Les lieux à couper le souffle ne manquent pas à travers le monde mais les grottes Waitomo Glowworm, en Nouvelle-Zélande, sont sans aucun doute l’un des endroits les plus surprenants et les plus fascinants de notre planète. Elles sont en effet habitées par des insectes bioluminescents, semblables à des vers luisants, qui s’illuminent et font briller l’obscurité… un spectacle qui laisse les visiteurs bouche bée, le regard émerveillé tourné vers les parois souterraines étoilées.

"L’intensité lumineuse produite par les larves dépend de leur degré de nutrition alors que les éclats fluorescents varient du bleu au vert, selon une gamme chromatique si particulière qu’il est impossible de la reproduire artificiellement."

La structure des grottes Glowworm

Découvertes sur l’Île du Nord et explorées pour la première fois par un chef maori et un géomètre anglais en 1887, les grottes Glowworm se trouvent dans le district de Waitomo, sous un vaste espace naturel. Il s’agit d’un énorme ensemble calcaire qui est né il y a environ 30 millions d’années de l’érosion provoquée par l’océan Pacifique. Formé de plus de 400 grottes aux cloisons épaisses, il recèle de fossiles marins, stalactites, stalagmites et autres formations rocheuses. C’est dans ces cavernes que vivent les Arachnocampa luminosa, les glowworms en anglais, moucherons qui leur ont donné leur nom et qui, lorsqu’ils sont encore à l’état de larves émettent de la lumière à la manière des lucioles, pour attirer leurs proies.

Le spectacle des lucioles

L’intensité lumineuse produite par les larves dépend de leur degré de nutrition alors que les éclats fluorescents varient du bleu au vert, selon une gamme chromatique si particulière qu’il est impossible de la reproduire artificiellement. Grâce à leur spectacle de lumière, les grottes Waitomo Glowworm sont reconnues comme un lieu d’une beauté absolument unique au monde. L’expérience devient encore plus saisissante lors de la visite du Glowworm Grotto, la cavité la plus riche d’insectes, à bord d’une embarcation qui glisse en silence sur les eaux d’un fleuve souterrain.

Le tour des grottes

Les grottes sont surveillées par un groupe de géologues qui contrôlent la qualité de l’air et d’autres paramètres nécessaires à la survie des insectes. On peut explorer l’ensemble des grottes à pied en participant à l’un des nombreux tours qui y sont organisés. Avant de monter à bord de l’embarcation, pour la dernière étape de l’excursion, on traverse la zone dite des Catacombes (riche de très nombreuses stalactites et de petites anfractuosités dans la roche), la Chambre des Banquets (où les premiers explorateurs s’arrêtaient pour se restaurer) et enfin la Cathédrale, une cavité qui doit son nom à ses dimensions imposantes (pas moins de 18 mètres de haut). Le volume et la forme de cette dernière lui confèrent une acoustique exceptionnelle, si bien que des concerts y sont parfois organisés.

Credits photo: IPA

1 of 5