Toute ville possède une âme : qu’elle soit libre, créative, romantique, iconoclaste. Découvrir quatre grandes métropoles de l’Europe du Nord par le biais des personnages qui en ont saisi l’esprit dans leur art ou leur travail est certainement une manière insolite et fascinante de voyager.

"Vous êtes fan de Colin Firth et de sa love story avec Bridget Jones ? Nous vous conseillons de visiter le quartier de Borough Market, royaume du street food. "

« Mamma mia ! », le charme pop de Stockholm !

Si Stockholm devait attribuer un prix Nobel pour la musique exaltante et romantique, ce sont les champions locaux qui le remporteraient : ABBA. Ne manquez pas le musée dédié à ce groupe : rien ne vous empêchera de scander leurs succès en admirant les somptueux costumes à paillettes et les talons compensés vertigineux. Le musée se trouve à l’intérieur du Swedish Music Hall of Fame, en plein centre de l’île de Djurgarden, un petit bijou à quelques pas des principaux centres d’intérêt touristiques de la ville.

Modernistes à Helsinki

À Helsinki, vous pourrez par contre plonger dans le design tout au long du circuit d’Anvar Aalto, un des pères de l’architecture moderniste, véritable héros national finlandais. Ne manquez pas la Maison Finlandia, un monumental centre des congrès et de concerts à l’inimitable tour en pente inclinée sur le rivage de la baie de Töölönahti, à deux pas du centre et faites une étape à la Villa Aalto, la demeure-studio du grand architecte dans le quartier de Munkkiniemi.

Génie, liberté et créativité : Amsterdam

Le quartier Jordaan District d’Amsterdam accueille les artistes et créateurs en tous genres où vous découvrirez de petites galeries d’art et pourrez photographier des fresques murales bariolées. Il abrite aussi le studio de Marcel Wanders, l’un des plus grands designers au monde : sa « Knotted Chair » fait partie des chaises les plus vendues. Les « Dolce&Gabbana » hollandais, c’est-à-dire le duo de la mode Viktor & Rolf, vivent et créent quant à eux le long de l’Herengracht, le Canal des Seigneurs. Il traverse la ville à l’abri du charme de ses élégants palais nobles.

À Londres, comme dans un film

Londres fait partie des villes les plus « cinématographiques » au monde. Si vous aimeriez prendre une photo de la « porte bleue », là où habitait Hugh Grant (londonien pure souche !) à Nothing Hill, rendez-vous dans le quartier du même nom et débusquez le N° 280 dans Westbourne Park Road. Flânez dans le pittoresque quartier de Portobello au gré de ses marchés d’occasion et n’oubliez pas de visiter également la librairie du N° 142 de Portobello Road, c’est là que Hugh Grant et Julia Roberts sont tombés amoureux. Vous êtes fan de Colin Firth et de sa love story avec Bridget Jones ? Nous vous conseillons de visiter le quartier de Borough Market, royaume du street food : ici, après vous être restaurés vous pourrez partir en quête de Beadle Street : Bridget habitait au N° 8. Mais rien ne vous empêche de déjeuner au restaurant grec qui se trouve dans la même rue, c’est justement là que s’est déroulée la mythique « bagarre » entre ses deux prétendants.

1 of 3