Même après les avoir faites mille fois, certaines choses sont toujours différentes. Elles nous offrent un détail inattendu, une sensation inédite, un nouveau regard. Partir en croisière fait partie de ces expériences toujours surprenantes. Et y retourner après des mois de confinement peut devenir une belle histoire à partager.

Stefania Anselmo, croisiériste passionnée et membre Costa Club Perla Diamante, nous a raconté son expérience  lors de la croisière du 6 septembre sur le Costa Deliziosa au départ de Trieste, à la découverte de Bari, Brindisi, Corigliano-Rossano, Syracuse et Catane.

« Retrouver le navire était très émouvant. Au début, j’étais un peu craintive, puis je me suis sentie protégée et choyée, et j’ai pleinement apprécié mes vacances ».

Quelle a été votre impression sur ce retour en croisière ?

« J’avais une envie folle de remonter à bord du navire, et je me suis sentie émue dès que j’ai embarqué. Pour moi, le navire n’est pas seulement synonyme de vacances, il représente aussi un foyer et une famille. J’ai été très touchée en revoyant certains membres du personnel de bord ».

Comment avez-vous vécu les protocoles de sécurité ?

« Je reconnais que j’ai très mal vécu le confinement et je suis arrivée au port pas très sereine. Je me suis rassurée peu à peu. La procédure pour le test a été rapide  et s’est déroulée dans un endroit accueillant et très confortable. Je me suis sentie pleinement en vacances dès que j’ai reçu le résultat négatif ».

Vous êtes parvenue à vous détendre sur le navire  ?

« Absolument, je me suis toujours sentie protégée et choyée. Si sur la terre ferme tout le monde se comportait avec la même responsabilité que sur le navire, je verrai l’avenir en rose. Les dispositions et les protocoles ne m’ont jamais gênée ».

L’itinéraire italien vous a plu ?

« Je trouve que c’est un excellent choix. Nous les italiens, nous sommes habitués à nous rendre à l’étranger, en risquant de négliger nos propres richesses culturelles et paysagères. Le Sud de l’Italie est un écrin riche en surprises et les excursions permettent vraiment d’en saisir toute la beauté en toute sécurité. Les promenades dans les centres historiques ont vraiment été fascinantes. Je crois que c’est un itinéraire qui ravirait aussi les étrangers ».

Que vous a offert la vie à bord ?

« J’ai redécouvert et retrouvé une dimension plus intime et poétique. Le bruit de la mer pendant la navigation, le charme d’un coucher de soleil et celui des goélands, la vue sur la mer depuis mon balcon. Et puis, j’ai savouré les moments de détente, et surtout la nourriture, avec un choix varié et vraiment remarquable.

En parlant de gastronomie, qu’est-ce qui vous a le plus frappée ?

« Les nouveaux menus pensés par le chef Bruno Barbieri qui anticipent sur certains plats typiques de la destination que nous allions aborder le lendemain. La qualité des plats était vraiment élevée ».

Êtes-vous prête à repartir en croisière ?

« Bien sûr, c’était une expérience enthousiasmante. J’ai hâte de monter à bord du Costa Smeralda et du Costa Firenze pour vivre pleinement mes prochaines aventures sur la mer ».