Dès que l’on pose le pied à Pompéi au sud de Naples, on plonge dans le passé prestigieux de la Rome Antique. Pompéi, classé au Patrimoine mondial de l’Unesco, est le seul site archéologique au monde qui offre la vision complète d’une ancienne cité romaine. Ensevelie en 79 après J.-C. par une éruption du Vésuve, la ville de Pompéi était un lieu de villégiature privilégié par les riches Romains grâce à son activité florissante et à son urbanisme unique en son genre. C’est au 17ème siècle que les premières fouilles sont entreprises par le roi Charles III et les 66 hectares de la cité préservée seront dégagés avec ses rues, ses monuments et ses magnifiques maisons.
Aujourd’hui, le site archéologique de Pompéi est une visite incontournable pour tous les passionnés d’histoire et d’archéologie. De l’amphithéâtre au temple d’Apollon, en passant par la Villa des Mystères, chaque vestige de la cité antique vous permettra de vous immerger complètement dans une civilisation disparue depuis des siècles.
Partez à la découverte des trésors cachés de la cité de Pompéi et arpentez ses rues pavées avec nos conseils pour profiter à 100% de ce site exceptionnel. Prêt à débuter l'aventure ?
Voici les lieux à ne pas rater lors d’une visite à ce musée en plein air :

Amphithéâtre

Nous commençons cette visite de Pompéi par l’un des endroits les plus emblématiques du site archéologique : l’Amphithéâtre. Ce n'est pas la seule arène présente à l'intérieur des fouilles de Pompéi mais c'est sans aucun doute la plus majestueuse. Le divertissement et l’otium étaient très importants dans le monde romain et il ne pouvait pas manquer un amphithéâtre capable d’accueillir vingt mille personnes venues de toute la région pour assister aux plus grands spectacles de l’époque. Construit environ 80 ans avant J.-C., l’Amphithéâtre de Pompéi est l’un des plus vieux amphithéâtres romains qui nous soit parvenus et qui accueille encore aujourd’hui des concerts et des artistes de renommée internationale. Le saviez-vous ? En 1971, le groupe de rock Pink Floyd donna un concert au milieu des vestiges de l’amphithéâtre vide de Pompéi, une performance restée gravée à jamais dans la légende du groupe. 

La Palestre de Iuvenes

La pratique d’activités sportives était fondamentale à l’époque romaine. C’est pourquoi plusieurs salles de sport sont présentes à Pompéi, parmi lesquelles l’ancien gymnase appelé la Palestre de Iuvenes. Cette grande salle faisait partie d'un spa entièrement dédié aux hommes, en particulier aux jeunes (les iuvenes) et situé dans une zone panoramique de la ville, avec vue sur la mer. Dans le couloir d’entrée, une décoration de sol très riche avec des mosaïques représentant une scène de combat entre deux athlètes est encore visible. La grande salle intérieure abrite des magnifiques fresques reproduisant des scènes avec des athlètes, des entraîneurs, des juges et des champions du passé. 

Le Verger des Fuyards

S'il y a un endroit à ne pas manquer pendant votre visite à Pompéi, c’est bien le Verger des Fuyards. Ce jardin d’essences aromatiques et d’oliviers d’environ 1500 mètres carrés était le cadre parfait pour des banquets en plein air. Cette zone a été appelée le Verger des Fuyards perce que, lors de fouilles en 1961, y avaient été découverts les empreintes de 13 victimes qui avaient cherché à fuir Pompéi pendant l’éruption du Vésuve. Aujourd’hui, les moulages de plâtre des habitants sont visibles dans le jardin qui préserve un patrimoine exceptionnel et l’un des endroits les plus émouvants du site archéologique de Pompéi.

Le Forum

Continuez à flâner dans les rues de cette ville qui s'est figée au fil du temps et découvrez le Forum de Pompéi. Cette zone était le lieu de la vie politique et économique de Pompéi, ainsi que le centre de la vie quotidienne avec ses marchés et ses temples réunis sur cette grande place. Le Forum était entouré de galeries avec des colonnes doriques de tuf encore visibles aujourd'hui et il permettait d’accéder à tous les bâtiments qui l’entouraient, tels que le marché, la basilique, le temple d’Apollon, le conseil municipal, etc. Place publique par excellence, le Forum est l’endroit idéal pour prendre une photo avec le Vésuve en arrière-plan. 

La Basilique

Située à l'angle ouest du Forum, la Basilique de Pompéi est le bâtiment le plus somptueux de cette place.
Construite au IIe siècle avant J.-C., la Basilique n’était pas un bâtiment religieux à cette époque. Elle jouait un rôle de premier plan dans la vie civique et commerciale de la ville puisqu’elle abritait des activités liées à la justice et des importantes réunions d’affaires y avaient lieu. En raison de l’importance des personnes qui fréquentaient la Basilique et du rôle de premier plan qu’elle revêtait, son espace intérieur a été richement décoré et enrichi par une statue équestre. La Basilique de Pompéi représente l'un des plus anciens exemples de ce type de bâtiment dans tout le monde romain et elle a servi de modèle pour les plus grands édifices de culte chrétien. Pas de doute, il s’agit bien d’un incontournable du site archéologique de Pompéi ! 

La Maison du Faune

Demeure splendide et célèbre pour sa statue en bronze représentant un faune dansant, la Maison du Faune est l'une des plus grandes maisons de Pompéi. Cette maison se distingue également par son immense mosaïque présente sur le sol et représentant les armées d’Alexandre le Grand dans la bataille d’Issos. C’est grâce à ces éléments que nous comprenons tout de suite qu’il s’agit d’un riche propriétaire appartenant probablement à la famille Satrii. La Maison du Faune couvre 3000 mètres carrés et elle possède un plan très sophistiqué avec de nombreuses pièces, certaines réservées à l'usage de la famille, d'autres pour le service. Vous reconnaitrez sans hésitation cette demeure grâce au message de bienvenue « HAVE » gravé dans le trottoir. Pour les plus curieux, les mosaïques et la statue du faune sont aujourd’hui exposés au Musée Archéologique National de Naples.

Le Temple de Jupiter

Selon la tradition religieuse de Rome, il devait y avoir un temple dédié aux plus grands dieux de l’Olympe dans chaque ville. C’est pourquoi le Temple de Jupiter occupe le nord de la place du Forum à Pompéi et il est consacré aux trois divinités Jupiter, Junon et Minerve (la triade capitoline). Le temple de Jupiter était élevé sur un podium haut de 3 mètres, auquel on montait par un escalier de 18 marches et il présentait un riche sol en mosaïque avec des éléments en marbre. Au cours de fouilles, une tête colossale du dieu Jupiter a été retrouvée et l’existence de salles souterraines destinées à accueillir les offrandes aux dieux a été découverte. Considéré comme le bienfaiteur de la cité, Jupiter était le roi des dieux olympiens et ce temple est l’un des plus importants de la cité de Pompéi.

Les Thermes Suburbains

Pompéi regorge d’installations thermales. La cité possédait différents bains thermaux à l’usage du public : les Thermes de Stabies, ceux du Forum, les thermes centraux et les bains suburbains situés à l’extérieur des murs de la ville, à l’entrée de Porta Marina. Les thermes suburbains sont un complexe thermal public de l’ère d’Auguste ayant un vestiaire unique pour hommes et femmes et présentant des remarquables innovations technologiques, telle que la piscine chauffée. Une autre particularité de ses bains, c’est la décoration et les peintures érotiques retrouvées à l’intérieur, une sorte d’évocation des prestations offertes par les femmes aux clients des thermes, souvent des marins qui rentraient des longues périodes de navigation. Ces thermes ont été ainsi rebaptisés les « thermes du plaisir ».

La Maison du Poète Tragique

Une autre étape incontournable de notre visite au site archéologique de Pompéi est la Maison du Poète Tragique. Connue notamment pour sa célèbre mosaïque d’entrée « Cave Canem » qu’on pourrait traduire par notre moderne « Attention au chien », cette maison recèle de nombreux trésors. Des tableaux et des mosaïques raffinées ont été retrouvés, dont une mosaïque avec la scène d'acteurs se préparant à jouer une pièce, qui a donné son nom à la maison. Le salon était complété par de grands tableaux avec des sujets mythologiques tirés de l'Iliade, tel que celui d'Ariane abandonné par Thésée. Le fait que la maison soit à proximité de deux boutiques communicantes, laisse supposer que le propriétaire de cette luxueuse demeure était un riche joaillier. 

Le Lupanar

Certains noms des bâtiments de Pompéi sortent du lot, comme celui du Lupanar qui provient du mot latin lupa (louve) qui désignait la prostituée. Dans la Rome antique, la prostitution était communément acceptée et cet établissement a été construit dans le seul but de la prostitution. Tout indique que le bâtiment a été construit pour abriter ce genre d’activité. La maison close se compose de deux étages et on peut encore y voir les cinq chambres destinées à recevoir les clients. Le long du couloir de l’étage inférieur, des décorations murales érotiques ont été trouvées, peut-être une sorte de catalogue indiquant les performances possibles. 

Le Temple de Venus

A l'ouest du Forum et à côté de la Basilique, s’élève le Temple de Venus. Le sanctuaire est également situé dans l'un des endroits les plus importants de la cité de Pompéi, caractérisé par la présence de bâtiments publics et religieux de première importance tels que la Basilique, le Forum, ainsi que l'une des entrées de la ville, Porta Marina. Le temple, construit sur une terrasse surplombant la mer, était un point de repère pour les marins qui vèneraient Vénus dite aussi Marine. Le tremblement de terre de 62 après J.-C. a causé la destruction du temple dont la reconstruction n'était pas encore achevée au moment de l’éruption du Vésuve. Au cours des fouilles du XIXe siècle, dans une petite chapelle provisoire, une grande lampe en or a été retrouvée et conservée aujourd’hui au Musée Archéologique National de Naples. 

La Villa des Mystères

Si vous souhaitez visiter la célèbre Villa des Mystère, il faudra s’éloigner du cœur de la cité car cette demeure singulière est située en dehors des murs de la ville. Promis, ça vaut le détour ! Il s’agit de l’une des villas les mieux conservées et les plus riches de Pompéi appartenant à l’une des plus puissantes familles pompéiennes, les Istacidii. Le nom de Villa des Mystères est dû à la grande fresque qui est conservée à l'intérieur. Le dessin représente un rite d’initiation réservé aux fidèles du culte, dans lequel Dionysos apparaît accompagné par sa femme Ariane. Les parois latérales sont décorées de faunes, de ménades et de personnages ailés engagés dans des activités rituelles. Laissez-vous enchanter par la beauté de cette riche propriété et essayez de percer le mystère de ses fresques. 

La Rue des Tombeaux

En se dirigeants vers Porta Ercolano, on atteint la rue des Tombeaux (la Via delle Tombe), également connue sous le nom de nécropole de Porta Ercolano. Celle-ci est située sur la route qui menait à Naples et abrite les tombes monumentales les plus courantes de l'époque romaine. Dans la nécropole de Porta Ercolano, il existe différents types de tombes, comme la schola, typique de la ville de Pompéi, et construite pour rendre hommage aux citoyens les plus illustres, ou les autels, généralement construits sur de grosses pierres. Les Romains enterraient leurs morts à l’extérieur de l’enceinte de la ville, comme l'exigeait la loi, pour des questions d'hygiène mais aussi pour séparer la nécropole de l'espace des vivants.

La Villa de Diomède

En position suburbaine, la Villa de Diomède est aménagée non loin de la Porte d’Herculanum. Longtemps oubliée, elle était pourtant l’une des résidences les plus en vue de Pompéi. Elle se développe scéniquement sur trois niveaux s'ouvrant avec jardins et piscines vers l'ancien littoral. C'est l'un des plus grands bâtiments de toute la ville avec une extension de 3500 mètres carrés. L'un des espaces les plus évocateurs est le beau jardin avec une pergola pour les banquets d'été et une piscine. Deux victimes ont été retrouvées près de la porte donnant accès à la zone de service, dont l'une possédait une bague en or et une clé en argent. La villa a été l'un des premiers bâtiments à être fouillés à Pompéi, entre 1771 et 1775, et était une destination fondamentale pour tous les voyageurs du XIXe siècle. 

Le Grand Théâtre et l’Odeion

Le Grand Théâtre a été construit vers le milieu du IIe siècle avant J.-C. et profondément restauré selon le goût romain. A l'époque augustéenne, certains travaux ont été réalisés sur la scène, avec l'adoption d'un velarium ou d'une grande feuille servant à couvrir l'ensemble du théâtre pendant les jours les plus chauds. Ce théâtre a été le premier bâtiment public à être découvert dans son intégralité dans la cité de Pompéi. Une particularité de ce bâtiment, c’est que les sièges étaient numérotés pour que le public puisse trouver plus facilement une place. À l'intérieur du grand théâtre de Pompéi, des comédies et des tragédies de la tradition gréco-romaine ont été mises en scène. Plus récent que son grand frère, le petit théâtre (ou Odeion) était un édifice autrefois couvert qui pouvait accueillir environ 1000 spectateurs. Il a été construit pendant les premières années de la colonie (79 avant J.-C.), comme en témoigne une inscription, par la volonté de deux magistrats locaux. Ce bâtiment était le lieu dédié à la représentation du genre théâtral le plus en vogue à l'époque, le mime, et pouvait également être utilisé pour des performances musicales et chantantes.

Via dell’Abbondanza

Via dell’Abbondanza est la principale artère de Pompéi - dont elle constituait le 'cardo maximus' - prolongeant la via Marina et s'étirant jusqu'à la porte de Sarno. Son nom dérive d'un bas-relief qui orne une fontaine placée dans la section initiale, près du Forum. La route relie dans son long parcours les principaux monuments de la ville, tels que le Forum, les Bains Stabiens, les Théâtres, le Temple d'Isis et l'Amphithéâtre. Très fréquentée, elle était essentiellement bordée d'ateliers, de boutiques et de commerces. On peut notamment y voir un atelier de tanneur, une blanchisserie, une boulangerie, ou encore les plus belles maisons de la riche bourgeoisie pompéienne.

Découvrez la Mer Méditerranée à bord de Costa

Les anciennes rues de Pompéi ont une longue histoire à raconter à ses visiteurs. N’attendez plus et combinez l’histoire romaine antique à la magnifique mer Méditerranée avec cette excursion au cœur de la beauté intemporelle du site archéologique de Pompéi. Un voyage passionnant dans le temps qui ne demande qu’à être vécu avec Costa Croisières !