Gibraltar est une des plus fascinantes destinations européennes. De par son emplacement géographique, son histoire et ses multiples influences reçues, c’est un lieu unique au monde, un carrefour international en mesure d’offrir beaucoup au voyageur. Elle se dresse sur le point qui sépare (tout en réunissant) la Méditerranée et l’océan Atlantique, alimentant pendant des siècles les mythes et les légendes, pour devenir le symbole même du voyage et de l’exploration. Ici, au cœur d’une nature étonnante et des empreintes du passé, l’air vibre du melting-pot, mariant la chaleur de l’Andalousie à l’élégance anglaise.

"Elle apparaît dans le célèbre chant XXVI de l’Enfer de Dante, lorsqu’Ulysse raconte son dernier voyage qui le poussa à franchir le détroit en faisant route vers l’inconnu, là où personne n’avait jamais encore osé s’aventurer, «pour rechercher la vertu et la connaissance». "

Entre histoire et mythe

Dénommée aujourd’hui Territoire d’Outremer du Royaume-Uni, Gibraltar était considérée dans l’antiquité comme la limite du monde connu, la porte entre la civilisation et l’inexploré, entre le réel et l’aventure. C’est d’ailleurs ici que se dressent les légendaires Colonnes d’Hercule de la mythologie grecque: les Latins la dénommaient Calpe, du nom d’une de ces deux montagnes (l’autre étant le mont Abyle, sur la côte marocaine). Elle apparaît dans le célèbre chant XXVI de l’Enfer de Dante, lorsqu’Ulysse raconte son dernier voyage qui le poussa à franchir le détroit en faisant route vers l’inconnu, là où personne n’avait jamais encore osé s’aventurer, «pour rechercher la vertu et la connaissance».

La vue sur l’Afrique

Pour savourer l’esprit de frontière géographique et culturelle qui emplit Gibraltar, ne manquez pas de rendre visite à l’Europa Point: c’est le cap le plus au sud de la péninsule ibérique, le dernier morceau de terre avant le détroit. Lors des journées les plus limpides, vous pourrez apercevoir de l’autre côté de la mer la côte nord de l’Afrique, la chaîne de montagnes du Rif marocain et la ville espagnole de Ceuta (sur laquelle veille le mont Abyle, la deuxième Colonne d’Hercule sur le territoire du Maroc), mais vous pourrez surtout admirer la rencontre entre la Méditerranée et l’Atlantique. L’autre rendez-vous incontournable sera celui du Château Maure, principal héritage de la première occupation arabe (711-1309). Ses alentours accueillent toujours les fortifications édifiées sur l’ordre de Charles Quint en 1552.

Macaques et grottes

Gibraltar offre de nombreuses autres attractions et curiosités. Comme l’Upper Rock Nature Reserve, le point le plus élevé du Rocher (426 mètres au-dessus du niveau de la mer): un écrin de nature immaculée où habitent les célèbres magots de Gibraltar, la seule espèce de singe vivant à l’état sauvage en Europe. Ce sont eux les maîtres incontestés du lieu. Ils y sont tellement à l’aise qu’ils ne craignent même plus l’homme, bien au contraire: il y en a partout, et il convient de faire attention et de ne pas les provoquer ou leur donner de la nourriture, au risque de les voir devenir très envahissants. Dans la réserve, vous pourrez également pousser jusqu’à la grotte Saint-Michel, un réseau de profondes grottes calcaires connues de l’homme depuis le néolithique. Les galeries du Grand Siège de Gibraltar méritent aussi une visite: il s’agit d’une petite partie des plus de 70 kilomètres de galeries creusées par les forces anglaises dans le but de résister à l’alliance franco-espagnole lors du quatorzième siège de la ville qui dura de 1779 à 1783.

La cuisine

La tradition culinaire ne déroge pas à la règle et reste une aventure, car elle reflète l’histoire d’un lieu de passage, celui que fut Gibraltar: la cuisine locale reçoit en effet un kaléidoscope d’ingrédients et recettes provenant du monde anglo-saxon, du monde méditerranéen comme du monde de l’Afrique du nord. Couscous, plats de poisson, parrilladas, ces grillades de viandes à l’espagnole, voisinent avec les rôtis riches en saveurs intenses et aigres-douces à l’anglaise. Un des plats typiques est le rosto, des pâtes avec une sauce à base de tomates, bœuf, carottes et champignons. Il existe aussi la calentita, une galette de farine de pois chiches, eau, huile d’olive, sel et poivre.

Credits photo: AGE/MONDADORI PORTFOLIO