’église du Fort, la maison coloniale de la santé et l’ancien théâtre.

Géologie et activité du volcan

La montagne Pelée est le seul volcan actif de la Martinique. Il s’agit d’un stratovolcan couvrant une superficie de 120 kilomètres carrés et culminant à 1397 mètres, où un dôme de lave s’élève en son centre sommital. 

Sur ses flancs, sept communes s’y sont développées : Le Prêcheur, Saint-Pierre, Macouba, le Morne-Rouge, Grande-Rivière, Ajoupa-Bouillon et Basse-Pointe.

Le volcan est constitué de trois édifices magmatiques – ancien, intermédiaire et récent – composés par les produits éjectés par les différentes éruptions.

Le dynamisme volcanique qui caractérise le volcan est formé par des éruptions, de type explosif, qui sont rares mais assez brutales à cause de la forte concentration de silice à l'intérieur de la lave. Lors d’une éruption du volcan, l’éjection des gaz provoque des nuées ardentes.

Flore et faune

En présentant des différences considérables d'altitude, la végétation péléenne se développe sur plusieurs niveaux. Elle prend racine sur un sol de nature volcanique et donc fertile, ce qui la rend très florissante.  Près du bord de la mer, la faune est relativement sèche, avec des prairies, des champs de bananiers et des forêts isolées de petite taille.

Sur les autres versants, plus sauvages, on observe une végétation plus riche et composée de grands arbres. Une fois passée une certaine altitude, les grands arbres laissent la place aux fougères et autres plantes de haute montagne.

En ce qui concerne la faune, sur la montagne vit une grande diversité d’animaux, surtout de volatiles. Les chercheurs ont identifié vingt-six espèces d’oiseaux, dont neuf sont endémiques des Petites ou des Grandes Antilles et une est strictement martiniquaise : l’Oriole de Martinique.

Planifiez votre randonnée au volcan de la Martinique

Si vous aimez la randonnée, profitez des sentiers sur la montagne Pelée. En grimpant le volcan, vous découvrirez un panorama incroyable. Les quatre chemins vous permettront d’avoir quatre vues du paysage, puisqu’ils traversent le promontoire depuis des altitudes et des zones différentes. 

Au départ de chaque sentier, des panneaux explicatifs illustrent le parcours en détail.

Vous pourrez prendre le chemin numéro 23 depuis le parking de l’Aileron : cet itinéraire est idéal pour ceux qui se déplacent en voiture ; avec 600 mètres de dénivelé, préparez-vous pour quatre heures de marche. 

Les autres chemins sont les 19, 21 et 22. Si vous êtes entraînés et prêts pour vivre une expérience inégalée, vous pourrez monter toute la montagne jusqu’à son sommet. En comptant six heures totales de marche, vous empruntez ce parcours depuis le parking du Morne Rouge.

D’autres attractions naturelles en Martinique

En Martinique, les espaces naturels et sauvages ne manquent pas. La montagne Pelée n’est que l’une des attractions paysagères de l'île. 

En effet, ici vous pourrez également visiter la presqu'île de la Caravelle, la forêt de Cœur Bouliki et celle départementale-domaniale de Montravail, ainsi que le jardin des papillons.

Les plages sont des coins paradisiaques : détendez-vous au bord de la mer, pratiquez de la plongée avec tuba pour profiter de l’eau magnifique, reposez-vous à l’ombre des cocotiers. 

Parmi les plages incontournables : la pointe Faula, la grande anse des Salines, la grande anse de Macabou, l’anse noire et les anses d’Arlet méritent une visite.

Découvrez les croisières autour du monde avec Costa

Vous êtes maintenant prêt à partir pour la Martinique, à la découverte de la montagne Pelée ! Dans cet article on vous a fait découvrir « l'île aux fleurs » et en particulier son seul volcan actif. Avec ses 1397 mètres d’altitude, en rejoignant le sommet vous pourrez profiter d’une vue inégalée sur le paysage insulaire. Vous pourrez également vous relaxer au bord des magnifiques plages de l'île et visiter d’autres sites naturels. Toutefois, la Martinique n’est que l’une des destinations que Costa vous propose pendant sa croisière autour du monde.  Visitez notre site internet pour en savoir plus et réservez dès maintenant une croisière avec Costa pour explorer la Martinique et ses alentours !