Il existe une Florence inconnue qui ne se limite pas à exposer ses trésors, et dévoile aussi avec fierté ses traditions. À table, elle évoque le steak à la florentine et d’autres spécialités, et ses ambiances renvoient à la Renaissance et à la naissance du football florentin. Voici la Florence insolite que nous souhaitons vous faire découvrir lors de notre excursion la plus longue à partir de La Spezia.
Découvrez le centre historique de Florence, sa cuisine et ses traditions avec un guide local : c’est notre plus longue excursion.

Les trésors du centre historique

Le Duomo, le Palais de la Signoria, le Palazzo Vecchio, les chefs-d’œuvre de Giotto et Michel-Ange : vous aurez tout le temps de vivre Florence et plonger dans le passé, en partant de la merveilleuse statue de David. La promenade se poursuivra par la cathédrale Santa Maria del Fiore et le célèbre campanile de Giotto. Parmi les autres étapes incontournables, le Baptistère San Giovanni et ses marbres colorés et la place de la Signoria, lieu d’histoire et de rencontres, célèbre pour ses palais. Une photo avec le Ponte Vecchio en arrière-plan sera le cadre idéal.

Un plat au parfum de légende

Notre guide vous accompagnera dans l’une des meilleures auberges de Florence pour déguster la bruschetta al pomodoro et le typique steak (« bistecca ») à la florentine, un plat riche en légendes. La tradition populaire affirme que le terme « bistecca » serait né en 1500. Alors que des tranches de bœuf rôti étaient servies, un groupe de nobles anglais qui se trouvaient dans la capitale du Grand Duché pour affaires sont arrivés. Séduits par le plat, ils auraient commencé à crier : « beef steak ! beef steak ! » pour en avoir encore. Depuis, le mot a été italianisé par les Florentins. La tradition précise que le steak à la florentine doit être servi saignant, après l’avoir saisi sur une grille placée sur des charbons ardents.

Un sport qui a plus de 500 ans

Une autre tradition citadine très répandue évoque le football historique florentin, un match mêlant ballon rond, rugby et lutte romaine.  Les parties sont jouées une fois par an, sur la place Santa Croce, qui est pour l’occasion recouverte de sable et entourée de gradins, avec deux demi-finales avant la finale, le 24 juin, jour de la saint Jean. L’actuel tournoi de football florentin commémore la partie qui fut jouée le 17 février 1530, en mépris pour les troupes impériales de Charles Quint qui assiégeaient Florence.

Une Florence inédite, authentique et vraie : un voyage dans le temps et dans les beautés d’Italie.

Partez avec Costa Croisières