La Sicile possède 1000 kilomètres de côtes : de San Vito Lo Capo à la Scala dei Turchi, de Cafelù à Capo Passero, il suffit de pointer le doigt au hasard sur la carte pour tomber sur l'une des plus célèbres plages italiennes. Comme si cela ne suffisait pas, la Sicile est entourée de quelques-unes des plus belles îles d'Italie, à leur tour agrémentées de baies et de criques légendaires. Comment ne pas mentionner, par exemple, la célèbre Cala Rossa de Favignana ?

Ce n'est qu'un des joyaux qui brillent sous le soleil des Egadi, un archipel qui peuplent les amateurs de voile et de plongée. Les îles Éoliennes ont des paysages volcaniques qui n'ont pas d'égal dans le monde. Et, en outre, sans négliger les petites îles, comme celle des Conigli, bien cachées sous la côte de Lampedusa : c'est l'un des plus beaux endroits de Sicile, au cœur de la Méditerranée. On est presque étourdi à la vue de tant de richesses : un trésor éparpillé dans toute la Sicile qui prendrait des mois à être pleinement exploré. Ou une croisière, la solution parfaite pour explorer les archipels et les oasis les plus fascinants de l'île.

Le butin, en termes de détente, est somptueux, quels que soient le mode de déplacement et l'ampleur de l'itinéraire. La Sicile réserve de longues plages dorées, surplombant de belles îles qui brillent à l'horizon. Et des baies rocheuses, avec des rochers brillants sur lesquels le contre-courant se brise : parmi les criques se trouvent les petits poissons, à chasser avec un masque de plongée.

Vous pouvez vous détendre à deux pas de réserves naturelles préservées, à découvrir à pied ou à vélo, en alternant les excursions dans la nature et les bains de soleil avec vue. Vous pouvez céder à l'appel des plages les plus fréquentées, ou vous ménager une certaine intimité dans des criques abritées, enveloppées de tranquillité. Pour chaque souhait, il y a une plage. Quant aux destinations, il est inévitable de faire un choix : pour vous faciliter la tâche, nous vous recommandons les 14 plus belles plages de Sicile :   

Plage de Marinello

La plage de Marinello s'inscrit dans un contexte naturaliste exceptionnel : la réserve du même nom s'élève au pied de Tindari et se compose d'une zone lagunaire avec des lacs salés qui changent de forme en fonction des vents et des marées. Au-dessus de lui se dresse le promontoire, verdoyant et dominé par le sanctuaire auquel plusieurs légendes sont liées. La plage offre une longue côte sablonneuse qui s'étend sur quelques kilomètres en direction de Milazzo. Les îles Éoliennes sont proches.

L'eau est transparente et chaude : parfaite pour se prélasser tout en admirant le panorama. Après avoir profité des bains de soleil, vous pouvez vous promener dans la réserve, même à vélo : le moyen idéal pour se déplacer dans ce lieu enchanté. Il est également possible de faire des excursions en bateau pour admirer le paysage depuis la mer. La vue s'élève sur les parois du promontoire, creusées dans plusieurs grottes. Les raisons de visiter Tindari sont nombreuses, à commencer par la mystérieuse Vierge noire conservée dans le sanctuaire, sculptée dans du bois de cèdre à une époque indéterminée. Sans oublier les vestiges de l'ancienne ville : de merveilleuses mosaïques représentant des sujets géométriques et des figures d'animaux et d'athlètes, ainsi que la Trinacria, le symbole de la Sicile.

Plage de San Vito Lo Capo

Située dans la partie ouest de la réserve du Zingaro, la plage de San Vito Lo Capo offre trois kilomètres de beauté caribéenne. La longue côte est recouverte d'un tapis de sable doré et offre une vue féerique : le mont Monaco domine la mer avec ses 530 mètres de haut, envoûtant l'œil même au coucher du soleil, lorsqu'il se pare de nuances de rose. À ses pieds s'étend une immense piscine naturelle incroyablement claire : les fonds marins sont peu profonds et en pente douce et les eaux sont calmes et sans courant. Ceux qui préfèrent prendre un bain de soleil sur les rochers ont le choix entre plusieurs options, comme la magnifique Tonnara del Secco, située à une courte distance.

En plus de se balader sur la promenade, les plus actifs peuvent profiter de splendides excursions dans les environs. Les plus évocatrices sont celles qui mènent au phare et au sommet du Monte Monaco : le panorama est exceptionnel et, lorsque le ciel est plus clair, il est rehaussé par la vue de l'île d'Ustica. Le village maritime de San Vito, avec son ancienne forteresse offre mille tentations pour le palais : un goût de couscous et une tasse de "chaud et froid", la glace typique de la région, est un incontournable.

Plage Caldura

Petite et isolée, la plage de Caldura - également appelée Kalura - est située à une courte distance de Cefalù et est sans aucun doute l'une des plus charmantes de la région. Pour y accéder, il faut trouver l'accès - situé près d'un complexe touristique réputé - et descendre un escalier assez facile. Une fois les marches descendues, vous vous trouverez devant une belle plage de galets : à ses pieds se trouve une fine bande de sable, baignée par une mer fantastique. Ici et là, des rochers germent, créant des micro-zones pour les baigneurs : l'espace n'est pas généreux, mais le paysage, lui, est très apprécié. Les plus audacieux peuvent utiliser les rochers comme tremplin pour la plongée, en choisissant soigneusement le meilleur endroit pour sauter. Equipée de chaises longues et de parasols, la plage Caldura représente une excellente alternative à la plage de Cefalù, toujours bondée. Ceux qui ne trouvent pas de place pour une serviette peuvent s'orienter vers d'autres plages attrayantes. L'une des plus confortables est Salinelle, où vous pouvez profiter d'une longue étendue de sable. A proximité se trouve l'un des spots siciliens de référence pour les surfeurs, situé devant la lido Playa : recommandé surtout aux amateurs du genre, étant donné les eaux profondes non adaptées aux enfants. Une autre possibilité est la région de Mazzaforno, où il existe de nombreux accès à la mer, avec des plages de sable ou de galets.

Plage de Mondello

Mondello est la plage des Palermitains par définition. Son littoral de sable fin s'étend sur environ un kilomètre et demi et s'inscrit dans un paysage à couper le souffle. Aux deux extrémités se dressent le mont Pellegrino - défini par Goethe comme "le plus beau promontoire du monde" - et le mont Gallo, inclus dans la réserve naturelle du même nom. Ces géants de pierre calcaire gardent une mer d'une beauté tropicale, bordée d'ondulations sculptées par la lumière et la brise.

Lorsque le vent souffle plus fort, la plage de Mondello se transforme en paradis du surf : elle est considérée comme l'un des meilleurs spots d'Italie pour surfer sur les vagues. La plage est également caractérisée par l'établissement de bains de style Liberty, symbole du prestige de Mondello, qui est devenu une destination de vacances d'élite à la fin du XIXe siècle. Les villas environnantes sont des exemples intéressants d'architecture Art Nouveau, un élément qui contribue au charme de la station balnéaire. La plage comprend des zones libres et des parties équipées de cabines et de parasols : en plus de profiter des bains de soleil, il vaut la peine de prévoir une plongée dans la réserve de Capo Gallo, une expérience spectaculaire.

Cala Rossa

Il suffit de quelques minutes de marche pour se retrouver sur l'une des plus belles plages de Sicile : Cala Rossa, joyau de l'île de Favignana, dans l'archipel des Egadi. Le nom évoque le souvenir lointain d'une bataille sanglante entre les Romains et les Carthaginois. Aujourd'hui, ces sombres souvenirs font place à une expérience de détente sans fin : une journée au soleil couchant parmi les carrières de tuf et les eaux claires et turquoises. L'alternative est d'arriver en bateau et de profiter de ce paysage unique depuis la mer. Flotter sur les eaux de la baie est une expérience passionnante : de cette position privilégiée, vous pouvez pleinement apprécier la propreté des fonds marins et l'enchantement du paysage.

La plongée est obligatoire : avec ou sans masque, nager à Cala Rosa est un rêve devenu réalité. Selon une autre interprétation, le nom de la plage est lié à la coloration des rochers de la baie et aux particules de sédiments dispersées dans la mer. En tout cas, les contrastes sont magiques, tout comme la forme des roches, sculptée par les éléments. Ceux qui ne trouvent pas de place sur la plage peuvent s'asseoir sur les rochers plats : un point de vue ensoleillé d'où l'on peut profiter du panorama.

L'île des lapins

L'île des Lapins est située au milieu de la Méditerranée, entre les côtes de la Sicile et celles de l'Afrique. Elle fait partie de l'archipel des Pélagie, formé également par Lampedusa, Linosa et Lampione, ainsi que par le rocher de Sacramento. L'îlot est le symbole de la Réserve naturelle orientée de Lampedusa et s'élève à quelques mètres de ses côtes. Les eaux qui les séparent, avec leurs couleurs indescriptibles, sont basses et d'une transparence céleste.

Une promenade dans cette piscine naturelle suffit pour atteindre l'île des Lapins, petite et complètement rocheuse. La baie est considérée comme l'une des plus belles du monde et protégée pour son précieux écosystème : en plus d'abriter les tortues Caretta caretta, ce coin de la planète abrite des oiseaux sauvages et des espèces menacées, comme le lézard Psammodromus algirus. Dans cette baie, vous entrez comme dans un temple : avec le respect qui s'impose et, bien sûr, avec le masque de plongée à portée de main pour profiter de la splendeur des fonds marins.

Plage de Giardini Naxos

Au pied de l'Etna, et à quelques pas des ruines de la première colonie grecque fondée en Sicile, s'étend la plage de Giardini Naxos, pleine de plages équipées et très appréciée des familles. La promenade offre tout ce que l'on peut désirer : restaurants de poissons, boutiques, clubs et bars lounge où l'on peut siroter un bon cocktail et se détendre au rythme du DJ set. Parmi les plus belles plages de la baie, on trouve le lido de Schisò et, plus au sud, la plage de Recanati. En plus de la dolce vita, on peut admirer un panorama séduisant qui respire le parfum de l'histoire : à courte distance se trouve le Théâtre Antique de Taormine et, plus près encore, le parc archéologique de Naxos. Les environs présentent de nombreuses attractions : il est impardonnable de manquer les gorges de l'Alcantara, un canyon naturel aux parois élevées formées par des coulées de magma.

Scala dei Turchi

Se faire bronzer à la Scala dei Turchi, c'est un peu comme se sentir partie intégrante d'une œuvre d'art signée par la nature. La plage est l'un des tronçons les plus fascinants de la côte de Realmonte, dans la province d'Agrigente, caractérisé par des falaises blanches qui semblent avoir été sculptées à la perfection. La Scala dei Turchi, en effet, peut sembler une scénographie irréelle pour la particularité de ses formes : une falaise d'un blanc pur, en forme d'escalier naturel.

"L'escalier" est fait de marne blanche, marquée par des stries parallèles. Le nom dérive des incursions légendaires des pirates qui, à partir d'ici, sont partis piller les villages voisins. Pour conquérir une place au soleil, il faut escalader la falaise : la vue est une récompense plus que satisfaisante. Dans les environs, cependant, les alternatives plus confortables ne manquent pas, comme la plage de Capo Rossello d'où l'on peut contempler la Scala dei Turchi en toute détente : une vision éblouissante.

Plage de San Lorenzo

A quelques kilomètres de Noto, parmi les capitales du baroque sicilien, se trouve la plage de San Lorenzo, qui fait partie de la municipalité de Marzamemi. Cette portion de côte du sud-est de la Sicile se caractérise par une alternance de paysages qui combinent des étendues rocheuses - en correspondance de la réserve de Vendicari - et des côtes sablonneuses. C'est le cas de la plage de San Lorenzo, dont les fonds marins s'enfoncent doucement dans une mer à couper le souffle. L'agrément du panorama se combine avec le confort, satisfaisant même les familles et ceux qui ne renoncent pas au confort.

En plus de la plage gratuite, il y a des lidos et des bars de plage parfaitement équipés, avec des parasols et des "palmiers" de style tropical : on a presque l'impression d'être dans les Caraïbes pendant que le soleil caresse la peau. Il y a aussi le wifi gratuit et un restaurant où vous pourrez apprécier les saveurs typiques de la Sicile. Après s'être fait plaisir sur la plage, il est temps d'admirer les beautés culturelles de la région, à partir du village de Marzamemi, très caractéristique avec sa pêche au thon, le petit port de pêche et le Palais du Prince de Villadorata. La ville de Noto ne nécessite aucune présentation : la carte de visite est la marque de l'Unesco attribuée à ses trésors architecturaux. C'est aussi un lieu de rencontre pour les VIP.

Plage de Calamosche

Juste au nord de la plage de San Lorenzo, il y a un autre joyau à découvrir : la plage de Calamosche, qui fait partie de la réserve naturelle de Vendicari. Son charme attire inévitablement les vacanciers qui ne sont pas découragés par la marche nécessaire pour atteindre la plage. Cela en vaut la peine : la langue de sable est entourée de deux promontoires bas et de points enchanteurs de verdure méditerranéenne, sans parler de la transparence de la mer, parfaite pour la plongée avec tuba.

Se faire bronzer sur le sable doré n'est pas la seule façon d'apprécier la beauté de la réserve : une excellente alternative est une excursion dans la nature qui vous permet d'admirer de près le paysage et ses habitants. Les excursions en canoë autour de l'îlot Vendicari sont également mémorables, à la découverte de grottes et de délicieuses criques.

Cap Passero

Sur le point le plus au sud de la côte sicilienne se trouve le Cap Passero, qui était autrefois la cachette des pirates. Le phare, la pêche au thon et le château de Tafuri caractérisent le panorama qui entoure Portopalo, un ancien village de pêcheurs, et la petite île de Cap Passero, située à quelques mètres. Dans ce cadre magnifique, il y a de petites plages de sable. Entouré d'une mer sensationnelle, on peut aussi y accéder en canoë, ou en profitant des bateaux de pêcheurs qui font l'aller-retour. Sur cette minuscule oasis se dresse le Fort, construit à la fin du XVIe siècle sur une esplanade de calcaire pour faire face aux pirates. Aujourd'hui encore, on peut admirer une vue à couper le souffle depuis sa terrasse. Encore plus au sud se trouve l'île des Correnti et la plage dorée qui lui a donné son nom. Si vous le souhaitez, vous pouvez contempler l'îlot confortablement allongé sur un canapé, à quelques mètres du bistrot, où vous pourrez siroter un cocktail au coucher du soleil sans jamais vous lasser du paysage. La plage voisine de Formiche et la plage Carratois sont également très populaires.

Plage de San Gregorio

San Gregorio est la plus belle baie du Cap d'Orlando, un village de pêcheurs historique. A quelques mètres du village et facilement accessible depuis la route, la plage est couverte de petits galets qui s'enfoncent progressivement dans la mer cristalline. A l'horizon, vous pouvez apercevoir les îles Eoliennes et en particulier les îles d'Alicudi et de Filicudi, en rêvant d'un tour en bateau parmi la beauté de l'archipel. En attendant, vous pouvez admirer de merveilleux couchers de soleil et vous promener sur le port parmi de délicieux granite et des dégustations de poisson.

Baie de Guidaloca

Située entre Castellammare del Golfo et la réserve naturelle du Zingaro, la plage de Guidaloca est également appelée Vitaloca : c'est en fait le nom original de la baie, en raison de la présence du ruisseau homonyme. La plage est incurvée sur des centaines de mètres et est couverte de galets, avec des zones libres et des zones équipées de parasols. Agaves, palmiers et arbustes s'entremêlent harmonieusement pour créer un cadre méditerranéen parfait.

La meilleure façon de l'apprécier est de monter l'escalier qui mène à une extrémité de la plage. La plage de Guidaloca offre plusieurs conforts : outre la possibilité de louer un transat - ainsi qu'un jet ski - les rafraîchissements ne manquent pas où vous pourrez prendre un en-cas rapide ou, si vous le souhaitez, un déjeuner complet à base de poisson. En s'éloignant du rivage, la mer devient rapidement profonde : pour se déplacer, il y a cependant toujours un pédalo. Les plongeurs peuvent explorer les rochers au bord de la plage et s'amuser en explorant les ravins cachés.

Plage d'Eloro

Brodée de petites dunes de sable, la plage d'Eloro est située au bord de l'oasis de Vendicari, juste à la sortie de Noto. Cette partie de la côte possède des étendues d'une grande valeur naturaliste : sur la plage d'Eloro, périodiquement, les œufs pondus par les tortues sur le sable, éclosent. Ce spectacle de la nature - qui mérite d'être protégé, en assurant aux tortues la bonne dose de tranquillité - témoigne de l'importance naturaliste de la réserve. Comme il se doit, la plage est dépourvue de services, un choix qui lui permet de conserver son aspect authentique et de ne pas trop affecter ses habitats. Ce qui se perd dans le confort, se gagne en charme : le cadre est sauvage et la beauté de la mer intense. Les couleurs des fonds marins s'estompent de façon féerique du bleu au vert, comme un joyau qui brille au soleil.

Explorez la Sicile avec Costa Croisières

Les plages de Sicile réveillent un sentiment de beauté antique : ce sera pour les mythes qui résonnent dans cette partie de la Méditerranée, ce sera pour la nature qui révèle ses secrets. La magie des fonds marins, l'enchantement des paysages du Sud et le charme des ruines créent un mélange qui étonne presque : la Sicile ne s'oublie pas facilement.

Ajoutez à cela l'attrait de la gastronomie de l'île, et le charme est complet : vous ne voudrez plus jamais repartir. Une croisière avec Costa est le moyen idéal de vivre cette aventure : plage après plage, coucher de soleil après coucher de soleil.

Choisissez votre prochaine croisière