Le glacier Perito Moreno et les Tours du Paine. La légendaire Terre de Feu et Ushuaia, la ville la plus méridionale du monde et une porte vers l’Antarctique. Peu d’endroits sont capables de changer à jamais l’âme de ceux qui les découvrent comme cette terre située à l’extrême sud de la planète, divisée entre le Chili et l’Argentine.

"Le clapotis de l’eau, le chant des oiseaux, le sifflement du vent. Ce sont exactement les mêmes que, il y a des siècles, ont entendus Magellan et d’autres explorateurs légendaires"

« En Patagonie, j’ai vu des choses que vous ne pouvez même pas imaginer ». Voilà comment pourrait commencer le récit de votre expérience dans cette terre d’une beauté intacte et sauvage, après avoir réorganisé les notes prises sur votre Moleskine, le carnet de voyage le plus célèbre au monde. Tout comme l’ont fait avant vous l’anglais Bruce Chatwin et le chilien Luis Sepúlveda, les deux grands écrivains qui, avec leurs livres, ont rendu universel le mythe de la Patagonie. Un monde où l’aventure « non seulement est encore possible, mais constitue la forme de vie la plus élémentaire », écrit Sepúlveda dans Le dernier voyage du Patagonia Express. Et c’est vraiment comme ça, sur cette terre infinie divisée entre le Chili et l’Argentine, peuplée seulement de deux habitants au kilomètre carré.

Le glacier qui grandit

Parmi les fabuleuses expériences que vous pouvez vivre en Patagonie, l’une des plus extraordinaires est la découverte du glacier Perito Moreno, dans le Parc National Los Glaciares. C’est la troisième réserve d’eau douce au monde, et l’un des rares glaciers qui grandisse au lieu de se réduire en raison du réchauffement de la planète. Vous vous sentirez tout petit face à cette immense formation de glace pérenne, immergée dans les eaux bleues du Lac Argentino. Mais c’est une émotion grandiose. Et tandis que vous contemplez cette merveille depuis l’une des plateformes d’observation situées à quelques dizaines de mètres de là (en toute sécurité !), vous pourrez peut-être avoir la chance d’assister au détachement d’une colonne de glace qui, de temps à autre, dans un grondement retentissant, brise la magie du silence qui vous entoure, en tombant dans les eaux du lac.

Les « trois tours » du Chili

Parmi les trésors de la Patagonie chilienne, le Parc National de Torres del Paine se distingue par sa beauté majestueuse et ancestrale, à tel point qu’il a été déclaré réserve de biosphère par l’UNESCO. Ses trois merveilles emblématiques sont les Tours, trois monolithes de granit sculptés par le vent et la glace, dont le plus haut atteint près de 2 800 mètres. Les changements rapides du climat (qui sont ici à l’ordre du jour), modifient la couleur des trois montagnes sous vos yeux. Ce jeu continu et spectaculaire d’effets de lumière et de couleur atteint son paroxysme lorsque, après avoir rencontré d’étranges formations de schiste (les cuernos), des glaciers, des lacs, des rivières et des vallées, vous arrivez à la Laguna Azul. Sur ce miroir d’eau, abrité dans un ancien cratère volcanique, les trois sommets se reflètent de manière parfaite : en effleurant l’eau avec votre main, vous aurez la sensation de toucher les sommets des Tours et le ciel de la Patagonie.

La fin du monde

« Tierra del Fuego ». Terre de Feu. Certains disent que ces feux étaient ceux d’un camp d’Indiens fuégiens. Selon une autre version, Magellan ne voyait que de la fumée et appela cette terre Tierra del Humo, Terre de la Fumée, mais Charles Quint déclara qu’il ne pouvait y avoir de fumée sans feu et en changea le nom. Voilà comment Bruce Chatwin, dans son célèbre livre En Patagonie, rappelle l’origine du nom de cette terre du bout du monde. Ushuaia, la ville la plus méridionale de la planète, en est la capitale. Ici tout s’inspire de cette sensation de frontière ultime. Comme le « Train du bout du monde », ou « Train des prisonniers », avec lequel vous pouvez parcourir le trajet qui, au début du XXe siècle, reliait le pénitencier local à la forêt où les prisonniers - souvent détenus pour des raisons politiques - allaient couper du bois. En vous laissant bercer par sa lente cadence, vous pourrez admirer le paysage pittoresque, puis, de retour à Ushuaia, profiter du grand classique de la cuisine de cette terre, le délicieux asado de la Patagonie, une grillade typique à base de viande d’agneau.

Comme Magellan

Votre aventure patagonienne pourrait se terminer symboliquement à votre arrivée au « Phare du bout du monde ». Il se dresse sur l’un des îlots que vous rencontrerez en traversant en catamaran le Canal de Beagle. Le détroit sépare en deux le Parc National de la Terre du Feu, une autre merveille de la nature peuplée de magnifiques créatures comme le condor des Andes, des albatros et des cormorans, des loutres, des renards et des visons. À bord du catamaran, fermez les yeux et concentrez-vous uniquement sur les sons : le clapotis de l’eau, le chant des oiseaux, le sifflement du vent. Ce sont exactement les mêmes que, il y a des siècles, ont entendus Magellan et d’autres explorateurs légendaires. Tout ce qui les avait frappés de la Terre du Feu et de la Patagonie est encore là, prêt à être découvert avec le Tour du monde Costa qui vous mènera sur ces terres en 2019, et à être raconté dans votre carnet Moleskine.

1 of 5