Le Panama est une destination qui a toutes les cartes en main pour s’imposer. Ce pays latino-américain, qui a surmonté une longue période d’isolement, offre des beautés qui en font une sorte de parc gigantesque, une culture vivante et une population accueillante, sans oublier quelques-unes des plus belles plages du monde.

 

Bordépar l’océan Atlantique et l’océan Pacifique, Panama (ou Panamá, en espagnol, la langue officielle du pays) possède plus de 1200 km de côte d’un côté et de l’autre, auxquels s’ajoutent les centaines d’îles et d’îlots qui composent les différents archipels. Si les deux côtes principales présentent souvent des plages avec de longues étendues de sable, les côtes des îles se révèlent plus agitées et rocheuses. Chaque recoin se dévoile dans une splendeur absolue et se caractérise par une mer très claire et turquoise et une épaisse jungle vert émeraude.

 

Les côtes du Panama sont des paradis encore peu connus et visités, raison de plus pour que les amateurs de voyage les visitent dès maintenant. Venez explorer Bocas del Toro et les Islas de las Perlas, et admirer ces espaces idylliques. Immergez-vous dans les petites criques qui invitent à la détente, à la baignade et à la plongée. Ne manquez pas la Playa de las Estrellas, avec son sable couvert d’étoiles de mer colorées. Faites connaissance avec les Indiens Kuna de l’archipel San Blas. Surfez ou admirez les amateurs de vagues à Santa Catalina.

 

En bref, venez découvrir le Panama pour apprendre à connaître un pays aussi doux que passionnant. Costa Croisières vous fera découvrir ce pays avec ses croisières riches en excursions, qui vous montreront ses beautés historiques et naturelles. Vous êtes curieux de savoir quelles sont les plus belles plages de Panama ? Voici le top 10.

Les 10 meilleures plages de Panama

  • Cayos Zapatillas
  • Plages de l’archipel de San Blas
  • Playa Estrella
  • Playa Santa Clara
  • Playa Santa Catalina
  • Playa de Pedasi
  • Playa Venao
  • Las Lajas
  • Plages des îles Las Perlas
  • Playa Bluff

Cayos Zapatillas

Les plages de Cayos Zapatillas, deux îles du golfe, sont situées au Sud de l’île de Bastimentos dans la province de Bocas del Toro, au-dessus de la lagune Chiriquí. Elles font partie du parc marin national de l’île de Bastimentos, zone protégée qui conserve les magnifiques îles verdoyantes de la région. Les Cayos sont complètement désertes: l’île du Nord s’étend sur 14 hectares, celle du Sud est un peu plus grande, avec ses 34 hectares. On les appelle ainsi parce qu’elles ressemblent à des empreintes de sandale (zapatilla en espagnol). Selon une légende, elles auraient été créées par l’empreinte des pieds de Dieu alors qu’il descendait du ciel.

 

Les Zapatillas sont parmi les îles préférées des touristes qui se déplacent de manière indépendante et partent à la découverte de nouveaux endroits peu fréquentés. Ils sont attirés par le sable blanc et les eaux cristalines qui les entourent. Les îles sont couvertes de mangroves, qui sont endémiques dans toute la zone de Bocas del Toro. La meilleure, mais aussi la seule façon de les visiter est de monter en bateau. Le trajet dure 40 minutes au départ de Bocas Town, et permet de passer une journée entière sur les îles.

 

La plage de Cayo Zapatilla Nord va de la pointe Ouest au côté Nord de l’île, le reste est recouvert de palmiers et de plantes de la jungle. Cayo Zapatilla Sud a des plages un peu partout dans l’île, mais plus étroites. La mer offre des étendues de coraux qui invitent à la plongée et à s’immerger pour observer la flore et la faune marines colorées. Mais il existe une autre raison pour laquelle les Cayos Zapatillas constituent une destination idéale pour les amoureux de la nature et de l’aventure : la présence de tortues de mer, une espèce en voie de disparition, qui viennent pour y pondre leurs œufs. Vous pouvez les rencontrer en marchant à travers l’île, une rencontre passionnante qui donne l’impression de vivre à la préhistoire.

Plages de l’archipel de San Blas

L’archipel des îles San Blas est considéré comme l’un des plus beaux du monde : toute personne assez chanceuse de le visiter, profitera sans aucun doute de ses magnifiques vues panoramiques. Il se trouve dans l’océan Atlantique, juste au Nord de la côte du Golfe de Guna Yala, et est composé de 378 îles et d’atolls parsemés de plages aux eaux turquoises et au sable blanc. Grâce à une politique tournée vers l’avenir et menée par les Autochtones Cuna (ou Guna, ou Kuna), qui sont venus s’y réfugier alors qu’ils étaient chassés par les conquistadors, la région a été préservée du tourisme sauvage. Les îles ont aussi l’avantage d’être éloignées des zones à risque d’ouragan. C’est pourquoi elles sont l’une des destinations préférées des amateurs de voile.

 

Les îles San Blas sont accessibles en avion ou en bateau. Seules 80 îles sont habitées par le peuple Cuna, qui gère l’accueil dans des resort écologiques et simples. Les visiteurs viennent y passer des journées de conte de fées au bord des plages, où les palmiers se dressent juste derrière l’étendue de sable et le récif corallien.

 

L’île principale de l’archipel de San Blas est El Porvenir, qui abrite la piste d’atterrissage des avions, une marina, des restaurants et quelques petites plages. Il vaut la peine d’y faire des excursions en mer pour admirer les superbes atolls qui entourent Porvenir, tels que Achutupu, où un cargo échoué est désormais devenu une attraction pour les amateurs de plongée, car il abrite des milliers de poissons colorés.

 

Les autres plages de rêve de l’île sont celles de Dupir et Arridup, parfaites pour la plongée et le snorkeling le long de la rive de sable blanc. Kuanidup donne l’impression d’un paradis perdu. Les amateurs de l’artisanat local peuvent y acheter des molas, les toiles patchwork colorées avec des broderies tribales et faites à la main par des femmes autochtones.

Playa Estrella

L’île de Colón est l’une des destinations les plus appréciées de ceux qui recherchent l’aventure. C’est une réserve naturelle (qui comprend également d’autres îles voisines) et qui offre des plages de sable fin, une mer de rêve et une jungle dense. Playa Estrella, également indiquée comme Starfish Beach, est l’une des plus belles plages du Panama.

 

Elle est située entre la zone du promontoire de Boca del Drago et la baie sinueuse de Ground Creek et est accessible par bateau. C’est aussi une baie, avec une courbe en angle pointu qui la protège des marées et qui lui garantit des eaux calmes et sans vagues. Derrière, vous pourrez profiter des rangées de palmiers qui offrent une ombre naturelle. Rien de mieux pour ceux qui recherchent le relax. Elle peut se vanter d’un élément qui la rend unique en son genre : les étoiles de mer, auxquelles elle doit son nom. Playa Estrella abrite une constellation d’étoiles de mer oranges qui se distinguent sur le fond marin turquoise de la mer. L’eau transparente permet de très bien les voir, même sans s’immerger. C’est un véritable spectacle de couleurs unique. C’est la raison pour laquelle cette plage aux étoiles est particulièrement appréciée des touristes qui viennent des quatre coins du monde. L’important, c’est de ne pas les toucher et de les laisser dans leur position dans le sable, pour ne pas les faire souffrir et éviter qu’elles ne disparaissent. Mais vous pouvez toujours les photographier !

 

Venir à Starfish Beach et passer la journée entre une baignade, l’observation des étoiles de mer et une piña colada à portée de main, signifie profiter de la vie et recharger ses batteries.

Playa Santa Clara

La plage de Santa Clara est située sur le côté pacifique de Panama, à 108 km de Panama City. Il faut environ une heure et demie de voiture pour y arriver. C’est une longue et magnifique plage de sable blanc, l’une des plus appréciées des habitants car elle s’étend sur des kilomètres et sans interruption. Il est donc facile d’y trouver des endroits paisibles et loin de tout. La mer de la plage est calme, avec des fonds marins qui descendent doucement, et donc parfaits pour y nager. Les environs regorgent d’hôtels et de restaurants, parfaits pour alterner les bains de soleil avec des pauses pour vous rafraîchir.

 

Playa Santa Clara est une plage à voir avant qu’elle ne devienne trop connue, compte tenu que sa popularité augmente de plus en plus. Farniente et longues promenades les pieds dans l’eau bleue : voici les activités préférées des visiteurs de cette plage. Et c’est l’endroit idéal pour expérimenter l’esprit de la fiesta panaméenne. Le week-end, elle se remplit de gens qui jouent au foot et dansent au rythme de la musique caribéenne. Mais si vous êtes en quête tranquillité, il vous suffira de faire quelques pas de plus et vous vous retrouverez dans l’univers désertique que vous recherchiez.

Playa Santa Catalina

Santa Catalina compte parmi les plus belles plages de Panama. Elle est située sur la côte du Pacifique, en face de l’île de Cébaco et de Coiba. Elle est entourée de centaines de kilomètres de forêt sauvage qui recouvre les nombreux promontoires de la côte. Santa Catalina offre également une nature sauvage et primitive.

 

À Santa Catalina, vous trouverez un paisible village de pêcheurs, avec un restaurant. C’est une localité plutôt renommée, fréquentée par les habitants et un tourisme international. Mais c’est surtout l’un des meilleurs endroits de toute l’Amérique centrale pour faire du surf. La plage est populaire auprès des surfeurs pour les trajectoires de ses puissantes vagues, hautes et constantes, typique de cette région du Pacifique. Elles deviennent une attraction irrésistible durant les fortes marées. Vous pourrez y surfer presque toute l’année, et ce n’est pas un hasard si des compétitions internationales y sont également organisées.

 

Mais Santa Catalina n’offre pas que des plages pour les surfeurs. Elle présente en effet une grande diversité de côtes, adaptées à tous les goûts. Vous en trouverez avec des fonds rocheux, parfaites pour y faire de la planche, et d’autres ont des fonds plus réguliers et doux, avec des plages au sable noir. Santa Catalina est aussi un lieu stratégique pour s’immerger dans la nature. L’une des promenades à ne pas manquer est celle du Sendero de la Cresta, un itinéraire qui offre une vue magnifique sur le golfe de Montijo. Mais vous pouvez aussi mettre les voiles pour la Isla de Coiba, avec des bateaux qui partent tous les jours. Coiba est une réserve naturelle avec le Parque Nacional de Isla Coiba.

Playa de Pedasi

Sur le côté Est de la péninsule d’Azuero, sur la côte du Pacifique, se dresse Pedasi, une ville tranquille et folklorique, aux maisons coloniales colorées et décorées de tuiles. Son petit centre est un point de référence idéal pour explorer la région et les plages, qui s’étendent de celle méridionale de Punta Mala au Nord de El Uverito. Des kilomètres de côte et de sable les séparent, dont les plages et Isla Iguana et Isla Caas, deux îlots qui valent une visite en bateau. Iguane d’Isla a une baie extraordinairement belle, où l’eau est d’une couleur turquoise pure et où tout le reste du paysage est une forêt protégée.

 

Pedasi est aussi l’endroit idéal pour partir à la découverte de la péninsule d’Azuero et de sa forêt dense. La route Carretera Nacional pénètre dans la forêt et il vaut vraiment la peine de la parcourir jusqu’à la mer de la plage d’El Ciruelo.

Playa Venao

La plage de Venao est située sur la côte Sud du Pacifique du Panama, dans la Penonsula de Azuero, entre le Parque Nacional Cerro Canajagua, la Reserva Forestal La Tronosa et le Refugio vida silvestre Isla Cañas. Bref, une oasis à la nature encore intacte.

 

Venao (dont le vrai nom est Venado, mais on la prononce ainsi par comodité) a la forme d’une semi-ellipse et est une zone protégée. Comme d’autres plages panaméennes, elle est très appréciée des surfeurs, qui y viennent parce qu’ils y peuvent y faire des pauses dans les deux directions de courants. Les fonds marins de Venao sont de sable noir, d’origine volcanique, tandis que le rivage se termine, aux extrémités, par des formations rocheuses. Vous y trouverez des auberges et des points de restauration et quelques petits magasins. Il y a aussi un camp d’entraînement pour surfeurs, qui propose tout l’équipement nécessaire à louer.

Las Lajas

La playa Las Lajas est située dans le quartier de Tolé, sur le côté de l’océan Pacifique, dans la province de Chiriquí. C’est l’une des plages les plus longues de tout le Panama, tant et si bien que même les jours de foule il y a toujours un coin de libre. À droite et à gauche, la mer forme des ruisseaux d’eau qui se croisent à l’intérieur des terres. À Las Lajas, vous pourrez vous promenez pendant des heures dans un calme total et d’un bout à l’autre, de Boca Chica à Isla Toro.

Plages des îles Las Perlas

Las Perlas est un grand archipel au large du Pacifique, à environ 30 miles de la côte, dans le Golfe de Panama. L’archipel se compose de 90 îles (chacune portant son propre nom) et une autre centaine d’îlots et de rochers sans nom, tous caractérisés par une nature sauvage, des plages de sable blanc et des eaux d’une couleur bleue intense. Las Perlas est un écosystème extraordinaire et délicat, qui permet de voir de nombreux poissons tropicaux et, plus au large, d’observer des baleines de passage.

 

Le nom Las Perlas vient de la présence abondante de grandes perles que l’on trouve dans les eaux environnantes. Elles ont été nommées ainsi par l’explorateur espagnol Vasco Nuez de Balboa, qui a découvert la zone en 1503, et l’existence de perles. Il fut alors décidé d’annexer l’archipel à l’Empire espagnol.

 

Las Perlas est l’une des îles les plus immaculées de toute l’Amérique du Sud. La plus grande est Isla del Rey (la deuxième plus vaste de Panama, après l’île de Coiba). Mais la plus adaptée pour une visite est la Isla Contadora, où se trouve un petit aéroport qui permet de rejoindre Panama City en 15 minutes. Le nom de l’île signifie "« comptable »", car c’est ici que les conquistadors espagnols comptaient les perles collectées dans l’archipel.

 

Contadora est une île extraordinaire et exclusive, où la nature domine incontestablement et où les pélicans se déplacent librement sur les plages blanches et désertes. Elle accueille également des villas luxueuses, où les célébrités viennent se détendre. Elle compte douze plages presque toutes très peu fréquentées; dont six sont particulièrement belles : Playa Cacique, Playa Galeón, Playa Canoa, Playa Camarón, Playa de las Suecas et Playa Caracol.

 

Les autres îles accessibles et appréciées des touristes sont Isla San José, où se trouve un beau resort, Isla Casaya et Isla Casayeta, excellents endroits si vous êtes à la recherche de perles à acheter. Isla Saboga, qui offre un aperçu de la culture de l’île panaméenne, est également remarquable. Si vous parvenez à atteindre la désertique Isla Pacheca (il y a une petite jetée à laquelle les bateaux peuvent accoster), située un peu plus au Nord de Isla Contador, vous serez conquis par ses eaux encore plus transparentes et la paix absolue qu’elle réserve.

Playa Bluff

Playa Bluff est une longue plage paradisiaque située sur l’île de Colón, dans la province de Bocas del Toro. Bien qu’elle ne se trouve qu’à 8 kilomètres de la ville de Bocas, elle est pratiquement déserte, et donc parfaite pour ceux qui recherchent la paix et la détente dans un cadre naturel magnifique, mais facile d’accès. Pour s’y rendre, il existe trois possibilités : à pied, avec une promenade de 90 minutes, avec un vélo de location en parcourant la même route mais en beaucoup moins de temps, ou en taxi avec un voyage de 15 minutes.

 

Playa Bluff s’étend sur plus de trois kilomètres de sable jaune or battu par les vagues, tandis que derrière se dresse une dense jungle tropicale. Cette plage est très appréciée des surfeurs, qui y viennent pour profiter de ses vagues longues et régulières et surfer en toute sécurité grâce à un fond marin assez uniforme. Le meilleur endroit pour nager est situé au début de la plage, où les courants sont moins forts.

 

L’une des caractéristiques uniques de Playa Bluff est son taux d’ humidité très élevé: la rencontre entre les vagues qui s’écrasent sur le sable et la dense jungle environnante crée une vapeur très fine dans l’air et un microclimat particulier, ce qui la rend particulièrement appropriée pour les personnes souffrant de problèmes respiratoires.

 

Mais en général Bluff est un endroit adapté à tous les amateurs de sport de plage, qui peuvent s’amuser au beach-volley et au beach soccer et faire de la plongée, en faisant toujours attention aux courants. Sachez que l’équipement doit être apporté depuis la ville (c’est aussi la beauté de cette île sauvage). En effet, vous n’y trouverez pas de structures dédiées aux touristes, sauf un restaurant et un manège qui permet de faire des promenades à cheval sur la plage.

 

Comme pour les Cayos Zapatillas, les tortues de mer géantes viennent à Bluff d’avril à septembre pour y pondre leurs œufs. Durant cette saison, les visiteurs doivent quitter la plage à 18 heures, pour permettre aux animaux de se déplacer en paix.

 

Partez explorer les plages de Panama avec Costa Croisières

 

Pour ceux qui souhaitent découvrir de nouvelles destinations caribéennes où se détendre entre mer et nature, le Panama est un endroit idéal. La plupart des îles offre des plages intactes, certaines même inexplorées. Costa Croisières vous fera découvrir ce pays bordé par deux océans, et qui préserve encore un environnement extraordinaire.

Partez avec Costa Croisières.