Il domine Athènes depuis des millénaires du haut de l’Acropole : le Parthénon est certainement le plus extraordinaire monument historique de la Grèce antique. Quand vous débarquerez à Athènes de votre navire Costa, vous l’aurez enfin devant vous et vous serez subjugué par sa beauté et son architecture. Préparez-vous à cette rencontre découvrant ses secrets, les curiosités et les choses essentielles à savoir !

« Le secret de sa perfection réside dans certaines ‘illusions’ d’optique presque imperceptibles par le visiteur, mais qui donnent le sentiment d’harmonie. »

Brève histoire du Parthénon

Dédié à la déesse Athena Parthenos (" vierge"), le Parthénon a été construit il y a plus de 2 400 ans sous la supervision de Phidias, le plus grand architecte de la Grèce antique. C’était déjà un ouvrage impressionnant pour l’époque : on raconte qu’il coûta autant qu’une flotte de 700 bateaux ! Il accueillait à l’intérieur une statue colossale de la déesse, recouverte d’ivoire et d’une tonne d’or, mais aussi de nombreuses autres sculptures et bas-reliefs sur le fronton et tout le long de son périmètre : une bonne partie des originaux se découvrent au Musée de l’Acropole, où tout un étage leur est dédié.

De temple à église puis mosquée : quelques curiosités !

Le Parthénon fut le centre du culte d’Athéna pendant presque mille ans, puis au VI siècle, il devint une église chrétienne et au XV siècle, les Ottomans le transformèrent en mosquée - munie de son minaret ! Sa structure resta intacte jusqu’à ce fatidique jour de septembre 1687, quand un coup de canon des Vénitiens qui assiégeaient la ville tomba sur un dépôt de poudre à canon, provoquant l’écroulement des murs centraux et de nombreuses colonnes.

Le secret de sa perfection

Le secret de sa perfection réside dans certaines "illusions" d’optique presque imperceptibles par le visiteur, mais qui donnent le sentiment d’harmonie : la courbure de la base, le léger renflement des colonnes… Chaque élément du Parthénon est unique et ne peut être placé que dans une seule position pour que l’ensemble soit parfait. Et saviez-vous que le Parthénon était peint en bleu, rouge, vert et or ? Essayez d’imaginer le spectacle que cela devait être il y a deux mille ans !

Partez en croisière en Grèce