Phéniciens, Carthaginois, Romains, pirates, Anglais, Français et Espagnols se sont disputé Port Mahon pendant des millénaires, en raison de son emplacement stratégique et protégé. Aujourd’hui, le plus grand port naturel de la Méditerranée est une ville animée et cosmopolite, base idéale pour un voyage à Minorque : voici 5 choses à ne pas manquer.

"C’est un chemin qui serpente le long de la côte, à parcourir à pied, à vélo ou à cheval à travers les nombreux écosystèmes de l’île, au cœur des vallées, des ruisseaux, de la campagne et des rochers, avec la mer à quelques pas seulement. "

L’insolite centre-ville

Plaça de s’Esplanada représente la charmante vieille ville de Port Mahon, caractérisée par une saveur cosmopolite surprenante en raison de la longue domination anglaise. Voilà pourquoi, par exemple, il y a des bâtiments de style géorgien, des fenêtres arquées, un fort britannique et la caractéristique tour de l’horloge. Pour admirer le centre et la grande baie de Port Mahon, l’idéal est de monter jusqu’au point de vue Mirador del Pont des Castell.

Le marché au poisson

Le Mercat de Pescados est une véritable institution locale, qui remonte au XVIIIe siècle : avec ses voix, ses couleurs, ses odeurs et le va-et-vient des pêcheurs, il raconte l’histoire d’un centre de commerce de poisson très important. A l’intérieur du marché, vous pouvez vous asseoir au comptoir de certaines échoppes qui proposent les escupinas (palourdes crues au citron), la succulente caldereta de langosta (bisque de homard) et divers tapas : il faut notamment goûter ceux qui combinent poisson et mayonnaise tels que les maki de gambas rebozadas (rouleaux de crevettes panés et frits) et mahonesa picante y de huevas de salmon (mayonnaise épicée avec des œufs de saumon). On dit que la mayonnaise a été inventée ici par les Carthaginois (le nom dériverait justement de Mahon). Juste à l’extérieur, les restaurants typiques, spécialisés dans la pêche du jour.

Deux plages

En plus de la célèbre Cala Macarella, on trouve Cala Turqueta et Cala Mesquida parmi les plages les plus représentatives de la capitale de Minorque. Située au cœur d’une baie intacte, Cala Turqueta est ainsi nommée pour la couleur de l’eau et le sable blanc fin ; magnifique en été, elle est parfaite en toute saison, grâce au contraste des couleurs et à une végétation luxuriante qui vous laissera sans voix. Pour ceux qui recherchent une plage proche de la ville, le meilleur compromis est Cala Mesquida, une longue étendue de sable doré idéale pour les familles.

Le gin aux baies de genièvre

La présence britannique a également laissé des traces en matière de boisson. A Port Mahon, on produit un gin particulier fait avec de l’eau-de-vie de raisin local et des baies de genièvre, un arôme caractéristique qui combine la tradition anglo-saxonne et les saveurs méditerranéennes. Dans les bars, on le sert avec de la glace pilée et du jus de citron : on l’appelle pomada et on le sirote pendant la Fête de Sant Climent, le troisième week-end d’Août, qui attire beaucoup de gens dans les rues, fascinés par la parade des typiques chevaux minorquins au pelage noir et brillant.

Le Camí de Cavalls

Le Chemin des Chevaux est la meilleure façon de découvrir la beauté de Minorque, classée Réserve de la biosphère par l’UNESCO. C’est un chemin qui serpente le long de la côte, à parcourir à pied, à vélo ou à cheval à travers les nombreux écosystèmes de l’île, au cœur des vallées, des ruisseaux, de la campagne et des rochers, avec la mer à quelques pas seulement, pour un plongeon rafraîchissant. Le point de départ est le port de Port Mahon. Le parcours est indiqué par le sigle GR223 et, tout au long, ponctué de panneaux d’information.

Credits foto: Age/Mondadori Portfolio

1 of 8