Visiter le palais minoen de Cnossos, c'est voyager dans les profondeurs de l'histoire européenne. La plus ancienne civilisation d'Europe, le plus vieux trône d'Europe, les légendes du roi Minos et du Minotaure, et même des œuvres d'art qui continuent à inspirer aujourd'hui. 

Situé au sud d’Héraklion sur la commune de Cnossos, le Palais de Cnossos figure parmi les immanquables de tout voyage en Crète et de tous les amateurs d’histoire de l’Antiquité. Il permet de se rendre compte de la grandeur de la civilisation minoenne et de faire un saut dans la mythologie grecque. 

La période du mois de mai étant généralement propice à un voyage en Crète, beaucoup d’entre vous vont faire de Cnossos une étape de leurs vacances.

Situé à 15 minutes en voiture d’Héraklion en Crète, Cnossos est facilement accessible via les routes principales du pays.

Ce site archéologique couvre 75 hectares et on estime qu’il reste encore de nombreuses découvertes à faire. On vous montre ce qu’il y a à absolument voir dans cet endroit riche en secrets, venez les dévoiler avec nous : 

Histoire

Ce site remarquable fut occupé en continu du Néolithique à la fin de l’Antiquité, de 7000 à 3000 avant notre ère chrétienne. Un ancien palais fut construit vers 2000 avant J-C, détruit par un séisme en -1700. Reconstruit sur un plan plus complexe, il servit de base aux Achéens lorsqu’ils conquirent la Crète au 15ème siècle avant J-C.

Cnossos a été découvert pour la première fois en 1878 par un antiquaire Crétois célèbre en 1900, mais il doit sa renommée de Artur Evans, un archéologue britannique, qui dirigea des fouilles importantes sur le site. Le palais a été largement rénové et surtout reconstruit en fonction de la vision d’Artur Evans : cette vision a été contestée par les historiens d’aujourd’hui, mais il a néanmoins permis de mettre au grand jour un site archéologique majeur de l’antiquité grecque.

Légendes

Cnossos est reconnu comme étant le cœur de la civilisation minoenne et le siège du roi Minos, et lieu de naissance d’histoires légendaires telles que le mythe du labyrinthe avec son minotaure. 

Dédale est l’architecte supposé de ce Labyrinthe. Originaire d’Athènes, il a été forcé de s’exiler pour avoir tué son neveu.

Il se réfugie en Crète, où le roi Minos, fils de Zeus et d’Europe, lui demande de construire un édifice pour y enfermer le Minotaure. Dédale imagine alors le Labyrinthe, « palais de la double hache », aux salles et aux couloirs si enchevêtrés qu’on ne peut en sortir.

Plus tard, Minos ayant vaincu Athènes, la cité asservie doit payer un tribut de sept jeunes hommes et sept jeunes femmes, chaque année. Les victimes sont enfermées dans le Labyrinthe et sacrifiées au monstre. Ces sacrifices continuent jusqu’au jour où le héros Thésée tue le Minotaure. Grâce au fil déroulé par Ariane, fille de Minos, le vainqueur peut sortir des inextricables couloirs.

Palais de Cnossos

Le palais de Cnossos était certainement le plus grand des palais crétois, couvrant une superficie d’environ deux hectares. Il se développa autour de deux grandes ailes, l’aile ouest (abritant notamment les magasins où étaient entreposées les grandes jarres contenant huile, vin et céréales) et est (abritant les appartements royaux). La ville se déployait alors autour du palais sur une surface d’environ 75 hectares. On distingue cependant plusieurs secteurs, entre zones d'apparat, cultuelles et de stockage, marqués par de longs couloirs : le palais était le centre de diverses fonctions. 

Certains archéologues contestent au gigantesque édifice dégagé à Cnossos sa vocation de palais d’habitation : Les salles, présentées comme des appartements royaux, s’avèrent être plutôt des sous-sols humides, dépourvus de fenêtres. Enfin, ce « palais » ne dispose ni de cuisines, ni d’écuries : des mystères tous à découvrir !

Villa Ariadne

Comme nous l’avons dit, le site archéologique a été largement influencé par l’archéologue Artur Evans. En fait, il a passé de nombreuses années dans la région et pour cette raison il a choisi d’établir un quartier général sur l'île, à proximité du site : la Villa Ariadne.

La maison a été construite en 1906 selon les souhaits et suggestions d’Arthur Evans. Elle a servi de foyer pour l’archéologue et pendant la seconde guerre mondiale elle a abrité le commandant allemand en Grèce : la livraison de Crète aux allemands a été signée ici. Autour de la maison il y a un jardin vaste et luxuriant, avec le seul jardin d’Édouard, étudié par des architectes et agronomes de tout le monde : un lieu unique et charmant !

Billets et horaires

Le site est ouvert en été (de mai à octobre) de 8 h à 20 h tous les jours ; en hiver (de novembre à avril) de 8 h à 17 h tous les jours. Il y a des jours de fermeture ou horaires spéciaux pendant les jours de fête, donc il est toujours préférable de vérifier sur les sites officiels.

Les billets pour Cnossos coûtent 15€ en plein tarif, 8€ en tarif réduit et ils sont gratuits pour les moins de 25 ans venant d’un pays membre de l’UE sur présentation d’une pièce d’identité.

Vous pouvez acheter des billets en ligne pour le site archéologique de Cnossos sur le site officiel du ministère hellénique de la Culture et des Sports. 

Et enfin, sachez qu’il existe des billets combinés entrée au musée archéologique d’Héraklion plus le Palais de Cnossos : s’éduquer n’a jamais été aussi simple !

Les autres attractions en Héraklion

Crète est riche en histoire et lieux fantastiques à absolument visiter et vous pouvez commencer la découvrir en partant d’Héraklion. 

Située sur la côte nord au centre de la Crète, Héraklion est la capitale de l’île et la cinquième plus grande ville de toute la Grèce. C’est le poumon industriel, culturel, administratif, commercial et agricole de la ville.

Fondée sous l’Antiquité, la ville d’Héraklion abrite des nombreuses sites très importants, comme le pittoresque Kritsa, un village perché à flanc de montagne dans les environs d’Agios Nikolaos, et la ville ancienne, où on peut retrouver les pièces authentiques des antiques civilisations. Venez tous découvrir !

Découvrir la mer Méditerranée avec Costa Croisières

La Grèce est riche en culture et traditions et représente le berceau de la civilisation moderne. En plus de Cnossos et Héraklion il y a d'autres endroits à découvrir, où l’histoire s’accompagne de lieux naturels sublimes et uniques.

Costa vous propose de partir à la découverte de ces lieux, mais l’aventure ne s’arrête pas la : plusieurs options entre lesquelles choisir qui vous permettent la culture grecque et les autres cultures qui ont constitué une base importante pour le développement du monde commeon le voit aujourd’hui.

Histoire, culture, traditions avec nature, mer et beauté luxuriante : partez immédiatement !