La cathédrale de Saint-Dominus est l’un des monuments les plus importants de Split, l’une des villes les plus connues est fréquentées de la Croatie. Il s’agit d’une cathédrale catholique située dans le comitat de Split-Dalmatie, à l’intérieur du palais de Dioclétien, le bâtiment le plus ancien de la ville. Ce lieu est capable de concilier le patrimoine de l’histoire païenne, du moyen âge chrétien et de l’époque moderne : un endroit plein de secrets tous à découvrir.

Même si la cathédrale regorge de choses à explorer, elle est l’une des cathédrales les plus petites au monde. Aujourd’hui ce lieu sert de lieu liturgique : tous les dimanches la messe réunit beaucoup de croyants. Sa beauté est encore plus évidente pendant les jours de festivité pour Saint-Dominus, quand des centaines de gens parcourent les rues de la ville pour la procession en hommage du patron de la ville. Maintenant, on va voir les caractéristiques et l’histoire millénaire de cet endroit très charmant:

Histoire

En origine, le site de la cathédrale Saint-Dominus était occupé par le mausolée de l’empereur Dioclétien, inséré Palais de Dioclétien. Le mausolée a été converti en église au 12ème siècle, au siècle suivant un clocher a été ajouté. La cathédrale célèbre Saint-Dominus, car il était le prêtre de Split et ensuite il est devenu le premier évêque de la ville. En 303 l’empereur Dioclétien a commencé la persécution des chrétiens, donc Dominus et des autres gens furent torturés et enfin l’évêque a été mis à mort. Les habitants de Salon, le lieu où Dominus s’était initialement établi, s’enfuirent de leur ville pour s’établir en Split et proclamaient Dominus le saint protecteur de la ville pour lui rendre hommage.

Construction

La cathédrale n’a pas été bâtie à la foi : chaque partie de l’église a vu le jour à une date différente de celle de la constitution des autres. À l’origine, elle prenait la forme d’un octogone dominé par un dôme qu’a été presque entièrement préservée :  cependant, la construction d’un clocher amena la destruction du porche. Le clocher représente l’emblème de la ville de Split et il a fallu des siècles pour le construire. En fait, la structure n’était pas complète jusqu’au 16ème siècle. Malheureusement, le clocher s’est effondré vers la fin du 17ème siècle, mais il a été reconstitué entre 1890 et 1906. L’agrandissement de la cathédrale se fit par la construction d’une abside dans le chœur.

Architecture

La cathédrale Saint-Dominus se trouve à l’intérieur des murs de Palais de Dioclétien sur le côté est du Péristyle, près de l’endroit où se croisaient les deux voies principales du Palais, le cardo et le decumanus. La forme originelle du mausolée est un octogone surmontée d’un dôme, entourée par une arcade de 24 colonnes corinthiennes. La plante est très simple : un octogone avec un carré d’un côté, le chœur. La cathédrale se compose de trois sections différentes : le mausolée de l’empereur représente la partie principale. Il a été bâti avec marbre d’haute qualité et calcaire local. Ensuite, on a ajouté le chœur. Enfin, la dernière partie est représentée par le clocher.

Style

La structure présente un mélange de styles très intéressant et curieux. Le style byzantine caractérise l’entrée, avec sa porte de chêne et les scènes sculptées qui représentent la vie de Christ. Il y a aussi de bas-reliefs de l’année 1214 considérés comme l’un des joyaux de la sculpture médiévale romane, et sont parmi les œuvres de la cathédrale. La décoration à l’intérieur témoigne de la succession des styles à travers les siècles : un mélange d’art roman, de sculptures gothiques et Renaissance et de peintures baroques. Le chœur est de style baroque, mais il a été meublé de stalles en bois beaucoup plus anciennes : ces stalles de style roman furent sculptées au début du 13ème siècle. 

Intérieur

L’intérieur de la cathédrale est de plan circulaire et coiffé d’un dôme symbolisant la nature divine de l’empereur. L’intérieur a été purgé de sa décoration païenne, mais recèle toujours des bas-reliefs de Dioclétien et de son épouse Prisca. La première œuvre que l’on rencontre sur la gauche, en parcourant l’intérieur de la cathédrale dans le sens horaire, est une monumentale chaire de pierre richement décorée. En poursuivant, on trouve l’autel de Saint Dominus, situé dans la chapelle nord. La chapelle Saint-Anastase, la chapelle Saint-Dominus, qui abrite un second autel consacré à Saint Dominus sont les autres parties composant l’intérieur de la cathédrale. L’élément plus intéressant et curieux est le trésor de la cathédrale, contenant les reliques du Saint. Le trésor se trouve au premier étage de la sacristie.

Extérieur

Dans l’extérieur, le portail nous accueille avec sa arche gardée par deux lions romans. Ces lions portent sur leur dos un ensemble hétéroclite de personnages, dont Maria Lascaris, l’épouse d’origine grecque du roi de Hongrie Bela IV, qui se réfugia, devant l’invasion des Tatars, dans une forteresse située près de Klis. Les bas-reliefs, que nous avons d’abord présentés, nous accompagnent vers l’entrée. Les sculptures sont éraflées et grattées dans les parties basses, qui sont protégées par une vitre. Bien sûr, l’élément le plus évident quand on regarde la cathédrale est le campanile, emblème de la ville de Split. Sa hauteur est de 60 mètres et depuis le sommet on peut profiter d’une vue panoramique sur Split et de la mer. 

Façade

La place située en face de la cathédrale dans la vieille ville de Split, que l’on nomme aujourd’hui le Péristyle, se nommait autrefois place Saint-Dominus. Depuis cette place on peut admirer la cathédrale, ses caractéristiques et ses spécificités. Vous aurez la possibilité de remarquer immédiatement le mélange de styles : la simplicité du bâtiment principal et le clocher très décoré. 

En la regardant, on peut noter les colonnes du porche, le dôme et surtout le clocher. Il s’agit d’un bâtiment unique au monde, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur : à absolument visiter ! 

Informations sur la visite

Les horaires de visite de la cathédrale changent en fonction de la saison. En juillet et août, tous les jours de 8 h à 20 h ; de septembre à juin, de 8 h à 12 h et de 16 h 30 à 19 h. Le tarif d’entrée est de 5 kunas et le trésor de la cathédrale est visitable avec 5 kunas. Pour visiter la cathédrale, il faut maintenir une tenue correcte, par respect du lieu et de sa religion. Les horaires de visite du campanile sont différents de ceux de la cathédrale. De mai à septembre, de 9 h à 19 h ; d’octobre à avril, de 9 h à 12 h et le tarif pour y entrer est de 5 kunas.

Les choses à voir en Split

La ville de Split représente l’un des points d’intérêt principaux en Croatie, elle est une ville très riche en histoire et légendes à découvrir. Grâce à une simple promenade, vous pouvez voir les monuments et les éléments qu’ont formé la ville dans les siècles : la cathédrale, le Palais romain de Dioclétien, le Temple de Jupiter et la Porte d’Or pour en nommer quelques-uns. La villa saura satisfaire vos palais aussi, avec ses truffes blanches d’Istrie, son vin rouge et son jambon dalmate. Une ville à absolument découvrir : vues imprenables et promenades au cœur des belvédères, plages et forêts de pins vous attendent et nous voulons vous emmener à la découverte des choses les plus belles de Split.

Découvrir la mer Méditerranée avec Costa Croisières

La Croatie fait partie des joyaux de la Méditerranée. Ici, vous avez la possibilité de plonger dans la mer cristalline et dans les traditions locales aussi, en vivant une expérience unique. Le patrimoine est indescriptible : beaucoup d’endroits ont été insérés dans la liste de l’Unesco, soit pour leur diversité naturelle que pour l’importance historique. La beauté ne s’arrête pas, car la mer méditerranée regorge d’endroits merveilleux à absolument explorer au moins une fois dans sa vie.

Mettez-vous à l’aise, détendez-vous et profitez des solutions de Costa Croisières pour un voyage complet, vous ne le regretterez pas !