Palma de Majorque ne se limite pas à  son soleil et à sa mer, elle possède une richesse historique et artistique surprenante. La croisière à bord du Costa Smeralda vous fera également découvrir une ville rurale et magique : c’est ici que séjourna le compositeur Frédéric Chopin. Le célèbre compositeur des Nocturnes fut envoûté par sa beauté.
Palma offre un cœur vert mais est aussi une cité riche en monuments. Son emblème est le Palais royal de l’Almudaina.

Vélo et tourisme littéraire

Palma a également un cœur « vert » : elle fait partie des destinations les plus « bike friendly ». Les itinéraires et chemins à découvrir en vélo sont nombreux, tout comme les excursions prévues pour les amoureux des deux roues. L’île de Majorque est célèbre pour ses atouts naturels : l’un d’eux est le Lac souterrain Martel, qui se trouve au sein des grottes du Drach, aux alentours de Porto Cristo. Une partie de l’île a conservé son âme rustique et son identité agricole. Le meilleur exemple en est la province de Serra de Tramuntana, inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco pour ses villages pittoresques, ses anciennes terrasses en pierre sèche et ses fantastiques panoramas. Valldemossa mérite une visite. Petit bijou d’un peu plus de mille habitants, le village est célèbre pour sa chartreuse qui accueillit au XIXe siècle Chopin et sa compagne, l’écrivain George Sand. « Une vie délicieuse » : c’est par ces mots que Chopin décrivit à un ami les journées passées à Palma, séduit par le climat et la beauté du lieu. Pendant cette période, sa compagne a aussi écrit un roman « Un hiver à Majorque », qui contribua à la célébrité du site, dynamisant son « tourisme littéraire ».

Une histoire qui recèle des trésors

Romains, Byzantins, Arabes, Aragonais et Castillans ont laissé l’empreinte de leur passage à Palma , d’un point de vue architectural comme urbain. Des ruelles étroites, des palais nobles, des églises et des places : tout est empreint des cultures qui s’y sont succédées, épousant la modernité des hôtels, des villas et des établissements nocturnes surgis au siècle dernier. Parmi les trésors à découvrir, la cathédrale gothique Santa Maria ou le château de Beliver, une forteresse remontant au début du XIVe siècle, qui abrite aujourd’hui un musée et différentes activités culturelles. La ville accueille également un témoin de son passé sous la domination arabe : les Bains Arabes, dont deux petites salles sont encore intactes, surmontées de leur coupole.

La résidence estivale du roi

Un autre symbole est le Palais royal de l’Almudaina, anciennement un château musulman et mariant plusieurs styles : arabe, roman et gothique. Il est actuellement l’une des résidences à la disposition du roi d’Espagne, qui ne manque pas de séjourner sur l’île, notamment pendant la période estivale. Arcades, colonnes, tours et un merveilleux jardin dessinent ce fascinant édifice qui se visite tous les jours. Il accueille en outre de précieuses tapisseries flamandes qui représentent des épisodes de l’histoire espagnole.

1 of 4