Qu’ils soient créés par la nature ou par l’homme pour faciliter le commerce et les voyages, les canaux maritimes sont quelque chose d’extraordinaire et ils sont le théâtre d’expériences inoubliables pour ceux qui les traversent. Panoramas grandioses et travaux d’ingénierie captivent le regard, histoires et légendes offrent des suggestions que vous ne pourriez jamais vivre avec une telle intensité sinon à bord du navire : voici 6 des détroits et canaux les plus beaux du monde.

"Naviguer sur les 14 kilomètres reliant la Méditerranée et l’océan Atlantique signifie s’immerger dans une influence culturelle très forte, renforcée par la vue de la forteresse et des rives verdoyantes des deux continents."

Canal de Suez (Egypte, Afrique)

Le plus ancien, avec 193 km de long, c’est le canal artificiel le plus célèbre mais aussi le plus combattu dans le monde, carrefour géographique et culturel entre l’Europe, l’Afrique et l’Asie ; le paysage change, passant du vert des cultures du delta du Nil aux teintes ocre du désert, en offrant à celui qui traverse, un paysage incomparable, une perle pour les yeux. Sa construction a été un énorme défi et il n’a été inauguré qu’en 1869, après que même Napoléon n’avait pas réussi à le réaliser à cause de l’incapacité des concepteurs de l’époque à résoudre la différence de hauteur de 10 mètres entre les deux mers.

Détroit de Gibraltar (entre l’Espagne et le Maroc)

Le détroit qui sépare l’Europe et l’Afrique est le plus emblématique de l’histoire : c’est là que se dressaient les Colonnes d’Hercule qui indiquaient la limite extrême, à ne pas dépasser, du monde connu, avec la formule fatidique « non plus ultra » (plus rien au-delà). Selon Platon, au-delà du Rocher de Gibraltar se trouvait le royaume de l’Atlantide, selon Dante, le mont du Purgatoire, mais les Colonnes symbolisaient surtout les limites mêmes de la connaissance humaine. Naviguer sur les 14 kilomètres reliant la Méditerranée et l’océan Atlantique signifie s’immerger dans une influence culturelle très forte, renforcée par la vue de la forteresse et des rives verdoyantes des deux continents.

Canal de Panama (Panama, Amérique centrale)

81,1 km reliant l’Atlantique et le Pacifique : le canal de Panama est un ouvrage hydraulique complexe et impressionnant, où les navires, afin de passer d’un océan à l’autre, doivent monter et descendre de niveau grâce à une série d’écluses. La longue navigation vous permet de contempler à la fois l’ingéniosité de l’homme et les environs pittoresques, avec leurs lacs artificiels, ponts et parcs naturels luxuriants, à perte de vue.

Bouches de Bonifacio (entre Sardaigne et Corse)

Iles, récifs, plages, mer passant du bleu de cobalt au vert émeraude : c’est le scénario dont vous pouvez profiter au cours de la traversée du détroit de Bonifacio sur nos navires. Une expérience sensorielle complétée par le parfum enivrant du maquis méditerranéen, qui s’étend sur les côtes dentelées de la Corse et de la Sardaigne. Selon les légendes antiques, Ulysse passa ici au cours de ses voyages racontés dans l’Odyssée, y rencontrant les Lestrygons, des géants cannibales qui attaquèrent sa flotte.

Canal de Corinthe (Grèce)

Les 6,3 km de terre divisant le golfe de Corinthe du golfe Saronique ont été creusés en 1893 pour permettre le passage des navires. Jusqu’alors avait résisté la prophétie de l’Oracle de Delphes, invitant à ne pas diviser le Péloponnèse du reste de la Grèce, pour ne pas offenser Zeus. En traversant le canal – par exemple avec l’une des excursions les plus fascinantes proposées par Costa, en bateau – on croirait se déplacer au milieu d’un canyon à peine plus large que le navire, entouré de hauts murs jusqu’à 90 mètres. Ici, l’émotion et le spectacle de la nature sont sans pareil.

Détroit de Malacca (entre l’Indonésie et la Malaisie)

Entre la péninsule malaise et l’ile de Sumatra se trouve le plus ancien canal de communication entre les océans Indien et Pacifique. Au sud, vous traversez le passage offrant une vue sur le littoral recouvert d’une végétation luxuriante. Surplombant les eaux, la mosquée du détroit de Malacca, très particulière, construite directement sur la plage. La voie se rétrécit progressivement de 180 km jusqu’aux 2,8 km de la partie qui surplombe l’immense port de Singapour, un panorama unique composé d’iles et de gratte-ciel impressionnants.

Credits foto: Shutterstock

1 of 6